Marseille-Bordeaux : Malheur au vaincu

L'Olympique de Marseille dans son antre du Vélodrome, va tenter ce soir face à d'étonnants bordelais, de récupérer son fauteuil de leader. Gare à la défaite avec le calendrier à venir et la fatigue accumulée depuis le début de la saison.

Marseille-Bordeaux : Malheur au vaincu
Marc Planus et André-Pierre Gignac tout deux incertains pour cette rencontre. Photo Melty.fr
Marseille
Bordeaux/21:00

La Ligue 1 offre une affiche alléchante en clôture de sa 14ème journée. L'Olympique de Marseille, deuxième du championnat depuis la victoire du PSG vendredi sur Metz, 3 buts à 2, peut reprendre la tête en s'imposant ce soir devant son public. Pour rajouter de l'enjeu à cette rencontre, l'OM affronte les Girondins de Bordeaux, solidement accrochés à leur quatrième place qu'ils occupent depuis maintenant 3 journées. Si l'on ose à peine croire à la victoire du côté des marine et blanc, c'est parce que les chiffres en disent long. Marseille ne gagne pas à Chaban-Delmas, et ce depuis plus de 30 ans. Dans une moindre mesure, pour retrouver l'une des rares victoires bordelaise au Vélodrome, il faut remonter à la saison 2007/08.

Les phocéens n'ont plus commis un seul faux-pas à domicile depuis la deuxième journée et une défaite contre Montpellier. Leur régularité à domicile est la base de leur très bon début de saison avec une place de leader depuis la 7 journée. Pourtant ce sont les girondins qui sont les plus à la fête sur les quatre dernières rencontres. Déjà un mois après leur cinglante défaite 3-0 au Parc des Princes, Bordeaux a remporté tous les matches qui ont suivi. Pour l'OM, les mêmes parisiens ont été intraitables, leur infligeant un troisème revers consécutif à l'extérieur.

Les joueurs de Marcelo Bielsa adoptent un schéma de jeu prônant une forte implication physique. Les bordelais devront éviter de laisser trop d'initiative aux marseillais. Or, les organismes commencent à souffrir des deux côtés. Chez les girondins ils ont été quelques uns à rejoindre leur sélection nationale pendant cette trêve. Khazri, buteur avec la Tunisie lors des qualifications pour la CAN, Plasil avec les tchèques pour les éliminatoires de l'euro et Rolan, buteur lui aussi avec l'Uruguay face au Chili. La condition physique de ce dernier, bien que figurant dans le groupe, fait l'objet d'incertitudes. C'est aussi le cas pour Planus et Sertic. Enfin, Cheick Diabaté, ayant joué pour le Mali, ne prendra pas part à la rencontre.

Côté olympien, ils ont été nombreux également à jouer pour leur pays. Payet, Mandanda et Gignac étaient à la fête cette semaine au Vélodrome avec l'équipe de France pour affronter la Suède. Imbula, Thauvin, Mendy, Doria ont évolué dans les sélections de jeunes. Le néo-zélandais Tuiloma a lui aussi disputé des rencontres avec les « all white ». Nkoulou (Cameroun), deuxième joueur le plus utilisé par Marcelo Bielsa depuis le début de la saison et Romao (Togo), 11 fois titulaire sont suspendus, alors qu'Ayew (Ghana) a été mis au repos. Le jeune défenseur Aloé, devrait connaître sa première titularisation pour cette rencontre. André-Pierre Gignac, muet depuis 3 match, et ayant marqué au cours des trois derniers OM/Bordeaux est incertain pour ce match.

Le chemin est encore long avant la trêve hivernale et ses quelques jours de répis. Avant cela, Bordeaux devra prendre part à 6 autres rencontres (dont un match de Coupe de la Ligue), 5 pour Marseille. Reste à savoir si dès ce soir les olympiens hypothèquent leurs chances d'être champion d'automne.