L'Europe ou le maintien

Evian TG reçoit l'OGC Nice, deux équipes en soif de victoire pour servir leurs ambitions : une qualification européenne pour les Niçois et la survie en Ligue 1 pour l'eTG. Les faux-pas vont se payer chers à seulement trois levées de la fin du championnat.

L'Europe ou le maintien
A l'aller, les Roses se sont fait surprendre alors qu'ils avaient le match en main (0-2), un doublé de Cvitanich et un but de Maupay à la 92è a éteint les ardeurs des visiteurs (photo : etgfc.com)
Evian TG
OGC Nice | 17H
A l'aller, les Roses se sont fait surprendre alors qu'ils avaient le match en main (0-2), un doublé de Cvitanich et un but de Maupay à la 92è a éteint les ardeurs des visiteurs (photo : etgfc.com)

Nice rêve d'Europe 

Avec 60 unités au compteur, les Aiglons peuvent légitimement prétendre à une place en Europa League. La Ligue des Champions est encore jouable même si Lyon les devance de trois points. Il faudrait espérer des contre-performances rhodaniennes et faire carton plein sur les trois derniers matchs. Pas de question à se poser face à Evian, actuellement relégable. Une victoire cet après-midi permettrait à l'OGCN de prendre la quatrième place et de mettre la pression sur l'Olympique Lyonnais qui reçoit Paris à 21h.
Cependant, sur ces cinq derniers déplacements, le bilan est plutôt mitigé avec deux victoires, trois défaites, cinq buts marqués et onze encaissés. Ils se sont notamment inclinés face à Nancy (1-0), un autre mal-classé. Preuve que l'eTG à un coup à jouer.
 
Et Evian TG du maintien 
 
Hier, Nancy s'est incliné à Bordeaux (3-2), le premier non-relégable ne garde donc qu'un seul point d'avance sur les hommes de Pascal Dupraz qui pourraient sortir de la zone rouge en cas de victoire ou de match nul. Une défaite serait une très mauvaise opération, suite à la victoire de Troyes, l'ESTAC revient à égalité de point avec Evian et continue de croire à sa survie.
Même si les Hauts-Savoyards n'ont remporté que quatre matchs cette saison au Parc des Sports, ils n'en ont perdu qu'un seul sur leurs cinq dernières réceptions (pour deux victoires et deux nuls) et n'ont encaissé que sept buts (pour onze marqués). 
Les Roses restent sur une éclatante victoire face à Lorient (4-0) qui a mis fin à une série de quatre matchs sans victoire.

L'ETG retrouve aujourd'hui Saber Khlifa, son meilleur buteur (10 réalisations), qui avait été suspendu deux matchs suite à l'échauffourée à la fin de la rencontre face au PSG. Mais Pascal Dupraz doit se passer de Barbosa (milieu) et de Mongongu (défenseur), tous deux blessés. La perte du défenseur central devrait être palliée par la titularisation de Cédric Cambon. 

Le héros des Aiglons, Dario Cvitanich, troisième meilleur buteur du championnat (17 buts) sera de la partie et tentera de mettre à mal l'arrière garde alpine, comme il l'avait fait au match aller. (Il avait inscrit un doublé)
Bauthéac sera également présent pour épauler l'argentin, lui qui compte autant de buts que de passes décisives (8) et peut donc s'avérer crucial. Du côté de l'infirmerie, Pied et Traoré sont blessés tandis que Pejcinovic est suspendu.
 
Les Roses vont devoir faire face à des Niçois qui tiennent à leur qualification européenne, ils devront faire la même entame de match que lors de la rencontre aller, sans toutefois flancher défensivement. Nice ne doit pas non plus se voir déjà vainqueur, l'eTG a de la ressource et l'a démontré mercredi dernier.