Lyon et Lorient en quête de sensations

Pour cette première journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais reçoit le FC Lorient. Dernière rencontre à Gerland mais également première d'une longue série pour confirmer les espoirs de la saison passée.

Lyon et Lorient en quête de sensations
Le FC Lorient ne devra pas plier face à l'armada offensive Lyonnaise.

Ce dimanche, les Lyonnais entameront leur saison à Gerland. Pour leur dernière demi-saison dans ce stade, ils affronteront le FC Lorient, seizième l'année passée. En quête de confiance après une campagne de matchs amicaux plus que moyenne, l'Olympique Lyonnais n'a pas le droit à l'erreur face à une équipe normalement à la portée des hommes de Fournier. Le FC Lorient lui est dans le même cas. Des matchs amicaux peu satisfaisants, et un désir de résultat pour bien commencer la saison, comme à son habitude. 

Lyon en manque d'assurance défensive

L'Olympique Lyonnais se doit de commencer de la meilleure des manières. En effet, les possibles concurrents au titre des rhodaniens ont gagné leur rencontre. Paris s'est imposé à Lille (1-0) tandis que Monaco s'est extirpé du piège niçois (2-1). Mais voilà, non seulement les matchs amicaux ont laissé entrevoir de nombreuses failles dans l'équipe lyonnaise, mais ces failles ont ensuite pu être exploitées lors du Trophée des Champions, où Alexandre Lacazette et les siens n'ont jamais été en mesure de bousculer un peu le Paris Saint-Germain. Quel est le problème lyonnais actuellement ? La défense. Trop friables en défense, n'ayant pas de joueur du calibre de Samuel Umtiti pour jouer à ses côtés, les lyonnais n'ont pas d'assurance défensive, alors que les pistes Fazio (Tottenham), Yanga M'biwa (AS Roma) et Nicolas Nkoulou (OM) mettent du temps à se décanter. Pour le moment, Hubert Fournier doit se contenter d'un Baky Koné très irrégulier ou de Lindsay Rose, dont le club veut se débarrasser. En attendant évidemment mieux. 

Lorient comptera sur ses recrues

Le FC Lorient a lui des attentes totalement inverses. Loin du titre ou d'une qualification européenne, ce dernier veut se maintenir au plus tôt possible, afin de vivre une fin de saison paisible et laissant ainsi s'exprimer des talents offensifs et du beau jeu, les joueurs libérés. Pour ce faire, un bon début de saison semble indispensable. N'ayant pas spécialement l'habitude de perdre ses premiers matchs ces dernières années (sauf à Lille en 2013), les Merlus ont souvent fort à faire, et relèvent souvent le challenge à la première journée. L'an passé ils avaient crée la surprise à Monaco, grâce à un Lavigne libérateur en toute fin de partie. Mais le FC Lorient a encore des lacunes, et doit au maximum les combler pour être au plus haut dans le classement. La défense, solide en général mais ayant des moments d'égarements sanctionnés directement. Mais surtout ce manque d'attention en début de mi-temps (début de match ou de seconde période), qui laisse souvent l'équipe de Sylvain Ripoll dans une situation inconfortable. Mais pendant la campagne de matchs amicaux, c'est le manque de créativité offensive qui a choqué. Dans un 4-1-4-1 défensif, les Lorientais ne sont parvenus à marquer qu'à deux reprises en six matchs. D'où la nécessité bien comprise de faire bouger les lignes, comme le permettront certainement les arrivées de Benjamin Moukandjo et Majeed Waris. 

De nombreux absents

Pour ce match, le capitaine lyonnais Maxime Gonalons sera absent. Ayant écopé d'un carton rouge (deux avertissements) lors du Trophée des Champions, il est suspendu et ne pourra jouer que la semaine prochaine. Clément Grenier est également absent, et sera indisponible pendant quatre mois, tout comme Gueida Fofana, qui ne sera à son meilleur niveau que dans quelques mois. Les lorientais eux seront privés de Lamine Koné, en reprise avec la CFA après une blessure contractée au début de la préparation, Yann Jouffre, blessé également mais également de Ibrahim N'dong, révélation lorientaise de la fin de saison, suspendu, et de Raffidine Abdullah, dans le même cas. Toujours côté breton, Moryké Fofana ne débutera pas, ayant un problème à l'oeil, et Raphaël Guerreiro devrait également s'asseoir sur le banc, manquant légèrement de préparation suite au championnat d'Europe U20. 

Les compositions probables 

Lyon : Lopes - Rafael, Umtiti, Bisevac, Bedimo - Tolisso, Malbranque, Ferri, Fékir - Beauvue, Lacazette

Les Lyonnais semblent donc utiliser un 4-4-2 losange qui a constitué leur marque de fabrique la saison passée. Rafael, nouvelle recrue en provenance de Man Utd, devrait débuter la rencontre ainsi que Beauvue, tandis que le jeune prometteur Clinton N'jie devrait débuter sur la touche. Une équipe cherchant la profondeur face à une charnière centrale Lautoa-Bellugou, dont la vitesse n'est pas la qualité première. 

Lorient : Lecomte - Gassama, Bellugou, Lautoa, Le Goff - Philippoteaux, Mesloub, Mostefa, De.Bouanga - Jeannot, Moukandjo

L'équipe lorientaise présente elle plus de surprise. Tout d'abord, le 4-1-4-1, très attendu pour ce match compte tenu de la supériorité technique des lyonnais, est troqué au profit d'un 4-4-2 plutôt offensif. Denis Bouanga, ailier de la CFA du FC Lorient, fera donc sa seconde apparition en Ligue 1 (après Lorient-Paris), et fêtera sa première titularisation sur le couloir gauche. Rapide et dribbleur, il tentera d'apporter de l'insouciance aux Merlus, qui en auront bien besoin. Etonnamment, Benjamin Moukandjo sera associé à Benjamin Jeannot, alors qu'il vient seulement d'arriver. Tandis que Guerreiro, Traoré, Fofana et Waris seront certainement sur le banc. Les lorientais semblent donc vouloir être ambitieux face aux lyonnais car sauf changement de dernière minute, ce 4-4-2, plutôt offensif, verra les lorientais presser haut et attaquer.