Adidas crée des tensions au FC Lorient

Que ce soit au niveau du maillot (remake de celui de Mandanda) ou de la boutique officielle, Adidas ne satisfait pas du tout les attentes des supporters lorientais. Retour sur les événements autour de cette "affaire".

Adidas crée des tensions au FC Lorient
Loïc Féry, président très contesté du FC Lorient, signant son contrat avec Adidas. (C) Fclweb.fr

Si Loïc Féry était déjà très contesté par les supporters du FC Lorient à cause de sa gestion de l'affaire Christian Gourcuff et du cas Mario Lemina, son affaire ne risque pas d'arranger son cas. Etant très fier d'annoncer son partenariat avec la marque allemande "Adidas", il n'a ravi les supporters qu'avant d'annoncer le make-up de la boutique et le maillot officiel du club pour la saison 2014-2015. 

Voici le nouveau maillot du FC Lorient, simple, sans personnalisation apparente, c'est un maillot qui rappelle des souvenirs aux supporters Merlus. En effet, ce maillot est exactement le même que celui de Steve Mandanda, avec l'Olympique de Marseille. Quand on connait les antécédents des deux clubs, et les relations qu'entretiennent les fans depuis les départs de Mario Lemina et Jacques-Alexys Romao, ce couac fait réagir. 

De plus, ce sont des maillots de collection...2013. De quoi satisfaire les supporters du FC Lorient ? Pas sûr du tout. 

Si le problème n'était que celui-ci, le couac passerait mieux. En effet, côté boutique officielle du FC Lorient, rien ne semble laisser penser que c'est une boutique officielle. Aucun objet à l'effigie du club breton, aucun gadget et aucun vêtement "sportswear" ne porte ne serait-ce que l'écusson des Merlus. Ces objets ont laissé place à des maillots du Bayern Munich, du Real Madrid ou encore de Chelsea. Une boutique Adidas donc. 

Les réactions fusent sur les réseaux sociaux et sur les forums lorientais (FCLorient.net), mais un communiqué du club a jugé l'accueil du maillot "globalement positif". La collaboration entre le FC Lorient et Adidas ne commence pas de la meilleure des manières..côté supporters au moins.