Un derby bouillant

Le derby de la Bretagne oppose ce soir au Roudourou deux équipes très proches au classement, Guingamp (13e) et Lorient (14e). Entre deux formations en quête de points pour le maintien, le match devrait être disputé.

Un derby bouillant
De retour de suspension, Christophe Mandanne cherchera à briller dans le derby Breton. (photo Sports.fr)
Guingamp
Lorient / 20:00

Par définition, un derby est toujours spécial. Soit parce que les deux équipes sont rivales (OM/PSG par exemple), soit parce qu'elles sont proches géographiquement. Dans ce deuxième cas, l'intérêt d'un tel match est dopé si les deux formations occupent des positions proches au classement. C'est le cas de ce Guingamp-Lorient.

Dans l'historique des confrontations, les Costarmoricains et les Merlus sont également très proches : en onze confrontations, le bilan fait apparaître un statu-quo : quatre victoires pour Guingamp, quatre pour Lorient. Les deux équipes Bretonnes ne se sont neutralisées qu'à trois reprises. Et si la dernière victoire est à mettre à l'actif des Merlus (4-0, lors de la phase aller), la tendance va vers une prise de pouvoir de l'En Avant.

Après avoir marqué un coup d'arrêt avec leurs deux défaites de rang, à Monaco en Coupe de la Ligue puis contre l'Olympique de Marseille en championnat, Guingamp a profité de la Coupe de France et de la réception de Châteauroux pour se refaire une santé, et retrouver le goût de la victoire (2-0). Or, la dernière fois que les Costarmoricains renouaient avec le succès après une série d'au moins deux défaites, ils ont enchaîné cinq victoires d'affilée.

Alors certes, rien ne laisse présager que l'En Avant va aligner à nouveau une telle série, et battre coup sur coup Lorient, Bordeaux, Monaco (leur bourreau en quarts de finale de la Coupe de la Ligue), Metz et le Dynamo Kiev. Mais avec leur confiance actuelle, la forme (et la réussite) étincelante de Claudio Beauvue, la seconde jeunesse de Thibault Giresse et le retour de suspension de Christophe Mandanne, les hommes de Jocelyn Gourvennec peuvent être ambitieux.

Ripoll : "Ramener un résultat"

D'autant plus qu'en face, se présentera une équipe de Lorient qui traverse une mauvaise passe. L'année 2014 s'était achevée par deux défaites (Saint-Etienne en Coupe de la Ligue et Nantes en championnat). 2015 a commencé de la même manière : les Morbihannais ont d'abord été éliminés de l'autre coupe, la Coupe de France, par Avranches (0-1) avant de s'incliner en Ligue 1 sur la pelouse de Nice (3-1). Seule une victoire poussive face à Lille en championnat dimanche dernier vient ajouter un peu de couleur à ce sombre tableau.

Et comme si ça ne suffisait pas, les Merlus seront privés pour cette rencontre de certains de leurs cadres, blessés (Fabien Audard, Fabien Robert, Mathieu Coutadeur) ou partis à la CAN (Didier Ndong (Gabon), Lamine Gassama (Sénégal), Alain Traoré (Burkina Faso) et Jordan Ayew (Ghana). Seule bonne nouvelle, le retour dans le groupe de Lamine Koné, Valentin Lavigne, Maxime Barthelmé et Raffidine Abdullah. Dans ce contexte difficile, Sylvain Ripoll préfère mettre la pression sur Guingamp, en le désignant favori de cette rencontre. "Bien sûr que le match aller n’a rien à voir. On s’attend à un match très difficile puisque Guingamp est très performant, depuis de longues semaines, au Roudourou. On y va pour appliquer nos idées, avec beaucoup de détermination, et pour essayer de ramener un résultat bien sûr." a-t-il déclaré à nos confrères de "Ouest-France" hier.

L'En Avant favori ? Si Jocelyn Gourvennec ne va pas jusque-là, il reconnaît que son équipe est en confiance et capable de faire de belles choses. «En décembre, on a récolté pour tout ce qui avait été semé en amont. J'ai trouvé que c'était assez logique finalement que nos efforts soient récompensés. Aujourd'hui, on a atteint un nouveau degré de confiance, l'équipe s'est rassurée et a trouvé un nouvel élan. Ça, il faut le cultiver. Il faut qu'on aille plus loin » a-t-il lancé hier en conférence de presse, En vue de ce derby, «un match de Coupe avec la notion de derby en plus» selon ses termes, le technicien appelle ses joueurs à être plus efficaces devant le but. « Il manque encore le fait de sanctionner au bon moment pendant les matches, quand ça se présente».

Guingamp doit donc arrêter de vendanger ses occasions. Claudio Beauvue et Christophe Mandanne sont prévenus.

Le onze de départ probable de Guingamp : Lössl - Jacobsen, Angoua, Sorbon, Lévêque - Kerbrat, Sankharé, Pied, Giresse (cap) - Mandanne, Beauvue.

Le Le onze de départ probable de Monaco : Lecomte - Pedrinho, Lautoa, Koné, Bellugou, Le Goff - Guerreiro, Mostefa, Mesloub, Autret - Jeannot, Bruno.