Guingamp défie l’OM

Quatre jours après son déplacement à Monaco en Coupe de la Ligue, soldé par une défaite (2-0), l’En Avant défie demain soir (21h) un autre cador du championnat, l’Olympique de Marseille (2e) dans son antre du stade Vélodrome.

Guingamp défie l’OM
Christophe Mandanne suspendu, Rachid Alioui (ici face au PSG la saison dernière) devrait le remplacer aux côtés de Claudio Beauvue. (photo francefootball.fr)
Ol.Marseille
EA Guingamp/dim.21:00

Christophe Mandanne va s’en mordre les doigts. En grande forme cette saison à la pointe de l’attaque aux côtés de Claudio Beauvue (5 buts, 7 pour Beauvue), le Toulousain va manquer un des plus gros chocs de cette seconde partie de saison. Son exclusion face à Monaco après une faute sur Ricardo Carvalho le suspend automatiquement pour le match suivant. La durée réelle de sa suspension sera connue jeudi, après son passage devant la commission de la discipline de la LFP.

Et bien que Beauvue soit en pleine bourre, lui aussi (buteur face à Lens dimanche dernier, comme le Toulousain), Christophe Mandanne va manquer à la pointe de l’attaque Costarmoricaine. Voilà une nouvelle qui tombe très mal avant d’affronter la sixième défense du championnat. Qui de Rachid Alioui, 22 ans, et Yannis Salibur, 23 ans, pourrait le remplacer face à l’OM ? La balance penche en faveur du premier, qui a disputé six matches en Ligue 1 cette saison, dont deux comme titulaire, tandis que Salibur, arrivé le 31 décembre en provenance de Clermont (Ligue 2) a fait ses grands débuts dans l’élite face à Lens dimanche dernier.

Mais face à l’OM, c’est toute l’équipe qui devra être à son meilleur niveau, face à une formation qui a retrouvé son lustre d’antan. Leader de la 6e à la 19e journée, les Marseillais sont impressionnants cette saison, autant dans l’efficacité (39 buts marqués, deuxième attaque du championnat) que dans le travail de repli défensif que leur impose « El Loco ». Attaquant ou milieu, qu’ils s’appellent Gignac ou Ayew, tout le monde s’y colle. Résultat, le ballon est récupéré plus rapidement, et les avant-centre peuvent se faire plus pressants sur le but adverse. C’est « l’effet Bielsa ».

Le symbole de ce renouveau n’est autre qu’André-Pierre Gignac. Après deux premières années compliquées sous le maillot Olympien, « APG » a trouvé un second souffle il y a deux ans, et est redevenu le serial-buteur qu’il était à Toulouse, inscrivant respectivement 13 et 16 buts en 2012/2013 et 2013/2014. Mais l’exercice 2014/2015 est le plus réussi depuis son arrivée à l’OM : un début de saison canon (dix buts inscrits en dix journées), la confiance retrouvée, et le retour en sélection. Et même s’il marquait le pas depuis le mois d’octobre (deux réalisations seulement), APG a débuté l’année 2015 en trombe, avec un doublé contre Grenoble en Coupe de France.

Guingamp devra donc s’en méfier.

Pour cette rencontre, Marcelo Bielsa devra se passer de ses internationaux africains partis à la CAN (André Ayew et Nicolas Nkoulou, mais aussi de Barrada, blessé aux adducteurs. De son côté, Jocelyn Gourvennec devra faire sans plusieurs joueurs blessés (M.Samassa (main), Cardy (genou), S.Marveaux (ischio-jambiers), Baca (nc), Mathis (genou), Schwartz (nc)), un joueur suspndu donc, Christophe Mandanne, et trois internationaux partis à la CAN : Sankoh (Guinée), Douniama (Congo) et S.Yatabaré (Mali).

Le groupe Guingampais : Lössl, Guichard - Sorbon, Kerbrat, Jacobsen, Angoua, Lévêque, Lemaître - T.Giresse, L.Dos Santos, Pied, Sankharé, Mou.Diallo - Beauvue, Achahbar, Salibur, Alioui, Coco

Le groupe Marseillais : S.Mandanda, B.Samba - Aloé, B.Dja Djédjé, Doria, Fanni, Ben.Mendy, J.Morel - Alessandrini, Imbula, Lemina, Payet, Romao - Batshuayi, Boutobba, Gignac, Omrani, Thauvin