Lyon sort de sa poule

Malmenés par le Betis Seville, l'OL sort malgré tout victorieux de cet affrontement (1-0) et jouera les 1/16e de finale de la Ligue Europa!

Lyon sort de sa poule
Lyon
1 0
Betis Seville
Lyon: Vercoutre - M.Lopes, Bisevac, Umtiti (Koné 80'), Bedimo - Gonalons - Malbranque, Fofana - Grenier (Gourcuff 59') - Lacazette, Briand (Gomis 45')
Betis Seville: Andersen - Juanfran, Ocana, Paulao, Perez - Reyes, Nono (Torres 80') - Verdu - Sevilla (Pepelu 74'), Chuli, Cédrick (Steinhöfer 63')
SCORE: 1-0 Gomis (66')
ARBITRE: André Marriner | Cartons jaunes : Sevilla (51'), Nacho (73'), Nono (74') et Steinhöfer (87')
ÈVÉNEMENTS: 5e journée de la phase de poules du groupe I de la Ligue Europa | Stade de Gerland

Alors que Bordeaux va souffrir pour s'extirper de sa poule européenne, Lyon a d'ores et déjà validé son ticket pour le tour suivant! Toujours invaincus, les Gones ont battus le Real Betis Balompié Sevilla grâce à Bafétimbi Gomis, buteur salvateur du côté de Gerland. 

Un manque de realisme évident

Au vu des occasions gâchées, les Lyonnais auraient pu ruminer tous ces tirs manqués ou arrêtés, et cela aurait pesé dans les têtes avant le déplacement à Paris ce dimanche... Lacazette à été le lyonnais le plus dangereux ce soir (32', 33', 35', 42' et 65'), manquant souvent ses faces-à-faces avec Andersen, le portier espagnol. A l'instar d'un Grenier une nouvelle fois transparent, Briand n'a que peu pesé sur le jeu lyonnais. Et pour cause, il a du sortir juste avant la mi-temps pour un choc sur une occasion de but. Une mauvaise nouvelle pour l'Ol qui a également perdu Umtiti et Gomis. On ignore la gravité de leurs blessures.

Quoi qu'il en soit, avant de se blesser, l'international français a eu le temps de trouver la faille sur un service parfait de Gourcuff, lumineux ce soir. Que ce soit sur les débordements, l'orientation du jeu ou les passes, YG8 a été partout, ou, tout du moins, il a plus qu'eclipsé Clément Grenier. Il aurait même pu marquer le but de l'année en trompant Andersen de 60 mètres mais, malheureusement, Gomis était hors-jeu au départ de l'action. 

Un but du break que l'OL aurait pu regretter, surtout si Chuli n'avait pas trouvé le poteau (60') ou si ses compères de l'attaque n'avait pas butés sur Vercoutre en fin de match (87', 90').

Finalement, pas de regrets, l'OL s'impose face à un Betis jusque là invaincu et profite du nul entre Guimaraes et Rijeka pour se qualifier pour les seizièmes de finale de la C3. Les Gones pourront préparer leur grand rendez-vous de dimanche sereinement.