Lyon (re)passe !

Alors que leur demi-finale de Coupe de France féminine était rejouée aujourd'hui à 16h, les Lyonnaises se savaient attendues au tournant après leur défaite en finale de la Ligue des Champions la semaine dernière. Face au MHSC, elles n'ont connu aucune difficulté malgré les nombreuses parades de Laëtitia Philippe, expulsée en fin de match.

Lyon (re)passe !
Montpellier HSC
0 4
Olympique Lyonnais
Montpellier HSC: Philippe (Pervier 85'); Viana, Torrent, Meilleroux, Plaza (Diguelman 46'); Bilbault, Utsugi; Asseyi, Lattaf (Ramos 46'), Pervier; Délie (De Revière 65')
Olympique Lyonnais: Bouhaddi; Franco, Renard, Georges, Bompastor; Henry, Abily, Nécib (Bussaglia 68'); Le Sommer, Schelin (Rapinoe 68'), Dickenmann (Thomis 46')
SCORE: 0-1 (30') Abily 0-2 (32') Abily 0-3 (40e) Schelin 0-4 Schelin (57e)
ARBITRE: Séverine Zinck Carton rouge : Philippe (85')
ÈVÉNEMENTS: Demie-finale de la Coupe de France féminine. Stade Marius Vitou (Pérols)

Alors que l'OL n'avait jamais gagné Montpellier par plus d'un but d'écart en Coupe de France de toute son histoires, les lyonnaises, revenchardes après leur finale perdue de Ligue des Champions et, sans doute, énervée par la décision de rejouer ce MHSC-OL après une erreur d'arbitrage lors du premier match, les filles de Patrice Lair n'ont cette fois pas fait dans la dentelle pour éliminer une deuxième fois les Montpelliéraines et ont ainsi gagné le droit d'affronter Saint-Etienne en finale en fin de semaine, à Clermont!

Un Lyon en mode diesel

Les féminines ont commencé ce match comme leur finale de C1, une domination, stérile. Nécib, Schelin puis Bompastor (17e) se sont tour à tour cassées les dents sur la gardienne héraultaise Philippe. Quand elle était battue, c'est sa défenseure Viana qui assurait le coup en sauvant la balle sur la ligne. Montpellier reculait donc mais ne cédait pas, au grand désespoir de Patrice Lair, qui voyait le scénario du premier match se répéter.

Finalement, c'est Camille Abily, prétendante crédible au futur Ballon d'Or en cas de bon Euro en Suède cet été, qui  a débloqué la situation en reprenant un magnifique centre de Lotta Schelin dans la cage adverse (0-1 30e).

La machine se lance finalement...

Abily fait le break seulement deux minutes plus tard en fusillant Philippe après un service de Le Sommer (0-2 32e). Lotta Schelin, déjà auteure d'une passe décisive se mue alors en buteuse après un nouveau service de Le Sommer juste avant la pause. (0-3 40e). Le public montpelliérain se glace alors tandis que la Suèdoise célèbre son 6e but de la saison en Coupe de France!

A la pause, Montpellier n'abdique pas et Sarah M'Barek fait rentrer dans éléments offensifs pour revenir dans le match. L'OL pense déjà à sa finale et sort Dickenmann. Schelin parachève le large succès lyonnais d'un doublé après le raté de l'entrante Thomis et bat à nouveau Philippe qui avait réussi à sortir la première tentative.. (0-4 57e). Ce déluge de but ferait presque oublier les excellentes parades de la gardienne héraltaise qui avait pourtant sauvé les siennes notamment face à Le Sommer (35e).

Lyon gère et se préserve

Au final, Lair sort Nécib et Schelin et l'OL finit tranquillement ce match face à un MHSC désarçonné qui aurait peut-être du décliner la proposition lyonnaise de rejouer ce match... Une défaite avec les honneurs aurait été mieux finalement. Mais les Lyonnaises profiteront finalement de ce surplus de confiance pour la finale pour, zu moins, réaliser le doublé après la gagne du Championnat de D1.

La fin de match est houleuse avec la sortie sur blessure d'Amandine Henry (80e) laissant Lyon à dix. Le MHSC n'en profitera finalement pas et verra même sa gardienne expulsée sur une grosse faute sur Eugènie Le Sommer qui aura beaucoup donné! Marine Pervier prendra place dans la cage (85e) et n'encaissera pas de cinquième but, heureusement pour Montpellier.

 

Au final, c'est bien Lyon qui, sans surprise, affrontera l'ASSE en finale de la Coupe de France féminine ce samedi pour un derby qui promet déjà!