Guingamp va-t-il vaincre la malédiction ?

Jamais les Costarmoricains ne sont imposés en Ligue 1 cette saison après un match d'Europa League. La réception d'Evian, concurrent direct pour le maintien (19e) est l'occasion de briser cette tendance.

Guingamp va-t-il vaincre la malédiction ?
Claudio Beauvue a marqué sur pénalty face à Fiorentina (crédit : Ouest-France)

C'est le paradoxe de cette première moitié de saison : Guingamp brille en Coupe d'Europe, et connaît toutes les difficultés du monde à l'emporter en championnat. Les chiffres parlent d'eux mêmes : en 5 matchs d'Europa League, les Bretons se sont imposés deux fois (face au Paok Salonique, le 2 octobre, et contre le Dinamo Minsk, le 6 novembre) pour deux défaites et un match nul. En revanche, en 14 rencontres de Ligue 1, Guingamp ne s'est imposé qu'à quatre reprises, et a subi dix défaites.

Pour trouver trace de leur dernière victoire en championnat, il faut remonter au 1er novembre, et la réception de Bastia. Ils s'étaient alors imposés sur le plus petit score (1-0). Mais le mal est plus grand lorsque Guingamp enchaîne Coupe d'Europe et Championnat : jamais les Costarmoricains ne se sont imposés. Pire : ils ont été systématiquement battus. La défaite la plus cinglante fut celle concédée face à l'OGC Nice, à domicile, le 26 octobre dernier (défaite sur le score de sept buts à deux).

Sans Marveaux

Lanterne rouge en Ligue 1, avec la plus mauvaise différence de buts (-15), les hommes de Jocelyn Gourvennec ont l'occasion de sortir de la zone rouge, pour la première fois de la saison, en cas de victoire cet après-midi (à 17h) sur le terrain d'Evian Thonon Gaillard. Les Savoyards ont remporté les deux dernières confrontations.

Mais Guingamp devra composer sans son meneur, Sylvain Marveaux. Blessé à la cuisse face à la Fiorientina jeudi, l'ancien Rennais, qui souffre d'une lésion aux ischio-jambiers de la cuisse gauche, sera absent au moins deux mois. Un vrai coup dur pour les Costarmoricains. C'est l'ex-lyonnais Jérémy Pied qui le remplace au poste de numéro 10.

Buteur jeudi, Claudio Beauvue sera lui une nouvelle fois titulaire. Guingamp devra se montrer plus efficace que face à la Viola s'il veut croire au maintien.

Les équipes probables :

EVIAN THONON-GAILLARD : Hansen - Abdallah, Cambon, Mongongu, Sabaly - Wass, Sorlin, Koné, Benezet - Sougou, Bruno

GUINGAMP : Lössl - Sankoh, Kerbrat, Sorbon, Baca - S. Yatabaré, Mathis, Sankharé, Pied - Schwartz, Beauvue