L’heure du réveil pour Lyon ?

Dos au mur après quatre matchs sans victoire, ajouté à deux défaites consécutives, l’Olympique Lyonnais se déplace à Reims (31ème journée) ce dimanche en espérant se sortir de cette spirale négative (17h, BeinSport1). Pour Reims tombeur de Paris et de Rennes à Auguste-Delaune, une victoire les éloignerait de la zone rouge.

L’heure du réveil pour Lyon ?
Reims
Lyon | 17h
L’heure du réveil pour Lyon ?

A Lyon, tous les voyants sont au rouge. Depuis leur victoire fin février face à Lorient à Gerland, l’OL ne gagne plus et vient de prendre 2 points sur 12 possibles durant ce mois de mars désastreux pour l’équipe de Rémi Garde. Encore en course pour le titre il y a un mois Lyon a vu ses espoirs s’envoler et  le club rhodanien a cédé sa deuxième place synonyme de qualification directe pour le prochaine Ligue des Champions à l’OM la semaine passée. Sonnée par la défaite à Bastia, Lyon a tenté de réagir dimanche dernier face à Sochaux à domicile, en vain. Malgré de bonnes intentions, l’OL a enchainé par une deuxième défaite de suite.  A l’issue de ce match Rémi Garde avait l’air dépité en zone mixte. Ce déplacement est donc l’occasion de repartir de l’avant pour se rapprocher de l’OM et rester au contact car les marseillais possède désormais 4 points d’avance après sa victoire vendredi soir face aux Girondins de Bordeaux.

Lyon ne doit pas tout gâcher

Auteur d’une superbe première partie de saison avec un milieu de terrain Gonalons-Grenier-Malbranque ultra-performant qui lui permis de terminer la phase aller au même nombre de points que Paris et qui laissait envisager une suite meilleure. Maxime Gonalons l’a même avoué  après le match face à Sochaux que la peur de tout gâcher est belle et bien présente dans le vestiaire lyonnais. Jean-Michel Aulas a  pointé du doigt des joueurs n’étant pas au niveau : Lovren ? Sûrement car après une nouvelle bourde et un nouveau match de mauvaise facture, Rémi Garde à décider de pas l’emmener pour ce déplacement en Champagne. Méforme réelle du joueur ou sanction ? Rémi Garde aurait donc décidé de taper du poing sur la table en prenant des décisions fortes. A l’aube d’un sprint final qui s’annonce palpitant avec 4-5 équipes qui peuvent encore espérer terminer sur le podium, Lyon pourra compter sur Réveillère revenu dans le groupe après des pépins aux adducteurs et surtout enregistre le retour de Milan Bisevac, le patron de la défense lyonnaise depuis le début de la saison pour stabilier une défense passoire avec 6 buts encaissés lors des deux dernière rencontres.

Reims, jamais deux sans trois ?

Vainqueur de ses deux derniers matchs à domicile face au PSG et Rennes le club champenois espère réaliser un nouvel exploit cet après-midi devant son public. Avec 31 points au compteur avant cette 31ème journée le club entrainé par Hubert Fournier n’a pas encore assuré son maintien. Battu 3-0 à Gerland lors du match aller, Reims voudra profiter de la baisse de régime de Lyon pour en profiter et  lui permettre de s’éloigner un peu plus de la zone de relégation. Solide à domicile avec seulement trois défaites (autant que Lyon), Reims peut envisager la réception de Lyon avec un brin de confiance.  Si Reims réalise un match comme celui réalisé face à Paris, le promu risque de faire passer une nouvelle après-midi difficile au club de Jean-Michel Aulas.

Ce match sera un nouveau tournant dans la saison de Lyon. En cas de nouvelle contre-performance à Reims, Lyon risquera d’être éjecter du podium par le voisin stéphanois en cas de victoire de ceux-ci face à Evian et surtout voir arriver une crise au pire moment possible. Pour Reims ce match est une nouvelle occasion de faire plaisir à son public et pourquoi ne pas réaliser la passe de trois à domicile ?

Les équipes probales :

Reims : Agassa, Mandi, Fofana, Weber (cap), Signorino, Krychowiak,  Ramaré, Glombard, Devaux, Diego, Courtet.

Lyon : Vercoutre, Réveilllère, Bisevac, Umtiti, Dabo, Gonalons (cap), Fofana (ou Mvuemba), Grenier, Lacazette, Gomis, Lisandro

Arbitre : Monsieur Olivier THUAL