Bordeaux se prépare pour le Stade de France

La plupart des esprits semblaient focalisés sur la finale de la Coupe de France vendredi prochain, le niveau de jeu s'en est clairement fait ressentir. Au final, les Girondins s'imposent logiquement face à l'eTG qui aura livré une prestation bien loin de la couleur de son maillot.

Bordeaux se prépare pour le Stade de France
Girondins de Bordeaux
2
1
Evian TG
Girondins de Bordeaux: Carrasso - Mariano, Sané, Planus, Marange, Ben Khalfallah (Sertic 80’), Traoré, Poko, Maurice-Belay, Saivet, Diabaté (Obraniak 80’).
Evian TG : Durand - Wass, Cambon, Betao, Dja Djédjé, Sorlin, Rabiu, Barbosa (N'Sikulu 73’), Bérigaud (Tié Bi 44’), Sagbo (Ehret 59’), Khlifa.
SCORE: 1-0 : Diabaté sp 5' 2-0 : Diabaté 34' 2-1 : Sagbo 45'
ARBITRE: Monsieur Antony Gautier
ÈVÉNEMENTS: 38ème et dernière journée de Ligue 1. Stade Chaban-Delmas, Bordeaux.

Pour le dernier match de championnat de la saison, Pascal Dupraz avait décidé de titulariser Johan Durand dans le but à la place de Bertrand Laquait.
Le match ne commence pas de la meilleure des manière pour le portier des visiteurs vu qu'il retient Diabaté alors que l'attaquant venait de le prendre de vitesse. La sanction est logique : pénalty et carton jaune. Le Malien transforme lui même la sentence. (1-0, 5')
Seulement cinq minutes de jeu et voilà déjà l'eTG mené au score, un gros coup au moral qui ne va pas arranger les Hauts-Savoyards.

Evian va tenter de réagir par l’intermédiaire de Khlifa, trouvé par Berigaud, face à Carrasso le Tunisien frappe plein centre et ne pose donc pas de problème au gardien bordelais. (29')
Quelques minutes plus tard, Traoré va transpercer la ligne de défense avec une passe en profondeur, Diabaté est à la récupération, il élimine Durand et pousse le ballon au fond des filets pour inscrire son huitième but de la saison. (2-0, 34')

Juste avant la pause, les Roses vont entretenir l'espoir : Barbosa est trouvé dans la surface et pousse trop son ballon pour se montrer dangereux, mais Carrasso était sorti et ne peut s'arrêter, il accroche le milieu adverse et fait faute dans sa surface. Sagbo va transformer le pénalty pour permettre aux siens de revenir dans le match. (2-1, 45')

Au retour des vestiaires, les visiteurs ne semble pas plus concentrés et manquent beaucoup de gestes élémentaires : passes, contrôles, touches rendues à l'adversaire. Bordeaux en profite pour garder le match en main et faire le jeu.
Les Girondins, peu appliqués en attaque, vont manquer l'occasion de plier le match à de nombreuses reprises. (52', 62', 75', 82'). Diabaté va même rater l'immanquable ! L'attaquant se joue une nouvelle fois de Durand avant de frapper, mais son tir est repoussé par la transversale ! De plus l'arbitre assistant l'annonce hors-jeu alors qu'il semblait être dans une position licite. (69')
Carrasso a tenu tranquillement et sans soucis ses cages qui n'ont pas été inquiétées par le manque d'ambition des visiteurs, ceux ci ne semblaient pas décidés à se projeter vers l'avant.

Les locaux s'imposent logiquement, fidèles à la réputation du terroir les Bordelais ont vendangé un certain nombre d'occasions mais ont pu s'en remettre à l'instinct de buteur de Cheick Diabaté, auteur d'un doublé.
Il faudra surveiller plus ardemment l'attaquant Malien vendredi soir si les Roses ne veulent pas se faire peur.
L'eTG n'a rien montré ce soir et est passé totalement à côté de son match. Sans grand sérieux, les Hauts-Savoyards ont, semble-t-il, préféré se préserver pour la finale de Coupe de France Il faudra montrer un tout autre visage pour espérer l'emporter face à des Girondins qui viennent d'emmagasiner de la confiance.