Jamais deux sans trois !

L'evian Thonon Gaillard FC va débuter ce samedi sa troisième saison consécutive parmi l'élite du football français. Après s'être maintenus par deux fois, les Roses vont tenter de s'enraciner en première division et tacher d'y rester le plus longtemps possible.

Jamais deux sans trois !
Grâce à une fin de saison explosive, l'ETG avait sauvé sa peau, in extremis. (photo : etgfc.com)
La première saison du club haut-savoyard s'était soldée sur une excellente et surprenante neuvième place.
La seconde a été plus délicate : avec de mauvais débuts, un changement d'entraîneur début septembre, le groupe a été secoué et a longtemps flirté avec la zone de relégation. Une série de dix matchs sans victoire entre le 15 Décembre et le 3 Mars semblait prédire le pire. Mais vec un sursaut d'orgueil, les joueurs de Pascal Dupraz ont malgré tout obtenu leur salut grâce à des matchs étincelants (5-1 face à Sochaux, 4-0 contre Nice). Le maintien en poche, les Roses se sont offerts une finale de Coupe de France face à Bordeaux (perdue 3-2), démontrant à tout l'Hexagone qu'ils méritaient leur place parmi l'élite. 
 
Samedi, l'ETG débute la troisième page de son histoire en Ligue 1, la rédaction de celle-ci devrait être plus sereine puisque le cap de la saison de "confirmation" a été franchi.
Pour Cédric Cambon, la préparation a été "plus dure mais la cohésion est meilleure" avant d'affirmer qu'ils étaient prêts pour débuter le championnat
D'un point de vue offensif, Evian TG s'est sensiblement affaibli en perdant Sagbo (6 buts) parti rejoindre Hull City, promu en Premier League, et Khlifa (13 buts) qui a signé à l'Olympique de Marseille. Sans compter le depart de Milos Ninkovic pour l'Etoile Rouge de Belgrade.

Mais bon nombre de joueurs sont venus gonfler les rangs du club alpin : Maxime Blanc (ex-Lyon), et Nicolas Benezet (ex-Nîmes) ou encore Andres Escobar (prêt avec option d'achat du Dynamo Kiev), Facundo Bertoglio (prêt du Dynamo Kiev), Youssouf Sabaly (prêt du PSG) ou encore Modou Sougou (prêt de l'OM).
Malgré tout, l'absence d'un véritable attaquant de pointe dans le groupe haut-savoyard est problématique et devra être palliée rapidement au vue d'une certaine stérilité lors des matchs amicaux.
Cette saison, les Roses devront faire une entame correcte et sérieuse pour ne pas perdre rapidement des points. Le début du championnat dictant souvent la suite des évènements.
Il ne faudra pas non plus laisser filer autant de points que la saison dernière, surtout face à des concurrents directs. Et cela débute dès samedi soir face à Sochaux (15ème la saison passée).

Depuis deux ans, les prédictions sur les relégations de l'ETG FC sont nombreuses. Mais à chaque fois, les coéquipiers d'Olivier Sorlin ont réussi à  prouver le contraire et mériter leur place. Une nouvelle fois, Evian Thonon Gaillard est prédit à descendre, qu'en sera-t-il en mai prochain ?