Un manque de réussite flagrant pour les Marine et Blanc

Ce jeudi soir, le club russe du Rubin Kazan recevait les Girondins de Bordeaux qui ont donc effectué pas moins de 3 600 km pour disputer cette rencontre comptant pour la deuxième journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Vavel vous résume les faits importants de cette rencontre.

Un manque de réussite flagrant pour les Marine et Blanc
Rubin Kazan - Girondins de Bordeaux (0-0) :Un manque de réussite flagrant pour les Marine et Blanc
Rubin Kazan
0 0
Girondins de Bordeaux
Rubin Kazan: Ryzhikov - Kuzmin, Kverkvelia, Kambolov, Nabiullin - Kislyak, Ozdoev - Kanunnikov, Carlos Eduardo, Devic - Portnyagin.
Girondins de Bordeaux: Carrasso - Guilbert, Yambéré, Pallois, Contento - Chantôme, Saivet - Poko, Jussiê, Maurice-Belay - Crivelli.
SCORE: 0-0
ARBITRE: Arbitrage de Monsieur Mazeika
ÈVÉNEMENTS: Match comptant pour la deuxième journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Au Centralniy Stadium de Kazan (environ 17 000 spectateurs

Le Rubin Kazan en difficulté dans le championnat russe (12ème sur 16) recevait les Girondins de Bordeaux (12ème sur 20 en Ligue 1)qui fêtaient leurs 134 ans. Les deux équipes se sont neutralisées sur un score nul et vierge 0-0. Toutefois Bordeaux a manqué cruellement de réalisme en touchant à deux reprises la transversale par l'intermédaire de Saivet puis Crivelli en seconde période.

Une première mi-temps équilibrée, Saivet touche la barre

Nous avons assisté à une première mi-temps assez équilibrée mais au final pauvre en occasions. Le match s'est déroulé dans une forte intensité physique mais Bordeaux a tout fait pour ne pas subir. La première occasion de cette rencontre est au crédit des locaux. Ruslan Kambolov frappe en force un coup de pied arrêté. Sa tentative ne passe pas loin de la lucarne du but de Cédric Carrasso. Dans la foulée Bordeaux réagit par l'intermédaire de l'ancien sochalien Nicolas Maurice-Belay qui accélère puis déborde sur son côté gauche avant d'offrir un caviar à Jussiê qui ne peut reprendre correctement le cuir. Sa tête donne une sortie de but. A la 15e minutes après un beau mouvement avec Jussiê, Guilbert frappe presque instantanément mais sa tentative fuit le cadre. Les attaques girondines proviennent de la gauche ou Contento, Maurice Belay voire même Saivet multiplient les offensives en vain.

A la demi heure de jeu le portier bordelais repousse admirablement une tentative à ras du sol de Kuzmin. Il permet de garder la cage des Marine et Blanc intacte. L'autre tournant du match intervient à la 35e minute, le capitaine bordelais Saivet prend ses responsabilités et frappe un coup franc. Sa tentative heurte la transversale alors que le portier local semblait battu. La fin de première période fût plus calme et se termina sur ce score de parité.

Les Russes poussent, une deuxième transversale pour Bordeaux

En seconde période, le Rubin Kazan est mieux organisé et plus agressif, Bordeaux ne maîtrise plus vraiment la partie. Guilbert est même sorti quelques minutes à cause de saignements de nez ! Bordeaux souffre physiquement, Sagnol se résoud donc à effectuer un changement, même deux pour le prix d'un. André Poko est remplacé par l'ancien bastiais Khazri tandis que Jussiê sort au profil de l'expérimenté Plasil. A l'heure de jeu, le jeune Crivelli gagne un duel dans les 18m, parvient à frapper le ballon de la tête, sa tentative lobée échoue sur la barre de Ryzhikov. L'intensité dans ce match en redescend point. Une dizaine de minutes avant la fin du temps réglementaire, le bordelais Cédric Yambéré semble faire faute dans la surface de réparation sur un joueur local. L'arbitre ne bronche pas, Bordeaux a eu très chaud !

Les esprits s'échauffent du coté russe. Kislyak déjà avertit d'un carton jaune écope d'un second avertissement suite à un coup de pied sur Saivet, il est logiquement expulsé. Khazri profite de ce faux rythme pour se créer une occasion, sa tentative est cependant stoppée net par le portier du Rubin Kazan. La fin du match est maîtrisée par Bordeaux en supériorité numérique, le club Girondins rentre en France avec tout de même un point. Prochain match pour Bordeaux le 22 octobre prochain contre le FC Sion.