Lille a tout gâché

Lille recevait Sochaux en ouverture de la 34e journée de Ligue 1 et devait absolument l'emporter pour se mettre dans de bonnes dispositions afin de profiter du derby Lyon - Saint-Etienne.

Lille a tout gâché
Crédit : Eurosport
Lille
3 3
Sochaux
Lille: Elana - Digne, Basa, Chedjou, Bonnart - Gueye, Balmont, Martin (82' Pedretti) - Payet, Rodelin, Kalou (69' Roux).
Sochaux: Pouplin - Sauget, Carlao, Kanté, Roussillon - Lopy, Nogueira, Boudebouz (46' Privat) - Sio (56' Peybernes), Bakambu, Doubai (75' Mikari).
SCORE: 1-0 : Kalou (27e), 2-0 : Kalou (45+2e), 3-0 : Basa (48e), 3-1 : Kanté (79e), 3-2 : Nogueira (84e), 3-3 : Nogueira (87e)
ARBITRE: Philippe KALT.
ÈVÉNEMENTS: 34e journée - Championnat de France 2012/2013 - Grand Stade Lille Métropole.

Dominateur sur l'ensemble de la partie, Lille avait pris le large en menant 3-0 à 10 minutes de la fin grâce à un doublé de Kalou (27', 45+2') et un but de Basa (49'). Pourtant, à la surprise générale et pour le bonheur des téléspectateurs, Sochaux nous a offert l'un des plus beaux matchs de la saison grâce à un scénario improbable et un retour miraculeux. Trois coups de pieds arrêtés, un but de Kanté (79') et un doublé de Nogueira (84', 87') auront récompensé des Sochaliens vaillants.

Un match à sens unique

Dans une soirée pourtant 100% à l'avantage des locaux, Lille n'a pas su tenir son résultat. Malgré plusieurs sauvetages de la défense et de Pouplin devant Payet (5'), Basa (37') et même de la transversale devant Martin (43'), Sochaux n'a jamais été en mesure d'inquiéter le LOSC et s'est retrouvé logiquement mené de trois buts d'écart. L'ouverture du score de Kalou peu avant la demi-heure de jeu venait concrétiser une domination lilloise et montrer une nouvelle fois l'apathie de la défense sochalienne. (1-0, 27e). Dans la foulée, Rodelin aurait pu (dû ?) faire le break si l'arbitre n'avait pas injustement refusé un but pour une position de hors-jeu inexistante. Qu'importe, puisque Kalou, juste avant la pause, s'offrait un doublé suite à une superbe frappe en pivot (2-0, 45+2e). Si l'on pouvait espérer voir des visiteurs avec un autre visage en seconde période, il n'en sera rien. Lille démarre tambour battant et corse l'addition grâce à une tête de Basa à bout portant (3-0, 49e). La soirée semblait bien mal embarquée pour des Sochaliens qui s'enfonçaient un peu plus dans la zone rouge...

Un Nogueira salvateur

Si Sio aurait pu réduire le score plus tôt dans la partie à la 52e minute, le retour de Chedjou combiné à l'arrêt d'Elana l'en auront empêché. Dans la foulée, Sochaux aurait même pu bénéficier d'un penalty, si l'arbitre avait vu la faute idiote de Bonnart dans la surface. Le dénouement sera finalement heureux pour les Lionceaux. Nogueira, peu en vue durant toute la partie, à l'image de son équipe, a vu sa patte miraculeuse tromper à deux reprises Elana. Avant cela, ce même Nogueira trouvait un Kanté étrangement seul au second poteau pour ajuster Elana, malgré une position de hors-jeu. (3-1, 79e). L'espoir était permis, et Nogueira a pris sa chance sur un coup-franc frappé fort au sol. Elana, masqué, est fautif, à l'image de Ruffier lors du derby aller sur le coup-franc de Bastos. (3-2, 84e). Ce même Nogueira permettra à Sochaux d'exploser de joie, en inscrivant un coup-franc plutôt chanceux suite à une glissade qui est parti se loger dans la lucarne gauche d'Elana. (3-3, 87e). 

Lille, qui montait sur le podium en s'emparant de la troisième place à dix minutes du terme, s'est fait bêtement rejoindre et perd des points qui peuvent s'avérer importants et décisifs en vue du sprint final. Le LOSC ne peut pas se permettre de réiterer une telle faute professionnelle. La Ligue des champions s'éloigne. Dans le même temps, Sochaux ramène un point du Nord, mais ne sort pas de la zone rouge, puisque le club du Doubs a un goal average moins bon que leur premier concurrent Evian Thonon-Gaillard. Un scénario improbable, pour un des plus beaux matchs de la saison.