Lille plie sa victoire en trois minutes

Lille a décroché une précieuse victoire face à Nantes (2-0). Loin de rassurer leurs supporters, les Dogues ont pliés le match en trois minutes.

Lille plie sa victoire en trois minutes
Lille plie sa victoire en trois minutes
Lille
2 0
Nantes
Lille: Enyeama - Corchia, Kjaer, Rozenhal, Sidibé - Mavuba, Balmont (Gueye 77'), Delaplace - Martin (Lopes 46') - Roux (Frey 85'), Origi
Nantes: Dupé - Alhadur, Vizcarrondo, Djilobodji, Veigneau - Bedoya (Audel 66'), Veretout, Hansen, Deaux (Shechter 66'), Gakpé (Nkoudou 83') - Bammou
SCORE: 1-0 Origi 46' 2-0 Lopes 49'
ARBITRE: Cartons jaunes : Martin (34'), Veigneau (72') et Sidibé (90')
ÈVÉNEMENTS: 5e journée de Ligue 1 | Stade Pierre Mauroy

Il a des victoires comme ça qu'il faut savoir aller chercher. Sérieusement malmenés par une équipe Nantaise fougueuse, les Dogues sont allés chercher leur victoire grâce à deux buts inscrits en deux minutes au retour des vestiaires. Assez pour assommer le FCN et prendre trois précieux points.

Une première période à sens unique

Lille a mis un long moment à rentrer dans son match. Nantes, venu pour attaquer et gagner a mis une pression d'entrée aux Nordistes. Djilobodji fut le premier à venir inquiéter Enyeama en tentant un magnifique retourné acrobatique consécutif à un corner (11'). Symbole de leur début de rencontre, ce geste osé fut néanmoins manqué par le défenseur des Jaunes. Le LOSC a également eu chaud sur un contact entre Gakpé et Rozenhal qui aurait pu couter à Lille un penalty, bien que le siffler aurait été un peu sévère. L'attaquant lillois, Nolan Roux était bien esseulé en pointe, jamais servi par ses partenaires du milieu qui ne franchissaient jamais la ligne des vingt mètres adverse. En fin de première période, Nantes poussa sérieusement pour acquérir l'avantage avant la pause : Gakpé manqua sa reprise pourtant bien placé (37'), Bammou aurait pu obtenir un penalty pour un contact litigieux avec Balmont (38') mais la plus grosse occasion fut celle envoyée par Veretout sur le poteau (40'). A la mi-temps, les Dogues pouvaient s'estimer très heureux.

Un hold-up bien organisé

Sitôt après la reprise et Marvin Martin remplacé par le jeune Marcos Lopes, Lille allait ouvrir le score à la surprise générale ! Pour le plus grand bonheur du Stade Pierre Mauroy, Divock Origi supplanta Alhadur à la réception d'un centre de Balmont. Dupé était battu (1-0 46'). Nantes a subi un vrai coup dur avec ce but encaissé et leur calvaire n'était pas fini. A peine le temps de réagir que Lopes, entré quatre minutes avant, trompait le gardien nantais en contre-attaque, idéalement servi par Origi, qui soignait à l'occasion ses statistiques personnelles. (2-0 49'). Le FCN était complètement sonné, les Canaris ne touchaient plus le ballon. Le discours de Bernardet à la pause avait visiblement porté ses fruits. Florent Balmont aurait pu corser la marque mais Dupé se détendit bien (62'). Lopes prouva par la suite que Girard avait eu raison de lui donner sa chance : il envoya une belle frappe sur Dupé (83') avant d'offrir un caviar à Gueye une nouvelle fois stoppé (87').

Au coup de sifflet final, Lille peut clairement se féliciter d'avoir marqué au meilleur des moment par deux fois pour annihiler toute velléités offensive du FCN. Lille est leader provisoire en attendant le match de Bordeaux.