Une saga frappée Sang et Or (9/38) : Lens retrouve la victoire

Le Racing Club de Lens accueillait le FC Metz lors de la 9ème journée de Ligue 2 ce lundi soir. Le match s'est terminé sur un score de 3-2 en faveur du club nordiste alors que c'était le club messin qui avait ouvert le score en tout début de match. Le RC Lens retrouve à cette occasion la 2ème place du classement de Ligue 2.

Une saga frappée Sang et Or (9/38) : Lens retrouve la victoire
Le Lensois Yoann Touzghar a relancé le RC Lens en marquant le premier but. (Crédit : lavoixdunord.fr)
RC Lens
3 2
FC Metz
RC Lens: Aréola, Landre (Gbamin, min. 46), Kantari, Yahia, Baal, Le Moigne (c), Valdivia, Salli (Cyprien, min. 89), Chavarria, Touzghar (Ducasse, min. 81), Ljuboja.
FC Metz: Carrasso, Marchal (c) (Lancina, min. 28), Choplin, Metanire, Bussmann, Rocchi, Kashi, Lejeune (Sarr, min. 67), Ngbakoto, Fauvergue (Nsor, min. 76), Sakho.
SCORE: 0-1, min. 9, Sakho. 1-1, min. 38, Touzghar 2-1, min. 50, Gbamin. 2-2, min. 61, Lejeune 3-2, min. 69, Chavarria
ARBITRE: M. Laurent Duhamel. Avertissements : Sakho (min. 52), Chavarria (min. 90).
ÈVÉNEMENTS: 9ème journée de Ligue 2 au Stade Bollaert-Delelis.

Cette rencontre de la 9ème journée de Ligue 2 avait des allures de Ligue 1. En effet une forte histoire lie ces deux clubs avec notamment une lutte acharnée pour le titre de champion de France en 1998 qui avait couronné les Sang et Or. Ces Lensois qui avaient récidivés l'année d'après en remportant la Coupe de la Ligue 1999 face au FC Metz au Stade de France. Cependant depuis 15 ans la donne a changé et les victoires lensoises à Bollaert face au FC Metz se sont faites très rares. Après un bilan d'un unique point sur neuf possibles, les lensois devaient gagner ce match pour éviter de rester engluer dans le milieu du classement. 

Irrésistible Sakho

Dès le début de ce match, on sent qu'il y aura de l'animation d'un côté comme de l'autre. Tout commence avec une belle opportunité pour Touzghar d'ouvrir le score, mais ça passe au dessus (1'). Le jeune joueur messin Diafra Sakho va lui répondre dans la foulée en ouvrant le score après une belle ouverture de Fauvergue : Sakho contrôle parfaitement la balle et enchaine avec un petit pointu plein de malice sur lequel Aréola est battu. Le public lensois se calme d'un coup, l'ouverture du score messine est le pire de ce qui pouvait se dérouler pendant ce match. Le FC Metz va dominer ce match durant les 30 premières minutes avec notamment une belle frappe de Lejeune bien arrêté par Aréola (23'). Mais à la 28ème minute, le FC Metz va perdre son capitaine Sylvain Marchal (28') qui sort à la suite d'une entorse de la cheville. Comme un symbole les espaces se créent dans la défense messine et le RC Lens arrive à imprimer son jeu comme il le souhaite.

Le RC Lens reprend des couleurs

Et même pas cinq minutes plus tard, Valdivia adresse un très bon centre sur la tête de Ljuboja qui cadre sa frappe, c'est renvoyé par Carrasso...dans les pieds de Touzghar qui manque le cadre (32'). Ljuboja s'impose devant et reçoit un bon ballon qu'il contrôle, et sans élan, il va frapper très fort sous la barre de Carrasso qui arrive quand même à claquer ce ballon en corner (33'). Dans la foulée, il a encore l'occasion d'égaliser mais il tergiverse trop (34'). C'est à la 38ème minute que l'attaquant lensois Yoann Touzghar va trouver le chemin des filets sur un but qui ressemble comme deux gouttes d'eau au premier but de Metz avec Yahia, intraitable ce soir, à la passe décisive. A la mi-temps les joueurs messins restent quelques instants sur la pelouse avec un discours important du capitaine du soir Romain Rocchi.

Une deuxième mi-temps de toute beauté

Et cette deuxième mi-temps commence avec l'entrée du jeune de 18 ans Jean-Philippe Gbamin à la place de Landre, également touché à la cheville. Et le défenseur lensois va très vite se distinguer en inscrivant le deuxième but lensois de la soirée, sur un coup-franc bien tiré par Salli, il dévie le ballon et prend à contre pied Carrasso (50'). Sa joie à la suite du but contraste avec sa désillusion lors de l'égalisation du FC Metz, après une perte de balle évitable de son côté, Bussmann adresse un très bon centre au deuxième poteau où se trouve, seul, Lejeune qui ajuste Aréola d'une tête puissante (61'). Peu avant cela, Ljuboja et Touzghar étaient passés tout près de marquer le troisième but lensois, mais Carrasso s'est très bien interposé (57'). Cela n'empêche pas le RC Lens de pousser encore et encore pour marquer à nouveau dans un match d'une intensité incroyable et dans une ambiance extraordinaire. Il faudra attendre la 69ème minute pour voir Bollaert s'embraser après le but de Chavarria (69'). L'Argentin pourra remercier le Camerounais Edgar Salli, passeur décisif pour la deuxième fois, cette fois après un très bon travail individuel.

Un suspens insoutenable

Lors des 20 dernières minutes, le suspens est à son comble, les 25 283 poussent derrière leur équipe, qui est plutôt dans une stratégie plutôt défensive pour garder le score avec notamment les entrées de Cyprien et de Ducasse. La dernière grosse occasion de ce match sera celle de Bussmann qui touche la barre transversale sur une belle tête au second poteau (74') En fin de match les deux équipes veulent à tout prix marquer et le but va d'un but à l'autre mais grâce à un Aréola étincelant et une défense de fer dans les derniers instants du match, les Lensois remportent leur cinquième victoire de la saison et remontent de la 9ème place à la 2ème place, en revenant à 1 point du leader Angers. 

Lors de la prochaine journée, les joueurs d'Antoine Kombouaré se déplaceront le lundi 7 Octobre à Arles-Avignon tandis que les messins recevront le Samedi La Berrichonne de Châteauroux.