Lorient piège Saint-Etienne

Saint-Etienne a perdu son premier match de championnat en 2013 face à une équipe de Lorient valeureuse et qui mérite de loin sa victoire. La Ligue des Champions s'éloigne avec cette 6ème place et avant la réception de Marseille dimanche suivant. Lorient remonte à la 7ème place et aura sûrement à coeur de la conserver.

FC Lorient
3 1
AS Saint-Etienne
Lorient piège Saint-Etienne
Lorient piège Saint-Etienne
FC Lorient: Lecomte - Le Lan (Koné, min 87), Ecuele Manga (cap.), Bourillon, Gassama (Baca, min. 74) - Barthelme, Abu, Reale (Robert, min. 44), Corgnet - Jouffre, Monnet-Paquet
AS Saint-Etienne: Ruffier - Ghoulam, Perrin (cap.), Zouma, Clerc - Cohade, Guilavogui, Lemoine - Mollo (Hamouma, min. 59), Brandao, Aubameyang
SCORE: 1-0, min. 50, Monnet-Paquet. 2-0, min. 67, Robert. 2-1, min 80, Zouma. Jouffre, 3-1, min 90+3.
ARBITRE: Freddy FAUTREL Avertissements : Gassama (min. 64) ; Hamouma ( min. 65), Clerc (min. 73), Brandao (min. 83)
ÈVÉNEMENTS: 36ème journée de Ligue1 - Stade du Moustoir - 17 500 spectateurs

Après leur humiliation subie face à Evian mercredi en Coupe de France, les supporters des Merlus avaient décidés de ne pas encourager leur équipe jusqu'à la 56ème minute, le numéro du département. Donc, dans une ambiance terne deux tiers du match mais ensuite trés agréable, les lorientais ont mis un terme à l'invincibilité en Ligue 1 de Saint-Etienne en 2013. Un match où les merlus ont joué un jeu trés agréable à voir. Collectifs, techniques, les hommes de Christian Gourcuff s'offrent une victoire de prestige face aux Verts. Ces derniers disent adieu à la Ligue des Champions et n'ont espéré qu'un petit quart d'heure un match nul qui serait sorti de nul part. Déjà assurés d'être en Europa League et donc sûrement privés de Ligue des Champions, les joueurs de Christophe Galtier n'ont plus grand chose à espérer pour ces deux derniers matchs.

Une première mi-temps agréable et rythmée mais finalement peu d'occasions franches. Chaque équipe a eû sa période de possession mais face à elles, des défenses bien en place. Cependant, Aubameyang (7') pour les verts et Barthelme (13') pour les Bretons ont chacuns eûs une sérieuse occasion d'ouvrir le score mais ils se sont heurtés face à Lecomte et Ruffier. Alors peut-être que la perspective d'entendre à nouveau les ultras lorientais a boosté les locaux mais en tout cas, la délivrance arriva. Après un mouvement à trois, Lamine Gassama transperce la défense stéphanoise sur la droite du terrain et centre pour la tête de Kévin Monnet-Paquet. Ce dernier envoie le ballon entre les jambes de Stéphane Ruffier et débloque la marque (1-0, 50ème). Le match est lancé. Saint-Etienne doit absolument gagner sous peine de perdre de vue la Ligue des Champions. Dix minutes plus tard, la réaction arriva. Aubameyang déclencha une frappe contrée par Ecuele Manga. Le ballon frôla le but de Benjamin Lecomte. L'égalisation était proche. Et les ultras lorientais recommencaient leurs chants. Sur le terrain, le match s'emballait. Romain Hamouma frappait un coup-franc sur le poteau mais était finalement à retirer car l'arbitre n'avait pas sifflé l'autorisation de tirer mais pour replacer le mur. Carton jaune sévère pour l'ancien caennais. Et quelques minutes plus tard et sur un superbe ballon de Monnet-Paquet, Fabien Robert plaça une tête dans les filets de Stéphane Ruffier (2-0, 67ème). Le break. Le public breton s'enthousiasmait. Les occasions se succédaient. Lorient maîtrisait son sujet. Jusqu'à ce pressing d'Aubameyang récompensé par un corner. Corner frappé par Hamouma et réceptionné par Kurt Zouma après une impressionnante détente. Tête et but (2-1, 80ème). Le match est relancé. Surtout que 3 minutes plus tard, Hamouma lançait Aubameyang qui marquait le but de l'égalisation... refusé pour un hors-jeu évident. De l'autre côté, Robert tentait une volée pleine de panache mais qui terminait au-dessus (86'). Le match ne baissait pas d'intensité et Aubameyang (88') puis Cohade (89') n'étaient pas loin de marquer. Les contres se suivaient. Robert était stoppé dans la surface (90') avant que Yann Jouffre n'inscrive le but si précieux pour valider cette victoire (3-1, 93ème). Cette victoire gomme donc la prestation trés terne proposée contre Evian en début de semaine. Et redonne le sourire à des supporters conquis.