Coup d'arrêt pour Bordeaux, Nantes se relance

Les Girondins de Bordeaux se rendaient à Nantes pour le compte de la 18ème journée de Ligue 1. Ils devaient confirmer et Nantes, se relancer après 3 défaites consécutives.

Coup d'arrêt pour Bordeaux, Nantes se relance
Coup d'arrêt pour Bordeaux, Nantes se relance.
Nantes
2 1
Bordeaux

Bordeaux s'incline ce soir face à Nantes après deux périodes totalement différentes l'une de l'autre. La première ayant été totalement dominée par Bordeaux de part le déficit technique de Nantes et la vitesse des girondins, et la seconde par Nantes, Bordeaux ayant baissé le pied de manière inexplicable, les changements tactiques de Michel Der Zakarian ayant aussi pesé dans le jeu nantais durant la seconde période.

Le début du match est extrêmement plaisant avec le ballon qui va d'un camp à l'autre. Néanmoins les deux équipes ne prennent pas de risque et le jeu reste assez haché avec un gros pressing des deux équipes. La première occasion sera bordelaise avec un beau service de Mariano pour Thomas Touré, la pépite bordelaise, celui-ci crochète bien Riou pour ainsi tirer dans le but vide mais sa frappe manquant de puissance est détournée sur sa ligne par Djilobodji (7') qui sauve les siens de l'ouverture du score.

La suite de la première période est marquée par la domination des bordelais récupérant un nombre incalculable de ballons dans le camp nantais. L'insuffisance technique, les contrôles et passes ratées donnent quelques bonnes occasions à Bordeaux, mais ceux-ci manquent de réalisme pour inquiéter Riou. Suite à un coup de pied arrêté repoussé par la défense aquitaine, Riou récupère le ballon et le renvoie intelligemment à Bedoya qui le remet à Veretou qui tente sa chance. La main d'Azbe Jug, le jeune gardien bordelais remplaçant Cédric Carrasso, blessé à l'épaule, n'étant pas assez ferme, Nantes ouvre le score un peu contre le cours du jeu (23').

La réaction de Bordeaux est immédiate. Suite à un contrôle manqué de Djilobodji, Khazri récupère le ballon, le remet à Sertic qui centre pour Diabaté. Malheureusement pour les nantais, le centre est intercepté par Hansen qui marque contre son camp (28'). L'égalisation est méritée pour les bordelais tant ils auront dominé par la suite, sans avoir de réussite. Le magnifique coup franc de Khazri (41') trouvant le poteau droit de Riou peu avant la pause en est la preuve.

La seconde mi-temps est beaucoup mieux gérée par les nantais. Ils dominent cette deuxième période et bousculent les bordelais qui vont céder sur corner avec la tête de Djilobodji s'écrasant sur le poteau gauche de Jug, mais Diabaté voulant dégager ce ballon, le renvoie sur Jug qui marque contre son camp. Le malheureux défenseur Slovène encaisse son 4ème but en deux matches et n'est donc pas en confiance. Le FC Nantes reprend donc les devants dans cette partie.

Nantes finira bien la partie en gérant les faibles offensives bordelaises, beaucoup trop brouillones et imprécises pour inquiéter l'arrière garde nantaise. Seule la double occasion de Sané qui reprend de la tête par deux fois un corner de Sertic, mais le ballon est repoussé une première fois par Riou et une seconde par la poitrine de Bedoya. Le pénalty ne sera pas accordé, à juste titre.

Nantes avec ce succès se relance après 3 défaites consécutives ainsi que 5 matches sans victoire à la Beaujoire. Bordeaux, pour sa part, subit un coup d'arrêt. Les girondins se rendront à Lille mercredi soir pour les 1/8èmes de finale de la Coupe de la Ligue puis recevront Lyon juste avant la trêve au stade Chaban-Delmas.