Le FC Nantes, privé de mercato, fait appel

Le Tribunal Arbitral du Sport a livré son verdict lundi en confirmant la sanction prononcée par la FIFA en février. Les Nantais sont donc privés de recrutement de joueurs pendant la durée d'un an.

Le FC Nantes, privé de mercato, fait appel
Le transfert litigieux d'Ismaël Bangoura au FC Nantes pourrait leur coûter cher. (Ouest France / Michel Fraudeau)

Le 4 février dernier, la FIFA avait décidé d'interdire le club nantais de recrutement pendant un an, en plus de cela le FC Nantes devait verser 4,5 millions d'euros au club d'Al Nasr solidairement avec Ismaël Bangoura qui jouait à Al Nasr. La FIFA reproche finalement au FC Nantes d'avoir incité le joueur à rompre abusivement son contrat pendant une période protégée alors qu'il jouait dans le club émirati d'Al Nasr.

Le TAS a donc confirmé cette sanction, extrêmement difficile à avaler pour les Canaris qui viennent de retrouver l'élite après quelques saisons en Ligue 2. Cependant cette décision ne s'applique pas dans les cas des renouvellements de contrat ainsi que pour les contrats de jeune joueurs. Par contre il leur est interdit de recruter des joueurs libres.

Mais le FC Nantes ne compte pas accepter cette décision, c'est pourquoi le club a fait de nouveau appel de cette décision auprès du tribunal fédéral suisse, qui est la dernière instance. Si cet appel est suspensif, les Nantais pourront tout de même recruter en attendant le jugement définitif. Si ça n'est pas le cas, la saison en Ligue 1 pourrait vite se compliquer pour les Canaris qui devraient s'appuyer sur leur centre de formation.