Reims chante sous la pluie

Sous la pluie battante lyonnaise, le Stade de Reims à realisé un véritable hold-up à Gerland en battant l'OL 0-1 grâce à Fortes. Grenier à notamment manqué un pénalty juste avant l'ouverture du score...

Reims chante sous la pluie
Olympique Lyonnais
0 1
Reims
Olympique Lyonnais: Lopes - Lopes - Koné - Bisevac - Bedimo - Fofana (67' Grenier) - Gonalons - Bahlouli (79' Benzia) - Gourcuff - Danic (12' Ferri) - Lacazette
Reims: Agassa - Glombard (55' Conte) - Tacalfred - Weber - Mandi - Krychowiak - Albaek (Devaux 79') - Oniangue - Fortes - Courtet - Atar ( 70' De Préville)
SCORE: 0-1 76' Fortes
ARBITRE: Ruddy Buquet Cartons jaunes : Agassa (49'), Courtet (71e) et Bedimo (90e)
ÈVÉNEMENTS: 3e journée de Ligue 1 Stade de Gerland

Une première période en pétard mouillé

La première période fut presque un entraînement pour les deux équipes. Très peu d'occasions mis à part celles de Gourcuff (24e) ou de Courtet (28e) et un score nul et vierge plutôt logique à l'heure de rentrer aux vestiaires. Une pluie violente s'est abattue sur la stade, douchant les supporters et innondant le terrain, le rendant impraticable. Les deux équipes tentaient tout de même de jouer le jeu, Gourcuff s'imposant comme le maître à jouer d'une équipe lyonnaise qui avait du mal à passer le bloc rémois, à l'image de Monaco hier face à Toulouse. Bahlouli parvenait parfois à servir Lacazette mais l'international français ne semblait vraiment pas dans un bon soir (23' et 39e). Le Stade, tentant quelques incursions se procurait même l'occasion la plus franche de ce premier acte par Courtet (28e) sur un service d'Atar, obligeant Lopes à une belle parade.

L'arbitre renvoyait les joueurs aux vestiaires alors que le terrain commençait à devenir impraticable..

Une mi-temps agitée

Alors que les entraîneurs distillaient leurs conseils aux joueurs, les jardiniers s'activaient pour que la pelouse reprenne son allure de rectangle vert pour ainsi éviter aux 22 acteurs de revenir sur le terrain munis de masques et tubas. Près de 40 minutes de pause donc durant lesquelles les joueurs ont enchaînés les passes dans les vestiaires et le couloir! Finalement, l'OL, qui ne souhaitait pas voir ce match reporté en raison de son barrage retour de Ligue des Champions à jouer mercredi (défaite 0-2 à l'aller) a vu son souhait exaucé : le match redémarre finalement!

Un deuxième acte à l'allure de véritable vol

L'OL revient sur la pelouse avec de véritables intentions offensives. Reims est acculé en défense et Agassa multiplie les parades devant Fofana (55e), Gourcuff (58e), Lacazette (61e et 66e) et Bisevac (80e).. Etquand le portier rémois était battu, c'est sa barre qui vient le sauver comme sur cette tentative de Lacazette (60e).

Le tournant du match intervient à la 71e minute quand Jordan Ferri, entré à la 12e minute à la place de Danic, blessé, entre dans la surface et se fait accrocher par Courtet! Grenier, tout juste entré, insiste devant Gourcuff pour le tirer et manque très largement la cible! Le ballon n'a toujours pas atteri apparemment.. Deux minutes plus tard, Fortès vient, avec la complicité de Bisevac, tromper Anthony Lopes dans le petit filet (0-1 75e). Le Stade va alors s'accrocher à ces trois points chanceux et aurait même pu faire couler l'OL par plusieurs contres (88e notamment). Au final,  l'OL s'incline 0-1 sur sa pelouse et prépare de la pire des manières son très chaud déplacement européen à Anoeta, mercredi. Pour Reims, c'est un superbe début de saison! Les joueurs de la Champagne avaient déjà fait tomber Lille la semaine dernière (1-2), les voilà 6e du classement.