Rennes arrache le nul à Lille

Au terme d'un match équilibré où chacune des deux équipes a eu sa mi-temps, Rennes a tout de même dû s'employer pour ramener le point du match nul (1-1), bien aidé par l'expulsion de Sofiane Boufal en seconde période. Eder, recrue hivernale côté Lillois, a marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs. Les Rennais stagnent à la 9ème place tandis que les Lillois restent proches de la zone rouge (15ème).

Rennes arrache le nul à Lille
Eder avait pourtant ouvert le score de la semelle et par la même occasion, marqué son premier but chez les Dogues. (AFP)
Lille OSC
1
1
Stade Rennais FC
Lille OSC: Enyeama - Corchia, Civelli, Soumaoro, Sidibé - Mavuba (c), Amadou, Obbadi - Bauthéac, Eder (Y.Benzia, 46e), Boufal.
Stade Rennais FC: Costil - Danzé (c) (M.Zeffane, 59e), Mexer (G.Sio, 46e), Armand, M'Bengue - Fernandes, P.Mendes, André - Grosicki (J.Boga, 77e), Ntep, Dembélé.
SCORE: 1-0, Eder (42e). 1-1, O.Dembélé (89e, sp)
ARBITRE: Johan Hamel (FRA). Cartons jaunes : Lille : S.Boufal (66e) (71e), A.Soumaoro (86e). Rennes : B.André (18e), P.Mendes (23e), C.M'Bengue (76e), M.Zeffane (84e). Carton rouge : Lille : S.Boufal (71e).
ÈVÉNEMENTS: L1 - 25ème journée - Lille OSC/Stade Rennais FC - Stade Pierre Mauroy (29 012 spectateurs).

Les Rennais n'y arrivent toujours pas à Lille. Les Rouges et Noirs ne se sont plus imposés chez les Nordistes en championnat depuis 50 ans et la saison 1965/1966 et une victoire 1-3. Après deux revers consécutifs contre Bordeaux et Saint-Etienne, Rolland Courbis, toujours privé de Yoann Gourcuff mais aussi de Sylla, décidait de titulariser Paul Georges Ntep en attaquant de pointe, accompagné de Dembélé et Grosicki, au profit de Quintero et Sio, pour tenter de stopper l'hémoragie. Obligé de composer avec un virus qui a affaibli son effectif cette semaine, Frédéric Antonetti décidait, lui, de faire quelques peu tourner, Sofiane Boufal retrouvant sa place aux côtés de Bauthéac et de la nouvelle recrue Eder, Rio Mavuba étant lui préféré au milieu à la place de Balmont.

Premier but pour Eder

Pour leur deuxième match à domicile cette semaine (après leur courte victoire face à Caen 1-0), les Lillois voulaient confirmer et prendre rapidement le jeu à leur compte et imposer leur propre rythme. Mais au terme du premier quart d'heure, ni Costil ni Enyeama n'étaient inquiétés. Il faut attendre la 19ème minute pour voir un premier "arrêt" du portier rennais, après une belle reprise de volée du pied droit d'Amadou à l'entrée de la surface, à la suite d'un corner côté gauche. Benoit Costil doit tout de même se coucher après une frappe à ras de terre sans contrôle d'Obaddi, sur un bon service de Corchia (29e). Peu à peu, le bloc rennais reculait et les Dogues intensifiaient leur domination, en s'installant haut dans la moitié de terrain adverse, ne permettant pas aux Rennais de ressortir proprement les ballons. Eric Bauthéac voyait sa tête finir au dessus de la cage rennaise (40e) et c'est finalement la nouvelle recrue hivernale qui va faire la différence deux minutes plus tard. Après avoir obtenu le corner, en génânt la sortie de Benoit Costil, Eder se retrouvait seul au second poteau, après un bon service de Boufal, pour catapulter le ballon de la semelle et alors inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs (42e). Les Lillois viraient donc logiquement en tête à la mi-temps, grâce à un bloc haut et bien en place, génânt considérablement des Rennais, innofensifs, sans inspirations.

Boufal pénalise encore son équipe

Au retour des vestiaires, les Rennais affichaient un tout autre visage, notamment avec la rentrée de Giovanni Sio, qui apportait enfin la profondeur, recherchée par Rolland Courbis au début du match. Côté Lillois, Eder, touché au genou dans un choc avec Mexer, devait céder sa place au profit de Yassine Benzia. C'est tout de même ce dernier qui réussit à se créer la première occasion de cette seconde période. Trouvé sur la gauche, il rentre dans la surface, élimine facilement Pedro Mendes d'une feinte de frappe avant de frapper à ras de terre du pied gauche sur Benoit Costil, qui repousse du pied (50e). Les occasions sont Lilloises mais c'est bien Rennes qui a le monopole du ballon et tente d'égaliser, notamment sur une frappe trop croisée d'Ntep (61e). Dix minutes plus tard, la rencontre bascule un peu plus du côté rennais. Après avoir été averti quatre minutes plus tôt, Sofiane Boufal laisse une nouvelle fois trainer le pied et écope d'un second carton jaune synonyme d'expulsion (71e). Le Marocain pénalise une nouvelle fois son équipe, après avoir montré une grande suffisance au Vélodrome il y une semaine, ne permettant pas à son équipe de faire le break et donc de subir une égalisation marseillaise en fin de match.

Dès lors, les Rennais accentuaient leur pression sur des Lillois, condamnés à reculer et jouer le contre. Sur une percée dans la surface, Paul-Georges Ntep croit obtenir un penalty, qui semblait évident, après un contact avec Civelli mais l'arbitre ne bronchait pas (74e). Mais à la 89ème minute, c'est encore l'international français qui s'écroule dans la surface sur un tacle de Soumaoro. Dans la confusion générale et une discusion avec son arbitre assisant, Johan Hamel pointait du doigt le point de penalty. Ousmane Dembélé, 18ans, se présentait face à Vincent Enyeama et prenait à contre pied ce dernier, avec beaucoup de sérénité. Malgré tout, ce sont les Dogues qui se créeront la dernière occasion. Sur un service de Benzia, Djibril Sidibé, encore très remuant sur son côté, est trouvé dans la surface et enchaîne une frappe du gauche repoussée in extremis de la main (93e). Lillois et Rennais se quittent alors dos à dos, ayant eu chacun leur temps forts. Les Nordistes pourront sans doute regretter l'expulsion de leur meneur de jeu, qui a entraîné une fin de match difficile, concédant l'égalisation en toute fin de match.

Le joueur : Eder 

Pour sa deuxième apparition sous le maillot Lillois, l'attaquant prêté par Swansea cet hiver, a su rendre la confiance que lui avait confié Frédéric Antonetti, en le titularisant ce dimanche. «Il est très fort en réception des centres, très présent dans la surface», avait déclaré son entraîneur pour décrire sa recrue. C'est bien à la suite d'un centre de Boufal, qu'il parvient à reprendre le ballon au second poteau de la semelle et permettre à son équipe d'ouvrir le score et par la même occasion son compteur but avec le LOSC. Il doit néanmoins sortir à la mi-temps, après un choc genou contre genou avec Mexer, en fin de prmière mi-temps.

Djibril Sidibé (Lille) : «Je pense que l'expulsion nous a pénalisés»

Le défenseur Lillois a regretté le scénario de la rencontre, notamment avec cette expulsion, en milieu de seconde période : «On avait à coeur de partir sur une série de victoires. On était déterminé, on est tombé sur une équipe de Rennes avec un gros potentiel offensif. On les a neutralisé sur tout le match, je pense que l'expulsion nous a pénalisés. On a redoublé d'efforts pour reprendre l'avantage, mais à dix, c'est plus difficile».

Rolland Courbis (Rennes) : «Un résultat assez logique»

Rolland Courbis se contentait du point arraché à Lille, ce dimanche après le match nul de son équipe : «On se contentera de peu aujourd'hui, de cette réaction en seconde période. Le match était difficile à préparer et la première mi-temps a été difficile. Le résultat est donc assez logique. Après une bonne première mi-temps de Lille, on méritait de gagner la seconde, d'autant qu'un penalty pour nous n'a pas été sifflé.»

Prochain rendez-vous pour les Lillois, samedi prochain à 17h00 face au PSG, pour le compte de la 26ème journée de Ligue 1. Les Rennais recevront, eux, Angers vendredi prochain à 20h30, pour tenter de renouer avec la victoire.