Carton pour Lorient, Lens se rassure, Evian s'enfonce

Cinq matchs de L1 ce samedi soir. A retenir, la belle prestation de Lorient contre son voisin breton, les victoires de Rennes, Toulouse et Nantes et Reims qui coule à Lens.

Carton pour Lorient, Lens se rassure, Evian s'enfonce
Berbatov après le penalty de la victoire

FC Lorient 4-0 EA Guingamp

Lors de ce derby breton, les joueurs guingampais n'ont strictement rien montré, du début à la fin, les hommes de Jocelyn Gourvennec sont apparus fébriles contre les Merlus. C'est donc assez logiquement que l'EAG et reparti du Moustoir avec une valise bien que les trois derniers buts aient été inscrit en fin de match. Benjamin Jeannot avait en effet lancé le FCL au retour des vestiaires (58'). En gérant son avantage tranquillement, les boulevards laissés derrière par les Costarmoricains ont obligés les Merlus à ajouter des pions par l'intermédiaire notamment de la révélation morbihannaise de ce début de saison : Valentin Lavigne ! Déjà buteur à Monaco, le jeune formé auclub à signé un doublé (79' et 90+3). Entre temps, l'ancien Marseillais Jordan Awey avait scellé la victoire du FCL (83').

Toulouse FC 1-0 Evian TG

Dans un Stadium assez dégarni, le TFC a énormémenent souffert face à la lanterne rouge du championnat. Finalement, ce sont bien les Violets qui ont récoltés trois points supplémentaires grâce à un but tardif d'Adrien Regattin (78'). Ce but permet au TéFéCé de se rapprocher du haut de tableau et des places européennes. De leur côté, les Eviannais vont devoir apprendre à gagner des matchs, leur vingtième place actuelle est logique et les joueurs savoyards risquent bien de ne jamais la quitter s'ils ne se révoltent pas. Leur fin de match s'est en effet avérée très brouillonne, les joueurs étant occupés à râler après les décisions arbitrales, en témoigne l'expulsion d'Angoula à la 84'. Ces situations étaient, il est vrai, parfois un peu défavorables à l'ETG sur certaines fautes peu évidentes.

RC Lens 4-2 Stade de Reims

Lens à validé son succès de la semaine dernière face à Lyon en en engrangeant un deuxième de suite, cette fois face à Reims au Stade de la Licorne. Les Rémois pourornt nourir de sérieux regrets sur ce matchs car les Rouges et Blancs ont d'abord mené dans ce match grâce à Aissa Mandi (8') avant de voir les Sangs et Or égaliser tout d'abord juste avant la pause par Cyprien (45') puis dépasser les Rémois juste après (Chavarria 47'). Décidément déchaîné, le RCL a ajouté un troisième pion sur penalty par Touzghar (61'). Le SDR s'est révolté, mais trop tard avec Courtet (80'). Lens a même ajouté un deuxième penalty signé de l'ancien Neauphléen Coulibaly (87'). Il est important de préciser que Reims s'est retrouvé à six dès la 24e minute en raison du carton rouge d'Oniangué. Le RCL n'a pas spécialement convaincu mais a marqué quatre buts et engrange des points, que demande le peuple ?

FC Nantes 1-0 Montpellier HSC

Sans Benjamin Stambouli, sur le départ vers Tottenham, les Montpelliérains ont concédés une courte défaite à la Beaujoire face à un FC Nantes encore une fois plutôt convaicant. Les hommes de Michel Der Zakarian ont construit leur victoire tardivement suite au but de Serge Gakpé (79') à près de dix minutes de la fin. Sonnés, les joueurs héraultais n'ont pas eu le temps de réagir. Le MHSC glisse vers la deuxième partie de tableau alors que Nantes est 7e.

SM Caen 0-1 Stade Rennais

Dans ce derby breton disputé au Mans, Rennes à pris le meilleur sur le SMC après une partie aprement disputée. Alors que les deux équipes se rendaient coup pour coup et que les promus caennais pouvaient envisager se diriger vers un bon résultat contre un des outsiders de la L1, surtout après l'expulsion de Kanté avant la demi-heure de jeu, Rennes a pris un avantage décisid à deux minutes de la fin. En effet, Prcic a eu la bonne idée de plonger sa tête la ou son adversaire normand Adéoti avait mis son pied. L'arbitre à désigné le petit point blanc et le Suédois Toivonen a permis au SRFC de prendre trois points relativement heureux en signant son troisième but de la saison qui place son équipe au cinquième rang.