Lyon de retour sur le podium

Un an après avoir échoué au pied du podium de la Ligue 1, l’OL termine troisième de ce championnat 2012/2013 après avoir assuré cette position en battant Rennes, dimanche soir à Gerland 2 à 0.En conséquent, Lyon jouera le troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions en juillet prochain.

Lyon de retour sur le podium
Grenier et Lisandro les deux buteurs lyonnais du soir (OLWeb )
Lyon
2 0
Rennes
Lyon: Lopes, Dabo, Bisevac, Koné, Réveillère (cap) (Mvuemba, 89'), Malbranque, Fofana, Grenier, Gourcuff, Lacazette (Ferri, 75'), Lisandrà (Gomis, 80')
Rennes : Costil, Mavinga, Apam, Mensah, Moreira (Foulquier, 45'), Makoun, Pajot, Danzé (Montano, 73'), Pitroipa, Erding, Diallo (Féret, 56')
SCORE: 1-0, min 23, Lisandro - 2-0, min 69, Grenier
ARBITRE: Monsieur Philippe Kalt
ÈVÉNEMENTS: Stade de Gerland 38 705 supporters

C’est un soulagement pour tout le staff et tous les supporters lyonnais. La petite musique de la Ligue des Champions va de nouveau raisonner dans les travées de Gerland fin juillet. Un an après avoir chuté pour la première fois du podium en quatorze ans, l’OL se sera fait peur jusqu’au bout mais aura assuré l’essentiel qui était de terminer une nouvelle fois sur le podium de la Ligue 1 pour la quatorzième fois en quinze ans. Une victoire hier soir face à Rennes, qui aura mis du temps à  se dessiner. Après un début de match poussif où les lyonnais semblaient tétaniser par la tâche à faire, à savoir gagner pour assurer cette troisième place.

Un nouveau chef d’œuvre de Clément Grenier

Pour l’OL tout s’est débloqué à la un peu avant la demi-heure de jeu. Sur une action menée côté droit un centre en direction de Lisandro qui atterrit dans ses pieds. L’argentin tente un  crochet sur le défenseur Rennais, Apam, qui touche le ballon de la main. L’arbitre Philippe Kalt désigne le point de pénalty. Lisandro se charge lui-même de le transformé et inscrit pour l’occasion son onzième but de la saison et peut-être de son dernier sous les couleurs lyonnaises. Après ce pénalty qui libère Gerland, Lyon a un pied en Ligue des Champions. Deux minutes après Gourcuff rate la balle du break seul face à Costil (26ème). Mais il faut attendre la 68ème pour voir Lyon assurer définitivement sa place en C1. Comme la semaine dernière à Nice, Grenier obtient un coup franc à une trentaine de mètre du but de Costil. Et une nouvelle fois sa frappe va faire mouche, un coup franc digne d’un certain Juninho qui touche la balle transversale de Costil avant de rentrer. Tout simplement sublime ! Grenier est une nouvelle fois l’homme providentiel de l’OL et envoie Lyon en tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Et maintenant le mercato

Ce sera une nouvelle fois le point chaud de l’Olympique Lyonnais durant cette intersaison. Si le départ de Dejan Lovren semble inéluctable, absent depuis plus d’un mois, et celui de Jimmy Briand quasi fait il reste encore de nombreux points d’interrogations. Lisandro a sans doute dit adieu à Gerland dimanche soir. A le voir à sa sortie du terrain, presque en larmes, l’argentin va sans doute quitter Lyon à la fin de la saison après quatre ans passés sous les couleurs rhodaniennes. Clément Grenier est la grosse incertitude du moment côté lyonnais. Même si Jean-Michel Aulas, le président lyonnais souhaite le conserver et c’est aussi l’envie du joueur de rester dans son club formateur aucun accord n’a été trouver sur une eventuelle prolongation de contrat qui se termine l’année prochaine. Arsenal est à l’affût et avait même envoyé un émissaire dimanche soir dans les tribunes de Gerland. Concernant l’avenir de Gourcuff ou encore de Gonalons à Lyon, l’avenir nous dira s’ilscontinuent l’aventure entre Rhône et Saône.

Lyon aura assuré l’essentiel hier en venant à bout d’une équipe rennaise qui en a fini avec cette saison cauchemardesque.  Maintenant à Lyon, il faut construire une équipe capable de se qualifier pour la Ligue des Champions et garder ses meilleurs éléments pour la saison prochaine.

Photo :Grenier et Lisandro les deux buteurs lyonnais du soir (OLWeb )