Le match de la saison pour les Girondins

Le Bordeaux-Paris Saint-Germain de cette 29e journée de Ligue 1 a été l'occasion pour les joueurs au scapulaire de réaliser une performance faisant date dans l'Histoire récente du club, l'emportant dans les dernières minutes de la rencontre 3-2 au terme d'un match plein de rebondissement.

Le match de la saison pour les Girondins
Plasil au milieu de terrain a été intraitable avec ses adversaire, notamment Rabiot. (Crédit photo : Nicolas Tucat- AFP)

32 236 personnes avaient deviné qu'il y aurait du spectacle pour la venue du Paris Saint-Germain à Chaban en marge de la 29e journée de Ligue 1. Nombre de supporters ont certainement été attirés par les grands noms du PSG, mais c'est finalement pour leur plus grande joie, les bordelais qui ont fait le spectacle toute une après-midi, maintenant le suspense jusqu'au derniers instants de la partie.

Cette victoire c'est avant tout un pari de l'entraîneur Willy Sagnol et un défi physique imposé à des parisiens encore sur un nuage après leur exploit réalisé quelques jours auparavant face à Chelsea en Champions League. D'entrée de jeu, les éléments offensifs du dispositif bordelais se sont appliqués à imposer un pressing très haut, empêchant les joueurs de Laurent Blanc de se relancer convenablement. Le PSG qui comptabilise une possession de balle moyenne sur toute cette saison de 61% s'est laissé dominer par des bordelais opportunistes (52% lors de ce match et en moyenne sur l'ensemble de la saison).

Les bordelais se sont appuyés sur de longues transversales offertes par Mariano, omniprésent sur son couloir droit. Il est l'auteur de la passe décisive sur le dernier but de Rolan. Khazri a également offert de nombreuses opportunités à ses coequipiers avant de briller lui-même en inscrivant le deuxième but bordelais synonyme de réduction du score à deux partout, avant de sortir, souffrant. Cédric Carrasso a été la petite déception de cette rencontre avec une sortie hasardeuse sur le premier but d'Ibrahimovic et une relance calamiteuse puisque seulement 50% de ses dégagements ont trouvé un coéquipier. Enfin le capitaine Sané a été parfait en défense avec zero faute commise, et l'ensemble de ses duels aériens remportés dont celui qui lui permet d'ouvrir le score en début de match et par la même occasion, son compteur personnel cette saison.

Plus que 10 matches pour Bordeaux et espérer jouer l'Europe la saison prochaine. Les girondins affrontent leur voisins du téfécé samedi 21 mars pour la 30e journée de Ligue 1. Match compliqué pour les violets avec un changement d'entraîneur sur fond de zone de relégation. Il y a de nombreux prétendants pour l'Europa League avec Saint-Etienne, Montpellier ou Lille. Un second ticket (celui de la cinquième place) pourrait être donné en cas de victoire du PSG en Coupe de la Ligue face à Bastia dans quelques semaines.

Si les girondins, en dépit de la fatigue des parisiens, réalisent d'autres prestations à la hauteur de celle réalisée à Chaban dimanche dernier, Bordeaux peut se rêver européen dès la saison prochaine ! Bordeaux n'a disputé l'Europa League qu'à deux occasions ces cinq dernières saisons. Elle est un objectif indéniable pour la santé financière du club, ses supporters et le futur stade qui sera inauguré d'ici deux mois face à Montpellier pour le dernier match de la saison.