Quelle saison attend le FC Lorient ?

Le FC Lorient n'aura pas, cette saison, le temps de faire le deuil de son ex-entraîneur. Une saison importante l'attend, l'après-Gourcuff, qui devra permettre au club breton de montrer sa capacité à pratiquer du beau football sans son entraîneur de toujours. Mais quelle saison attend le FC Lorient ?

Quelle saison attend le FC Lorient ?
Sylvain Ripoll, entraîneur du FC Lorient. (C) Wikipédia

Pour assurer sa perennité au sein de l'élite du football français, le FC Lorient a encore une étape à franchir. Si le romantique Christian Gourcuff a été le bâtisseur d'une équipe compétitive lors des dernières saisons, le club morbihanais doit maintenant se passer de ses services. Pour la stabilité de l'équipe, c'est son adjoint de toujours, Sylvain Ripoll, qui a repris le flambeau d'un poste maintenant compliqué à assumer. Cette étape, "l'après-Gourcuff" sera révélatrice de la capacité (ou non) du club à s'adapter aux péripéties habituelles de quasiment tous les clubs de Ligue 1. Si jamais Sylvain Ripoll et son staff arrivent à faire rester Lorient en première division, nul doute que le club aura fait un grand pas vers une longue période en Ligue 1. 

"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé" ?

Déjà au XIXème siècle, Alphonse Delamartine disait "un seul être vous manque, et tout est dépeuplé", et cela va peut être être la devise des supporteurs du FC Lorient. Après un quart de siècle en tant que bâtisseur de l'équipe et de son projet de jeu, il a laissé des traces indélébiles que même son adjoint ne pourra se permettre d'effacer. Un 4-4-2 tout en redoublement de passes et en mouvement, une place en Ligue 1, un système défensif essayant de coller à celui d'Arrigo Sacchi, et un synthétique pour le "beau jeu" même en hiver, voici une liste des principaux établissements de Professeur Gourcuff à l'école lorientaise. Son plus grand rêve, un centre d'entraînement et de formation "L'Espace FCL de Kerlir", qu'il aspirait à obtenir depuis de longues années, n'a pas pu être son jouet pendant plus d'une année. Si le mieux placé pour le remplacer semblait Sylvain Ripoll, son adjoint, on ne peut nier que le "Druide" restera encore très important dans les travées du Moustoir.

Une stabilité dans l'effectif ? 

Si le FC Lorient est bien reconnu sur le marché des transferts, c'est souvent car l'effectif a tendance à bouger. Cette saison plus que les autres, sachant que trois joueurs sans contrat (Kevin Monnet-Paquet, Grégory Bourillon et Cheik Doukouré) ont décidé de faire leurs valises, et que le départ de cadre comme Bruno Ecuele Manga semble inéluctable (même si la situation semble en stand-by). Malgré ces départs, le club ne semble pas extrêmement affaibli, entre autres grâce à l'arrivée de Walid Mesloub, Benjamin Jeannot, Valentin Le Goff, joueurs arrivant de la division inférieure, ou le prêt de Sadio Diallo, l'achat de Jordan Ayew. A part au poste de milieu de terrain défensif, où les carences semblent assez énormes pour un club de l'élite, le club ne semble pas s'être énormément affaibli.

Cependant, même si le club semble s'être renforcé offensivement (Jérémie Aliadière parti, remplacé par Jordan Ayew et Benjamin Jeannot), la stabilité et les automatismes ne seront présents que plus tard dans la saison. Problématique donc, semblable à beaucoup de (petits) clubs, devant se séparer de cadres, et devant les remplacer par des paris, pour des comptes positifs. La hantise des Présidents de club de Ligue 1, devoir vendre un très bon joueur le dernier jour du mercato, doit être absolument évitée, et pour cela, les grands changements dans l'effectif semblent obligatoires. 

Le joueur à suivre : Raphaël Guerreiro 

S'il y avait un nom à retenir côté lorientais, d'un joueur qui pourrait, malgré son mètre soixante-dix, c'est bien Raphaël Guerreiro. Véritable moteur sur le côté, technique, rapide et bon défensivement, c'est un joueur essentiel au collectif lorientais. Arrière gauche de 20 ans seulement, il est dans les meilleurs de Ligue 1 à son poste et pourrait devenir, d'ici quelques années, l'un des meilleurs du monde à son poste. Christian Gourcuff, lors du dernier entraînement de la saison l'année passée, lui avait dit qu'il pourrait devenir un très grand s'il continuait à travailler. Encourageant donc pour le Franco-Portugais, qui a choisi la nationalité portugaise. 

Titulaire indiscutable au FC Lorient encore cette saison (malgré la future concurrence de Le Goff), il sera très important pour l'équipe, s'il venait à ne pas se blesser. Ce sera difficile pour Loïc Fery de le garder à l'issue de cette saison, tant il risque de se faire remarquer par sa qualité technique. Il lui manque encore ce premier but en Ligue 1, malgré de nombreuses tentatives, et qui lui ferait encore plus de bien offensivement. 

L'objectif de la saison 

Les saisons se suivent, mais les objectifs continuent de se ressembler, côté lorientais. Si certains supporteurs se mettent à rêver de l'Europe, l'ambition est tout de suite refroidie par les dirigeants. A demi-mot la saison passée, Loïc Fery a semblé vouloir jouer l'Europa League (en parlant d'une "ambition raisonnable"), sans cependant l'obtenir. Cette saison, qui semble être une saison de transition, l'ambition est de se maintenir le plus rapidement possible, pour grapiller ensuite quelques places au classement, l'équipe n'ayant pas encore la qualité technique pour rivaliser avec des équipes comme Lille, Lyon, Saint-Etienne, qui, eux, vont truster les places qualificatives pour l'Europe. Attention tout de même à l'accident côté lorientais. 

Des jeunes pousses lancées dans le grand bain ? 

Le centre de formation de Lorient va peut être être plus représenté que les autres saisons. Sylvain Ripoll, ayant fait jouer beaucoup de jeunes joueurs lors des matchs amicaux, a dit qu'il ferait confiance aux jeunes, là où Christian Gourcuff en choisissait que certains, qu'il faisait énormément jouer. Ainsi Yoann Wachter, Pierre Lavenant et Valentin Lavigne ont pas mal joué pendant les matchs de préparation, et ont montré des choses plutôt intéressantes. Le premier et le troisième ayant brillé face à Nantes (Lavigne ayant même marqué un but), le second ayant joué un match de Coupe de la Ligue la saison passée. Des joueurs qui ont donc plutôt brillé, et qui risquent de faire quelques apparitions la saison prochaine, histoire d'apporter un renouveau au club. 

Benjamin Lecomte, jeune pousse du FC Lorient, prêté à Dijon l'année passée, sera le titulaire du club la saison prochaine, l'a affirmé Sylvain Ripoll. Gardien prometteur, très bon sur sa ligne, il lui faut cependant faire des progrès en sorties aériennes. Nul doute qu'il sera bien encadré avec Fabien Audard, numéro trois comme Flavio Roma, qui apportera son expérience dans le vestiaire et à l'entraînement. L'autre jeune très important sera sûrement Bryan Pelé (photo), qui a déjà joué pas mal de matchs l'an passé, et qui est intéressant sur son côté, par sa vitesse et sa qualité de percussion. Un peu défectueux en finition, il est prometteur et pourra être intéressant sur les côtés. 

Matthias Autret ou encore Rémi Mulumba se pourraient être intéressants, tout comme Mohamed Mara, élu meilleur joueur du tournoi U21 de Ploufragan, que les lorientais ont remporté, prometteur. 

Et concrètement, qu'est-ce que cela peut donner ? 

Si la saison se passe sans encombre, le club lorientais devrait se placer dans le ventre mou, là où le FC Lorient a pour habitude de se placer. N'ayant pas la qualité technique pour rivaliser avec les clubs plus haut, et donc ne pouvant pas jouer les places européennes, il faudra cependant faire attention aux accidents, comme il y a deux ans, où l'équipe s'est maintenue de justesse à la dernière journée. La place naturelle de cette équipe et du groupe se classerait environ entre la huitième et la quinzième place, une fourchette assez large, car les jeunes joueurs de l'équipe peuvent très bien devenir des révélations (comme l'a été Mario Lemina), ou ne rien donner et finir en réserve (comme Fabien Robert). Au final la place de Lorient semble difficilement pronostiquable. 

Calendrier du FC Lorient (5 premiers matchs) :

1ère Journée : Monaco-Lorient 

2ème Journée : Lorient-Nice 

3ème Journée : Lille-Lorient 

4ème Journée : Lorient-Guingamp

5ème Journée : Montpellier-Lorient 

Un début de saison relativement compliqué, dans la mesure où Monaco et Lille ne sont pas des équipes faciles à jouer.