Marseille enchaîne et régale

Tranquille face à une faible équipe d'Evian, l'Olympique de Marseille obtient sa troisième victoire de suite et prend la deuxième place du championnat. La soirée aura été parfaite pour les hommes de Bielsa.

Marseille enchaîne et régale
© Droits réservés
Evian TG
1 3
Marseille
Evian TG: LEROY - ABDALLAH, MENSAH, GIVET, JUELSGARD - KONE, NINKOVIC - WASS, CAMUS, NSIKULU - NIELSEN
Marseille: MANDANDA - DJA DJEDJE, FANNI, NKOULOU, MOREL - IMBULA, ROMAO - THAUVIN, PAYET, AYEW - GIGNAC
SCORE: 0-1, min. 1, GIGNAC 0-2, min. 44, IMBULA 0-3, min. 63, THAUVIN 1-3, min. 91, NSIKULU
ARBITRE: AMAURY DELERUE MENSAH (min. 18)
ÈVÉNEMENTS: 5EME JOURNEE DE LIGUE 1 PARC DES SPORTS D'ANNECY

Attendu après une trêve internationale agitée, l'Olympique de Marseille a répondu présent ce dimanche au Parc des Sports d'Annecy en s'imposant 3 buts à 1. Parfaitement lancés par un but de Gignac dès l'entame, les phocéens ont réussi un match sérieux, dans la lignée de leur performance face à Nice.

L'entame parfaite

©lequipe.fr

Les phocéens n'auront pas laissé les savoyards mettre leur plan défensif en place en rentrant de la meilleure des manières dans le match. Sur une ouverture dans le dos de Gaël Givet, Rod Fanni sert dans le course André-Pierre Gignac qui s'en va battre Leroy après 20 secondes de jeu. Mis en confiance par ces débuts probants, les hommes de Bielsa ont alors géré techniquement et tactique leur adversaire. En 4-2-3-1, les coéquipiers de Gignac n'ont jamais été réellement inquiétés par Evian et n'ont jamais eu à forcer pour contenir ses attaques. Seules une frappe trop croisée de Camus à la 19ème et une tête au-dessus de Mensah sur un coup-franc sont venues inquiéter la défense marseillaise. Sereins et tranquilles, les phocéens ont alors définitivement enterré leurs adversaires en marquant le but du break sur une frappe contrée d'Imbula à la 44ème minute de jeu. Solide et réaliste, l'OM avait donc fait le plus dur en première période.

La gestion en seconde période

©twitter.com/appliLigue1

Après ce premier acte maîtrisé de bout en bout, Marseille garda le même rythme en seconde période. Dès la 48ème minute de jeu, Ayew vint rapeller la force de frappe phocéenne sur un centre en retrait de Morel tandis que Nkoulou se montra solide, à l'image de ses coéquipiers, pour repousser une tentative de Nsikulu à la 54ème après une sortie de Mandanda. Logiquement, Marseille concrétisa sa supériorité à la 63ème minute de jeu en inscrivant son troisième but du match grâce à Thauvin, à la conclusion d'une belle action collective et d'un gros travail de Payet. Thauvin aurait même pu aggraver l'écart mais buta sur la bonne sortie de Leroy à la 68ème. Avec trois buts d'avance, Marseille se contenta ensuite de gérer le match et le rythme. Evian qui passa en 4-4-2 se montra plus incisif et dangereux, notamment grâce à Nsikulu qui manqua le cadre à la 81ème suite à un bon service dans la profondeur. C'est finalement ce même Nsikulu qui vint réduire l'écart en toute fin de match sur un bon centre d'Abdallah. Une satisfaction bien maigre à côté de la pâle performance savoyarde.

Marseille n'a donc pas laissé de place au doute et à la tergiversation. Solides et sereins, les phocéens enchaînent avec une troisième  victoire de suite et se retrouvent deuxièmes au classement.