Bordeaux n'y arrive pas face à un Montpellier affaibli

Pour la 10e journée de championnat, Bordeaux et Montpellier ont fait un match nul et vierge où les faits importants étaient les blessures de Marvaux, Lasne puis Roussillon pour les Héraultais et l'hommage en fin de match à Dominique Dropsy.

Bordeaux n'y arrive pas face à un Montpellier affaibli
Madeinfoot.com un duel entre Palois et Lasne
Bordeaux
0 0
Montpellier
Bordeaux: Carrasso, Guilbert, Pablo (Diabaté 79e), Sané, Palois, Saivet, Plasil Jussiê (Crivelli 59e), Khazri, Maurice-Belay, Ounas (Touré 59e) Remplaçants : Prior, Gajic, Yambéré, Traoré, Crivelli, Touré, Diabaté
Montpellier: Pionnier, Deplagne, Hilton, Congré, Roussillon, (N’Diaye 62e) Marveaux, (Ninga 30é) Rémy, Lasne, (Cornette 52e) Boudebouz, Martin, Deza Remplaçants : Ligali, N’Diaye, Skhiri, Bakar, Sotoca, Comette, Ninga
ARBITRE: Bartolomeu Varela
ÈVÉNEMENTS: Stade Matmut Atlantique 23 881 spectateurs

Après le match nul de l’OM en début d’après-midi, Bordeaux (14e) reçoit un Montpellier mal en point : relégable et avec plusieurs blessés, dans un contexte chargé en émotion avec l’hommage rendu à l’ancien gardien de but girondin décédé récemment : Dominique Dropsy.

Une première période équilibrée

Malgré la pression des Montpelliérains, ils jouent crânement leurs chances et n’hésitent pas à contre-attaquer à l’image du jeune Ninga, qui, à peine rentré (remplacant de Marvaux sorti sur blessure) reçoit par surprise la relance de Carrasso, contrôle et frappe avec une rapidité d’exécution : la balle est déviée par un défenseur en corner. Sur une très longue relance, Paul Lasne efface Palois et Carrasso est obligé de sortir de ses cages pour intervenir. Juste avant la mi-temps, gros cafouillage dans la surface de réparation de Montpellier, mais les Bordelais manquent de précision dans leurs vagues offensives, le portier se rattrape en deux fois.

Montpellier malchanceux

2e sortie sur blessure de Lasne après un choc avec Palois, décidemment les Héraultais ne sont pas vernis, et Roussillon sortira également sur blessure dix minutes plus tard. Les défenses se sont refermées et les occasions franches se font bien plus rares. On peut noter l'action du jeune Cornette qui a tenté une action tout seul mais va buter sur un défenseur. Les Bordelais tentent d’accélérer le jeu en fin de match mais manquent de lucidité devant le but à l’image de Touré à la 81e sur un contre mais arrêté par Palois.

Willy Sagnol aura bien du travail pour motiver ses troupes avant la réception du FC Sion en Europa League, et Montpellier recevra Bastia pour essayer de sortir de la zone rouge malgré un effectif de plus en plus diminué par les blessures.