Les Aiglons ont du plomb dans l'aile

Après une correction reçue cet après-midi à Annecy (4-0), Nice rentre bredouille de son déplacement en terre haut-savoyarde et peut dire adieu au mince espoir qu'il entretenait encore au coup d'envoi. Evian TG réalise l'opération parfaite et sort de la zone de naufrage au profit de Nancy et prend deux points d'avance sur le premier relégable.

Les Aiglons ont du plomb dans l'aile
Kevin Berigaud permet à son équipe de mener 1/0 à la fin de première mi-temps. Avant que les Roses n'enfilent les perles en seconde période (photo : etgfc.com)
Evian TG
4
0
OGC Nice
Evian TG: Laquait - Betao, Cambon, Dja Djédjé, Wass, Sorlin, Rabiu (Lacour, 81e), Ninkovic (Tié Bi, 44e), Bérigaud, Khlifa, Sagbo (Ehret, 81e).
OGC Nice: Ospina - Civelli, Gomis (Rougeaux, 82e), Puel, Kolodziecjzack, Digard, Abriel, Bauthéac, Bruins (Fofana, 53e), Diaz (Bosetti, 53e), Cvitanich.
SCORE: 1-0 : Berigaud, 24' 2-0, Rabiu, 48' 3-0, Khlifa, 56' 4-0, Khlifa, 87'
ARBITRE: Monsieur Ruddy Buquet
ÈVÉNEMENTS: Parc des Sports d'Annecy 37è journée de Ligue 1

Evian rentre correctement dans son match et rate l'occasion d'ouvrir le score quelques instants après le coup d'envoi, Ospina bloque une reprise de Berigaud (2'). Nice riposte par l'intermédiaire de Cvitanich, sa tentative flirte avec la ligne de but mais le but n'est pas accordé (13'). L'eTG s'est fait peur, à l'image de Dja Djédjé qui n'est pas bien rentré dans son match, il loupe des transmissions, met en danger son équipe et écope même d'un carton jaune (39'). Mais la seconde est la bonne pour Kevin Berigaud, l'enfant du pays. Sur un centre de Khlifa, le numéro 9 contrôle avant de faire trembler les filets (1-0, 24'). Les Roses créent la sensation et mènent au tableau d'affichage même si quelques instants plus tard, Laquait est sauvé par sa transversale suite à une tête de Civelli sur corner (26'). Cette première période est disputée et serrée, les Hauts-Savoyards ont su se montrer opportunistes et réalistes offensivement, solides défensivement, tandis que les Aiglons ont été malchanceux en attaque.

Au retour des vestiaires, la rencontre bascule dans un sens unique, celui des locaux. On attendait de voir l'entame de seconde mi-temps d'Evian, cette période de latence où la défense alpine est souvent fébrile et encaisse principalement des buts. Mais ce sont bien les hommes de Pascal Dupraz qui vont doubler la mise suite à une frappe de Rabiu qui a hérité du cuir à l'entrée de surface grâce à une occasion menée par ses coéquipiers. (2-0, 48'). L'eTG va sceller le score de la rencontre quelques minutes plus tard par l'intermédiaire de Khlifa, qui va récupérer un ballon repoussé par Ospina suite à une reprise de Rabiu à bout portant. (3-0, 56') Le millier de supporteurs niçois qui avait fait le déplacement est aphone, et le onze du Gym est KO. La défense de l'OGCN n'est plus du tout en place, Boli a même failli marquer dans son propre but... (64'). Khlifa, qui a manqué une occasion franche (76'), va s'offrir un doublé de classe, suite à un corner dégagé par la défense Haut-Savoyarde, le Tunisien récupère le ballon, se défait de Puel et lobe Ospina d'une frappe sèche à plus de 64 mètres. Le meilleur buteur du club compte désormais douze réalisations personnelles et s'offre un retour éclatant après sa suspension. (4-0, 87')

Evian TG s'offre un deuxième succès sur le score de 4-0 en une semaine. Après avoir terrassé Lorient, c'est au tour de Nice d'en payer les frais. Les Aiglons peuvent dire adieu à une hypothétique qualification en Ligue des Champions, la C3 reste cependant et largement jouable. Les Roses signent une très belle prestation face au cinquième de Ligue 1 et sort de la zone de naufrage, un bienfait moral qui leur permettra d'aborder avec plein de confiance leurs deux derniers matchs de championnat, et notamment la réception de Valenciennes samedi prochain. Cependant le maintien est encore loin d'être acquis, il faudra être sérieux, vigilants et appliqués jusqu'au bout.

photo : etgfc.com