L'OL retrouve la victoire

Dans la douleur, l'OL a retrouvé le goût de la victoire en battant Nantes 3-1 grâce aux revenants Gomis et Briand et à un nouveau coup-franc de Grenier!

L'OL retrouve la victoire
Lyon
3 1
Nantes
Lyon: Lopes - Dabo (Fofana 54'), Umtiti, Koné, Bedimo - Gonalons, Malbranque - Grenier (MVuemba 81') - Lacazette - Gomis - Briand (Ferri 75')
Nantes: Riou - Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji, Alhadur - Deaux, Touré - Bedoya (Trébel 79') - Veretout (Gakpe 65'), Djordjevic, Bessat (Aristeguita 72')
SCORE: 0-1 Veretout 24' 1-1 Gomis 26' 2-1 Grenier 55' 3-1 Briand 73'
ARBITRE: Amaury Delerue
ÈVÉNEMENTS: 6e journée de Ligue 1, Stade de Gerland

Un début sur les chapeaux de roues

Dès la première action du match, le FCN a obtenu un coup-franc consécutif à une montée offensive. Sur celui-ci, Anthony Lopes se troue, récupère la balle mais la relâche... dans son but! Une but d'entrée pour Nantes finalement refusé par l'arbitre pour une faute peu évidente de Djordjevic... (5') L'OL a eu très chaud et réagit immédiatement par Lacazette qui se fait sécher dans la surface! L'arbitre ne broncha pas non plus (6').. Le match était lancé! Deaux venait gêner Lopes (9') puis Grenier devant Riou (11') faisaient se lever Gerland. Gomis voyait à son tour son but se faire refuser pour une position de hors-jeu (19'), cette fois, pas de doute! 

Le FC Nantes se voyait recompensé de son bon début de match par l'ouverture du score par Jordan Veretout, venant tromper Lopes sur une belle tête. La défense lyonnaise était aux abonnés absents... (0-1 24'). Ce but aura eu le mérite de réveiller Lyon qui égalisera tout de suite après par Bafétimbi Gomis (1-1 26') qui marquait son 89e but en Ligue 1, son premier depuis sa mise à l'écart du groupe cet été! L'international français venait tromper Riou suite à un une-deux avec Briand et un tir tout en puissance dans la surface. 

Le match était très plaisant et totalement ouvert, Grenier s'essayait également (32'), sans reussite. 

La mi-temps fut sifflée par l'arbitre sur le score de 1-1 après 45 minutes très plaisantes.

Deuxième période à l'avantage lyonnais

Tout de suite après le repos, Gomis, sur corner, trouve le poteau gauche de Rémy Riou, visiblement battu sur le coup et gêné comme Lopes avant lui par le soleil. Malbranque ne trouvait pas le cadre (50') mais l'OL mettait la pression d'entrée! C'est finalement Greninho, le nouveau surnom de Clément Grenier, en référence à Juninho, qui a trouvé la faille sur un splendide coup-franc ( 2-1 55'). Tout le monde n'a rien vu venir sur ce missile! 

Cette réalisation a tout simplement annihilé les Canaris, qui ne sortaient plus de leur surface de peur de se faire punir par un Lyon en feu poussé par le public. Il a finalement juste fallu attendre le dernier quart d'heure et un nouveau corner tiré par Grenier pourvoir le troisième but lyonnais. Jimmy Briand, autre "mal aimé" de l'été rhodanien est venu, d'une splendide aile de pigeon, tromper un Rémy Riou impuissant (3-1 73'). La fin de match était très calme, Lacazette à bien tenté quelques incursions mais il a été globalement décevant ce soir (90'). L'arbitre sifflait la fin du match sur cet avantage lyonnais mérité au final! Mais... qu'en aurait-il été si Djordjevic avait bien ouvert le score dès la 5e minute? On ne le saura jamais... 

L'OL de retour ?

La victoire 3-1 est convaincante mais l'OL (désormais 7e), à domicile, face à un promu n'avait pas d'autres choix que de gagner, l'opposition n'était pas très sévère... Néanmoins, les Canaris (12e) affichent un bon niveau de jeu cette saison et d'autres victoires ne tarderont pas à venir. Vite, on l'espère pour eux car le train de la L1 n'attendra personne!