Guingamp doit confirmer

Large vainqueur de Caen mercredi (5 buts à un) après un match plein, les Costarmoricains doivent confirmer, ce dimanche, sur le terrain de Reims, 9e du championnat.

Guingamp doit confirmer
Pour son retour de blessure, face à Caen, Dorian Lévêque (ici face à Evian) a été retenu dans l'équipe-type de la 16ème journée. Fera-t-il aussi bien contre Reims ? (photo Le Dauphiné.com)
Reims
17: 00
Guingamp
Reims: Placide - Mandi, Tacalfred (cap), Conte, Signorino - Devaux, Bourillon - Fortes, Charbonnier, Diego - Ngog
Guingamp : Lössl - Jacobsen, Kerbrat (ou Angoua), Sorbon, Lévêque - S.Yatabaré, Mathis (cap), Mou.Diallo, Giresse (ou Pied) - Mandanne, Beauvue

Hasard du calendrier, l’En Avant va voir le niveau de ses matchs monter crescendo en cette fin de première partie de saison. Après avoir remporté un match important dans la lutte pour le maintien face à Caen, un adversaire direct, les joueurs de Jocelyn Gourvennec se déplacent à Reims, dixième du championnat avec 22 points, avant de recevoir le dauphin de l’OM, le Paris-Saint Germain.

Avec ce déplacement à Reims, les Bretons s’attaquent à un tout autre défi. Sur leurs dix derniers matchs, les Rémois n’ont perdu qu’à deux reprises (face à Lyon, 3e du championnat, et Nice, 14e). Entre temps, ils ont montré qu’ils étaient une équipe solide, et qu’ils méritaient leur place dans la première partie de tableau, en tenant en échec Monaco et Nantes, deux équipes candidates à l’Europe. Les Canaris ont souvent été proches du podium depuis le début de la saison.

Ce déplacement à Reims s’annonce d’autant plus périlleux que les Ardennais ont fait de leur fief d’Auguste-Delaune un bastion presque imprenable : en 8 matches, ils se sont imposés à cinq reprises, ne laissant échapper la victoire qu’à trois reprises (1 nul et deux défaites). Les Guingampais ne s'y sont d'ailleurs plus imposés depuis avril 1985. C’est également à domicile qu’ils sont le plus prolifiques (10 buts marqués). Pour continuer sur cette dynamique, ils pourront compter sur l'efficacité de l'excellent Benjamin Moukandjo, auteur de six buts cette saison en Ligue 1, son meilleur rendement depuis ses débuts dans l'élite. Il vient par ailleurs d'inscrire deux buts sur les deux derniers matchs de Reims. 

L'efficacité, la clé du match

La faille se trouve dans la défense : à domicile, les hommes de Jean-Luc Vasseur ont encaissés autant de buts qu’ils en ont inscrits. S’il veut enchaîner une deuxième victoire d’affilée, et espérer s’éloigner de la zone rouge, Guingamp devra donc faire preuve de la même efficacité que celle affichée au Roudourou, un domaine qui leur faisait défaut cette saison. S’ils ne marqueront pas cinq buts à chaque match, cette performance peut faire passer un cap aux Costarmoricains, qui ont un réel potentiel offensif avec Kévin Mandanne et Claudio Beauvue. (Présents dans l’équipe-type de la 16e journée avec Dorian Lévêque, voir ici).

Les joueurs de l’En Avant devront également faire mentir leur statut d’équipe en difficulté en dehors de leurs bases (2 victoires pour 5 défaites cette saison). Mais ils devront une nouvelle fois composer sans Sylvain Marveaux, blessés aux Ischios-jambiers, et Ronnie Schwartz, qui souffre du talon.

Côté Rémois, outre la suspension de Kyei, on dénombre six absences pour cause de blessure :  Weber (reprise), Albaek (pubalgie), Bastien (cuisse), De Préville (adducteurs), Mfulu (genou) et Peuget (genou).

Jocelyn Gourvennec parlait d’un « nouveau départ » après la victoire éclatante de mercredi. Sans tirer de conclusions trop hâtives, le match de dimanche, en cas de victoire, pourrait marquer le point de départ d’une remontée au classement.

Les compos probables :

Reims : Placide - Mandi, Tacalfred (cap), Conte, Signorino - Devaux, Bourillon - Fortes, Charbonnier, Diego - Ngog

Guingamp : Lössl - Jacobsen, Kerbrat (ou Angoua), Sorbon, Lévêque - S.Yatabaré, Mathis (cap), Mou.Diallo, Giresse (ou Pied) - Mandanne, Beauvue