Première victoire ?

L'ETG défie samedi soir le Stade Rennais au Parc des Sports d'Annecy. Les Roses sont en quête d'une première victoire, Rennes va chercher à rester au contact du haut de tableau.

Première victoire ?
Lors du dernier affrontement au Parc des Sports entre les deux équipes, les Hauts-Savoyards avaient écrasés leurs adversaires : 4-2 (photo : eurosport.fr)
Evian TG
Stade Rennais | 20H
Lors du dernier affrontement au Parc des Sports entre les deux équipes, les Hauts-Savoyards avaient écrasés leurs adversaires : 4-2 (photo : eurosport.fr)

Une stérilité qui trouble la fête : 
En deux rencontres, l'ETG FC a encaissé deux buts et n'en a marqué qu'un seul, pour un nul (1-1 face à Sochaux) et une défaite (1-0 à Marseille). Pourtant, le jeu produit par l'actuel seizième du championnat est plus alléchant que la saison passée : plus de jeu au sol, plus de rapidité, plus d'occasions de but. Malheureusement les Roses pêchent devant le but et ne récoltent donc pas le fruit de leurs efforts. L'arrivée de Marco Ruben, buteur du Dynamo Kiev et international argentin pourrait débloquer la situation et permettre à Evian TG d'engranger une première victoire.

Rennes la preuve par trois :
Le Stade Rennais est parvenu à planter trois buts et à encaisser le même nombre en deux journées du championnat. Les hommes de Philippe Montanier se sont imposés face à Reims (2-1) puis se sont inclinés au Stade du Ray (2-1 face à Nice).
Avec trois points, les "Rouge et Noir" se sont installés à la huitième place du championnat à seulement trois longueurs de Marseille, Lyon et Saint-Etienne. Une victoire samedi soir leur permettrait de combler cet écart et de jouer les troubles-fêtes.

Les groupes :
Annoncé forfait en début de semaine, Fabrice Ehret, actuellement l'unique buteur de l'ETG FC, est finalement apte. Najib Baouia, blessé, continue sa ré-éducation. Tie-Bi est absent, il continue un essai à Charlton Athletic (ANG). Ruben et Nistor, les deux nouvelles recrues, feront peut être leur première apparition sous le maillot haut-savoyard.
Pasca Dupraz a convoqué un groupe de 21 joueurs et devra donc recaler trois de ses hommes sur la feuille de match.

Du côté de Rennes, les incontournables Pitroipa, Makoun, Féret et Erding seront bien présents. Mais il faudra se passer d'Alessandrini et Armand (reprise) et de Pajot, buteur face à Reims, suspendu.

La saison passée, les Roses avaient réussi un gros coup en s'imposant à Annecy sur un score sans appel : 4-2. Mais la page est tournée, l'ETG FC va devoir se battre pour rester en Ligue 1 tandis que Rennes veut redorer son blason.