Bordeaux se contente du nul

A l'occasion de cette 26e journée de Ligue 1, les hommes de Willy Sagnol ont été tenu en échec par les Rennais, tout prêt de réaliser le hold-up.

Bordeaux se contente du nul
Malgré une large domination, Bordeaux a eu beaucoup de mal à recoller au score. (Crédit photo : Afp)

Que de frustration pour les girondins au sortir de ce match au stade de la route de Lorient! Saint-Etienne battu la semaine dernière par ses mêmes bordelais était délogeable de sa cinquième place, au moins jusqu'au match du dimanche soir qui oppose les Verts à l'Olympique de Marseille. Mais non, les hommes de Willy Sagnol n'ont pas fait ce qu'il fallait ce soir pour se rapprocher comme convenu du podium.

Poussés par une dynamique retrouvée et forts de deux victoires consécutives, les marine et blanc se sont montré dangereux d'entrée de jeu. Maîtrisant la possession du ballon, Khazri, Kiese Thelin ou Mariano ont tenté de tromper la vigilance du gardien breton Costil, sans succès. Les joueurs de Philippe Montanier ne manquent pas d'efficacité pour le peu de fois où ils prennent le jeu à leur avantage. Ntep, croise intelligemment sa frappe qui termine dans les filets de Cédric Carrasso, on joue la 10e minute de jeu. Ce but conclut une contre-attaque rennaise menée par le duo Toivonen-Doucouré. Les girondins passent tout près de la correctionnelle avec un sauvetage sur sa ligne de Mariano suite à un corner bien repris par Toivonen de la tête (18e). Les joueurs de Willy Sagnol jusqu'à la fin de la première période prennent leur chance à de multiples reprises, mais Benoît Costil et ses défenseurs se montrent intraitables. Pire, il faut un Pallois très réactif pour stopper l'attaquant suédois de Rennes qui essaye par deux fois de marquer avant la mi-temps.

Les marine et blancs reviennent avec les mêmes intentions sur la pelouse. Après dix premières minutes de flottement voire de tension avec deux cartons jaunes pour Chantôme et Carrasso, les girondins sont rappelés à l'ordre après un festival réalisé par Ntep. La pepite du club breton est marquée de près par les défenseurs bordelais chaque fois qu'il se saisit du ballon et perd nombre de duels. A quinze minutes de la fin du match, Bordeaux se met à la faute tout seul, Poko sauve les siens en détournant in-extremis une frappe de Toivonen. Une minute plus tard, après avoir poussé durant toute la rencontre les girondins obtiennent une faute dans la surface de réparation rennaise. L'international tunisien Wahbi Khazri s'élance et transforme le pénalty. Les marine et blanc recolent au score à quelques minutes de la fin du match. Sur les 13 dernières rencontres, le meneur de jeu a été impliqué dans la moitié des buts inscrits par son équipe. Une nouvelle fois Toivonen place une frappe qui force Cédric Carrasso à réaliser une belle parade.Quelques minutes plus tard, l'arbitre de la rencontre, M.Lesage siffle la fin du match.

Au vu de la rencontre, les hommes de Sagnol peuvent s'estimer heureux d'être revenu au score. Dixième match consécutif sans victoire pour les hommes de Philippe Montanier qui dégringolent à la 13e place à portée du 15e, Reims qui affronte demain la lanterne rouge du championnat, le FC Metz. Pour Bordeaux, plus de défaite en championnat depuis la mi-janvier et le 1-2 à domicile contre les niçois. Pas suffisant tout de même puisque les marine et blanc n'ont pris que 10 points sur 21 depuis le début 2015, Monaco en a pris 11 avec un match en moins (report face à Montpellier pour cause d'intempéries). Voilà ce qu'il faut aux girondins pour pouvoir tutoyer le podium comme le font les joueurs de la principauté, gagner ses matches.