Une saga frappée Sang et Or (7/38) : Un point mais des regrets

L'équipe du Racing Club de Lens accueillait vendredi soir l'US Créteil lors de la septième journée de Ligue 2. Les Sang & Or avaient pour objectif de retrouver leur équilibre défensif qui leur avait fait défaut une semaine auparavant au Havre avec une défaite cinglante sur le score de 6-2. Ils repartent finalement de Bollaert avec un match nul (1-1) qui laisse à la fois des regrets mais aussi des enseignements.

Une saga frappée Sang et Or (7/38) : Un point mais des regrets
Adamo Coulibaly l'unique buteur lensois de la soirée. (lesnouvelles.fr)
RC Lens
1 1
US Créteil
RC Lens: Aréola, Gbamin, Yahia, Kantari, Baal, Le Moigne (c), Valdivia, Nomenjanahary, Chavarria, Coulibaly (Salli, min. 76), Ljuboja.
US Créteil: Kerboriou, Ikoko, Diedhiou (Da Cruz Gomes, min. 73), Mahon, Di Bartomoleo, Djellilahine, Seck, Ndoye, Lesage (c), Belvito (Essombe, min. 54), Andriatsima (Diaby, min. 83).
SCORE: 1-0, min. 26, Coulibaly. 1-1, min. 43, Andriatsima.
ARBITRE: M. Jérôme Miguelgorry. Cartons jaunes : Essombe (min. 60), Ikoko (min. 81).
ÈVÉNEMENTS: 7ème journée de Ligue 2 au Stade Bollaert-Delelis, 26.145 spectateurs.

Avec les retours d'Aréola (blessure) et Yahia (suspendu), les Lensois avait l'ambition de prouver à leur public que la grosse défaite au Havre (6-2) n'était qu'une simple erreur de parcours et qu'ils étaient capables de rebondir fièrement face à cette surprenante équipe de Créteil, récemment promue. Malheureusement quelques heures avant le début du match, la blessure de Touzghar a été annoncée, un coup dur pour l'équipe puisque Yoann Touzghar est un élément important de l'attaque lensoise, et du coup, comme face au Havre, c'est Adamo Coulibaly qui débute dans l'axe aux côtés de Danijel Ljuboja. A titre d'information, l'US Créteil avait éliminé le RC Lens au stade Bollaert le 27 août dernier lors du 2ème tour de la Coupe de la Ligue sur le score de 4-3.

Une première mi-temps bien fade

Paradoxalement, la première mi-temps qui contient les deux buts de la soirée a été bien plus ennuyant que la deuxième où finalement aucun but n'a été marqué. En effet les dix premières du match ressemblent fortement à un round d'observation dans lequel aucune des deux équipes n'osent prendre des risques afin d'éviter les contres attaques piègeuses de l'équipe adverse. La première grosse occasion de ce match intervient à la 10ème minute lorsque Chavarria tire un coup franc dangereux sur la tête de Gbamin. Le latéral Sang & Or voit sa tête repoussé par un bel arrêt du gardien cristolien Kerboriou. Durant les 25 premières minutes le gardien lensois Aréola n'a rien eu à faire tandis que Kerboriou a su se montrer à son avantage à plusieurs reprises sur des frappes de Ljuboja (15') et de Nomenjanahary (19'). Malheureusement, quelques minutes plus tard, une erreur de sa part permettra à Adamo Coulibaly d'ouvrir le score. En effet, après une passe en retrait de son défenseur, le gardien cristolien rate son contrôle sous le pressing de Coulibaly qui en profite pour tacler et marquer dans le but vide (26'). S'en suivent de belles combinaisons entre Valdivia,  Ljuboja et Nomenjanahary mais ça ne donne rien (30'). De même pour Chavarria qui frappe par défaut et qui ne cadre pas (31'). Chavarria va retenter sa chance quelques minutes plus tard mais ça passe de peu à côté du poteau droit sur une belle reprise instantanée (40'). Mais l'égalisation de Créteil va intervenir dans la foulée avec une belle tête d'Andriatsima sur un coup franc bien tiré qui surprend Aréola (43'). Le gardien lensois semble néanmoins trop loin de sa ligne de but, ce qui explique qu'il ait pu être lobé. 

Les Lensois réagissent...en vain

Les Sang & Or reviennent des vestiaires avec une attitude conquérante, une envie de prendre les 3 points. Cependant les premiers à se montrer dangereux sont les joueurs de Créteil et notamment Lesage. Ce dernier, seul aux 6 mètres, rate sa reprise et voit le ballon passer au-dessus des cages d'Aréola (53'). Cela devient vite une attaque-défense entre les deux équipes avec pour défense l'équipe de Créteil qui souhaite de tout coeur garder ce point du match nul dans l'antre de Bollaert. Cela va causer une baisse de l'intensité dans ce match jusqu'à ce que Le Moigne réveille les supporters lensois sur une belle frappe du gauche qui passe de peu à côté (75'). A la suite de cela, les joueurs cristoliens n'auront plus une seule occasion et les lensois en auront une multitude avec notamment une tête de Yahia qui passe également à côté du but de Kerboriou (87'). Avant cela Ljuboja a failli réaliser le geste de la soirée avec un centre-tir enroulé côté droit qui filait dans la lucarne avant que Kerboriou ne claque ce ballon en corner (77'). Les Sang & Or poussent mais n'arrivent pas à marquer : Coulibaly et Nomenjanahary poussent deux fois d'affilée leur ballon trop loin. Au final c'est un score de parité et un bon résultat surtout pour Créteil à l'extérieur. Cependant grâce à ce match nul, le Racing Club de Lens reprend la tête de la Ligue 2 provisoirement, en attendant le match d'Angers face à Auxerre. Les Angevins qui se sont finalement imposés 2-0 dans leur stade.

Les autres résultats :

Classement Ligue 2 :