Guingamp prolonge le calvaire de l'ETG

Victorieux samedi soir au Parc des Sports d'Annecy, l'EAG s'est offert sa première victoire à l'extérieur (2-1) et prolonge la série noire des locaux : cinq matches sans victoire.

Guingamp prolonge le calvaire de l'ETG
En cinq minutes, les Roses perdent le match qu'ils avaient pourtant bien en main. (photo : etgfc)

L'ETG est au plus mal : 

Les Roses subissent le premier quart d'heure avant de parvenir à se mettre dans le bain grâce à un coup-franc plein axe à l'entrée de surface. Sorlin, le capitaine, prend ses responsabilités. Sa frappe puissante mais trop centrée ne trompe pas Ndy Assembé (22'). C'est finalement Nicolas Benezet qui ouvre la marque, suite à un astucieux une-deux avec Kevin Bérigaud, l'ex-Croco s'en va ouvrir le score (1-0, 25') et inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe.

En deuxième mi-temps, l'Evian TG ne parvient pas à se mettre à l'abri, les occasions franches se font rares de part et d'autre, même si les locaux sont loin de la désillusion qu'il y avait eu à Nantes, le jeu proposé n'est toujours pas à la hauteur de leur début de saison prometteur. Alors qu'ils pouvaient négocier les trois points, l'essentiel, malgré un match terne, ils vont se faire surprendre par deux fois et perdre cette précieuse victoire face à un concurrent direct. En fin de match, les Roses tentent le tout pour le tout mais se montrent maladroits devant le but. Dans le temps additionnel, seul Nistor se montre dangereux mais voit sa frappe frôler la barre (90+2'). Le Roumain était entré en cours de match en remplacement de Kevin Bérigaud, le meilleur buteur de l'équipe avec six réalisations, qui sera absent un mois (cuisse).

Guingamp s'offre sa première victoire à l'extérieur :

Après dix premières minutes de jeu sans la moindre occasion de but, Guingamp se montre dangereux pour la première fois. Hansen, le portier haut-savoyard, négocie en deux temps une frappe de Douniama, sous la pression de Mandanne qui guettait le relâchement à quelques mètres de là (13'). Puis Beauvue reprend de volée un centre de Giresse mais voit sa tentative repoussée au dessus de la transversale par le gardien (16').
Sur l'une des rares occasions construites par leurs adversaires, les Guingampais vont pourtant concéder l'ouverture du score.

Lors de la seconde période, aucune des deux équipes ne s'emballe mais l'EAG va trouver les ressources pour revenir dans le match. Lemaitre, depuis l'aile gauche, adresse un centre à ras terre pour Giresse, libre de tout marquage au point de penalty, qui ajuste parfaitement Hansen (1-1, 74'). Quelques minutes plus tard, Douniama offre la victoire au sien sur un centre de Langil. Sa tête termine au fond des filets avec l'aide du poteau droit (1-2, 78'). Guingamp arrache ainsi en toute fin de match une précieuse victoire dans la course au maintien.


Les deux équipes étaient pénalisées par des absences importantes : Barbosa, Koné, Dja Djédjé pour les locaux, Mathis, Yatabaré du côté des Bretons. Ce sont finalement ces derniers qui s'en sont le mieux sortis. Guingamp poursuit un début de saison appliqué et pourra continuer d'engranger le plus de points possible avec la réception d'Ajaccio la semaine prochaine.
En revanche, pour les Haut-Savoyards, l'heure est plus que jamais à la remise en question. Pour ne pas voir la situation, déjà préoccupante, devenir vraiment alarmante, il faudra obligatoirement s'imposer à Valenciennes samedi prochain. L'ETG a déjà manqué beaucoup d'opportunités face à des concurrents directs, à l'instar de la saison passée, il faudra veiller à ne pas les regretter. Avec la blessure de Kevin Bérigaud, les mauvaises nouvelles s'enchaînent, aux hommes de Pascal Dupraz de montrer qu'ils peuvent y arriver malgré tout.