L'Europe s'éloigne pour Bordeaux

Ni Lorient, luttant pour le maintien, ni Bordeaux, en course pour l'Europa League n'ont su prendre les trois points nécessaires à la poursuite de leur objectif de la saison, à trois journées de son terme.

L'Europe s'éloigne pour Bordeaux
Les deux équipes se sont neutralisées à l'image de Jordan Ayew et de Jaroslav Plasil. Crédit photo : FCL © Bruno Perrel.

La 5e place, les Girondins de Bordeaux l'ont occupé pour la dernière fois le 13 décembre 2015 après une défaite concédée face à Nantes 2-1. Depuis, les bordelais ont connu heurs et malheurs en Ligue 1. La victoire inespérée à domicile face à l'Olympique de Marseille laissait entrevoir cette place, synonyme de qualification en Europa League la saison prochaine. Pourtant, face à Metz, les girondins n'ont pas été assez opportunistes, et la retournée magnifique d'Henri Saivet a été refusée par l'arbitre de la rencontre.

Cette rencontre face à Lorient, pas encore tiré d'affaire dans sa lutte pour le maintien et vainqueur inattendu 3-5 au Vélodrome la semaine dernière, était pour Bordeaux l'occasion de mettre la pression sur Saint-Étienne et Marseille.

Les rencontres entre ces deux équipes sont en général prolifiques, avec 9 buts pour Bordeaux et 7 pour Lorient sur les trois dernières rencontres.

Les marine et blanc ont pris le jeu à leur avantage dès le début du match, mais ne mettent pas vraiment en danger Lecomte, le portier des Merlus. Dès le 10e minute, Willy Sagnol est contraint d'effectuer son premier changement. Julien Faubert, son latéral droit, blessé au mollet cède sa place au jeune défenseur, Frédéric Guilbert.

Les bordelais se montrent maladroits dans le dernier geste, mais la défense parvient à tempérer les offensives menées notamment par Philippoteaux.

Les équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité 0-0. Les girondins malgré la bonne entame n'ont pas réussi à mettre en place leur jeu.

Lorientais et bordelais retournent sur la fameuse pelouse synthétique du Moustoir avec de bonnes intentions. Les girondins obligent Lecomte à s'employer dans sa surface de réparation. Ayew, Lautoa ou Mesloub côté breton mettent la défense de Cédric Carrasso sous pression. Après le premier quart d'heure de cette deuxième mi-temps, les premiers changements interviennent.

L'intensité du jeu retombe, et comme souvent, Bordeaux peut compter sur les coup francs pour faire trembler les filets, mais Pallois exploite mal le ballon délivré par Grégory Sertic. Il y a de la frustration de part et d'autre, et la météo maussade n'arrange rien. Nombre d'occasions passent à côté comme ce face à face avec le gardien, où Rolan rate le cadre du but de Lecomte à la 90e minute.

Le match se termine sur un score nul et vierge. La 5e place du classement semble s'éloigner inéluctablement pour Bordeaux, qui reste à 4 points des européens Saint-Étienne et Marseille à 3 rencontres de la fin de saison. Des marine et blanc déçus, et des lorientais qui malgré ce match nul restent à portée de la zone de relégation. Ce match nul ne fait donc les affaires de personne.

Bordeaux reçoit Nantes la semaine prochaine, il s'agira du dernier match joué au stade Chaban-Delmas. L'occasion rêvée pour les bordelais de tourner la page de l'ancien Parc Lescure par une victoire. Trois points de bonne augure pour croire encore à l'Europe. Le Bordeaux-Montpellier de la 38e journée aura lieu dans le nouveau stade.