Ligue 2 : Le bilan, nos tops et flops

Durant cette saison 2015-2016 de Ligue 2, nous avons été comblé de surprises. Nous vous proposons de découvrir notre bilan avec nos tops, flops et notre équipe type.

Ligue 2 : Le bilan, nos tops et flops
Ligue 2 : Le bilan, nos tops et nos flops. L'équipe type photomontage Guillaume Klinguer

Lors de cette saison 2015-2016, nous avons vécu de nombreux rebondissements un grand nombre d'équipes historiques (RC Lens, FC Metz, AJA Auxerre, Red Star, FC Sochaux...). Certaines équipes qui avaient pourtant effectué un recrutement digne de jouer le haut de tableau ont déçu, d'autres sont de véritables surprises, retour sur cette saison 2015-2016 avec les tops et les flops et notre équipe type.

 

LES TOPS

1) L'AS Nancy Lorraine

Une équipe en forme, un collectif retrouvé et une belle harmonie entre des joueurs expérimentés (Pedretti, Hadji, Ndy Assembé, Chrétien...) et la fougue et l'inconscience de jeunes joueurs talentueux (Lenglet, Ait Benasser, Busin...). Voilà sans doute d'où vient la réussite du club Lorrain. Sans oublier la confiance et l'entente mutuelle du duo Rousselot-Correa et de tout le staff technique du club. Bien évidemment ce n'est pas que le côté sportif qui joue un rôle mais surtout le projet qui va avec et les "hommes de l'ombre qui travaillent sans cesse. Les recruteurs de l'ASNL ne sont donc pas étrangers à ce succès : meilleure défense de Ligue 2, seconde attaque et un 5e titre de Ligue 2 plus que mérité pour ce club. D'autant plus que ce dernier est très bien structuré avec des infrastructures performantes, un public qui répond présent et un sponsor principal moqué en début de saison (Sopalin) mais dont plusieurs clubs de Ligue 2 seraient heureux d'avoir. Pour conclure, l'ASNL a été bien plus régulière que ses concurrents Dijon, Metz ou encore Le Havre.

2) Le Red Star

Quel retour pour le club francilien ! Une réussite totale avec une 5e à seulement un petit point de la 3e place synonyme d'accession en Ligue 1. Avec une attaque bien emmenée par le numéro 10 Sliti et le tandem Ngamukol Bouazza, le club de Saint Ouen n'a pas fait de la figuration dans cette Ligue 2. Le champion de France de National en 2014-2015 va sans doute revoir ses ambitions à la hausse l'an prochain même si certains joueurs qui se sont mis en valeur risquent de quitter le club avec pour objectif d'être le deuxième club parisien derrière le PSG ? La seule chose dont on est sûr, c'est que le Red Star ne pourra pas utiliser son mythique stade Bauer et va peut être jouer au Stade de France.

3) Bourg en Bresse

Pour un promu qui ne devait "pas gagner un match de la saison" le club bressan s'en est bien sorti en finissant en milieu de tableau. Longtemps dans le haut du panier, le club et les joueurs ont lâché prise notamment avec des parcours en coupes qui ont laissé des traces. Nous avons surtout remarqué le FBBP 01 pour son beau football, tourné vers l'offensive. Des joueurs se sont montrés et vont partir pour un club plus huppé. C'est déjà le cas pour le buteur bressan Pape Sané qui a signé à Caen, Alliou Dembélé et Boussaha vont surement partir. Julien Fabri, le portier prêté par l'OM auteur d'une saison pleine va retourner au club phocéen. Un gros chantier sera prévu pour le FBBP 01 et l'entraîneur Della Maggiore qui vont devoir reconstruire un groupe sur cette belle saison.

LES FLOPS

1) Evian Thonon Gaillard FC

Une seconde descente consécutive et c'est la catastrophe du côté haut-savoyard. Le hashtag #Onycroit n'y aura rien changé. C'est le FC Sochaux qui a cette fois gagné la "finale" du maintien à distance. Malgré sa dernière victoire 4-1 face à Nîmes, l'ETG n'est pas parvenu à se maintenir (Sochaux ayant gagné 2-0 face au Clermont Foot). Mais cette relégation n'est pas à mettre sur une seule journée. Cédric Barbosa n'a rien pu faire pour éviter la relégation de son club. L'ETG n'a pas pratiqué un beau football, sans un minimum de jeu le club sans buteur efficace devant n'a jamais pu jouer le haut de tableau. C'est une déception aussi dans le sens ou le club qui a été monté au plus niveau français par quelques individus motivés et s'est auto-détruit en aussi peu de temps. Une chose est claire, la descente de l'ETG n'est pas certaine, en effet de nombreux clubs ne vont peut être pas pouvoir rester en Ligue 2 à cause de problèmes financiers (Tours, Lens, un promu du National ?).

2) Paris FC

Une saison plus que décevante pour le PFC qui voulait monter un projet pour devenir le second club de Paris. Avec un mercato qui aurait du permettre au PFC de jouer le haut de tableau (Grange, Thebaux...) c'est tout le contraire qui s'est produit. L'attaque du club parisien a été bien trop faible. Le fait d'avoir un groupe professionnel assez large n'a pas arrangé l'état sportif du club qui va devoir se reconstruire dans l'antichambre du football professionnel.

3) FC Sochaux

C'était juste pour le FCSM ! Une fois de plus le club doubiste a joué sa survie lors de la dernière journée. Cette fois sans casse. Pourtant le FC Sochaux a eu des difficultés durant cette saison. Comme un grand nombre de clubs de Ligue 2, l'entraîneur prévu en début de saison n'est pas resté jusqu'au bout (Echouafni a été remplacé par Cartier) mais le changement n'a pas été très évident mis à part un peu plus de combativité de la part des Jaune et Bleu. Pourtant le recrutement était taillé pour jouer la montée en Ligue 1 (Ramaré, Cissé, Rayos, Werner), c'était d'ailleurs l'ambition des nouveaux actionnaires chinois. Heureusement pour le club doubiste, quelques jeunes vainqueurs de la Gambardella 2015 ont "tenu la baraque", à commencer par Onguéné qui s'est installé en charnière centrale ou encore avec le jeune Fuchs s'est également imposé en jouant soit en 6 soit en tant qu'arrière gauche en fin de saison. Le club devra investir dans de nouveaux joueurs cette été notamment pour combler les départs de cadres Toko Ekambi, Tardieu, Faussurier ? et des joueurs persona non grata comme Mignot, Rayos, Vivian, Collaço...

Equipe type


Gardien  de but : Boucher (AJ Auxerre)
Defenseurs : Chebake (Le Havre) - Jullien (Dijon FCO) - Lenglet (AS Nancy Lorraine) - Djellabi (Clermont Foot)
Milieux : Pedretti (AS Nancy Lorraine) - Boulaya (Clermont Foot)
Milieux offensifs : Sliti (Red Star) - Sammaritano (Dijon FCO)
Attaquants : Diedhiou (Clermont Foot) - Courtet (AJ Auxerre)

Entraîneur : Corinne Diacre (Clermont Foot)