La fête est gâchée à Lyon

Avec leur défaite face à Lorient (0-1), Lyon se complique la vie en vue de la Ligue Europa. La fête à Gerland est gâchée.

La fête est gâchée à Lyon
Tifo des BG87 en l'honneur de Rémi Garde.
Lyon
0 1
Lorient
Lyon: M. Lopes - Dabo, Bisevac, Koné, Bedimo - Ferri, Gonalons, Mvuemba (Gourcuff 77') - Malbranque (Grenier 46') - Lacazette, Gomis (Briand 64')
Lorient: Chaigneau - Gassama, Bourillon, Lautoa, Gueirreiro - Monnet-Paquet, Doukouré, Coutadeur, Pelé (Abdullah 90') - Traoré (Robert 86'), Aliadière
SCORE: 0-1 Doukouré 54'
ARBITRE: Anthony Gautier | Avertissements : Gassama (70') et Koné (90') | Expulsions : Dabo (13'), Ferri et Monnet-Paquet (90')
ÈVÉNEMENTS: 37e journée de Ligue 1 | Stade de Gerland (34000 spectateurs)

Alors que l'OL pouvait faire un grand pas vers sa cinquième place, l'OL a décidé de sa compliquer la tâche à cédant face à un FC Lorient qui n'avait rien à perdre. Le suspens est relancé, résumé de la soirée lyonnaise. 

21h13 : L'OL  débute timidement son match et les deux équipes peuvent ouvrir la marque. Première péripétie de la soirée : Mouhamadou Dabo fait subir à Pelé un croche-pied, qui semblait quand même relativement discret, du moins selon les spécialistes. Après dix petites minutes, l'OL est déjà à dix. Lorient prend confiance...

21h31 : Alors que Lyon est toujours au coude à coude avec les Morbihannais, Marseille ouvre la marque face à Bordeaux. Une catastrophe pour les Gones qui voient l'OM revenir à leur hauteur au classement. La 5e place lyonnaise est alors en péril, mais Lyon à toujours son sort entre ses mains. 

22h13 : Point d'orgue de la dramatique soirée lyonnaise : Doukouré inscrit son premier but en Ligue 1, et choisit comme première victime Lyon ! Sur une contre-attaque menée de main de maître par le FCL, le milieu défensif permet à Marseille de passer devant Lyon. Silence, on coule. 

22h26 : Première embellie dans le ciel rhodanien, à Chaban Delmas, Diabaté égalise pour Bordeaux face à l'OM et Lyon récupère sa cinquième place. Les Lyonnais peuvent remercier les Girondins...

22h34->22h47 : Gerland pousse pour voir leur équipe égaliser face au FCL, Garde, malgré l'infériorité numérique, décide de faire entrer Grenier et Gourcuff et joue donc le tout pour le tout, laissant des trous béants en défense. Néanmoins, c'est l'OL qui fait le jeu et Lorient subit durant les dix dernière minutes. Seulement, ni Umtiti, ni Briand, ni Gourcuff, ni Koné n'arriveront à tromper Chaigneau. 

22h48 : Dernière minute de temps additionel : sur une action anodine, Ferri et Monnet-Paquet s'accrochent, s'en suit un léger accrochage tête contre tête. Pris d'un élan de folie, Monsieur Gautier renvoie les deux joueurs aux vestiaires. Le match se termine à 9 contre 10 et Ferri, ulcéré, envoie valser toutes les bouteilles du banc de touche avant de rentrer aux vestiaires, tête basse. L'arbitre ne se laisse pas terminer le temps additionnel. Fin du match sous les sifflets nourris de Gerland.

22h50 : Lacazette, au micro de Canal+ se fâche : "Si les arbitres sont tous comme ça, c'est inquiétant, et ce sera dur contre Nice. Ils nous entubent" L'attaquant lyonnais à peut-être perdu tout espoir de disputer le Mondial avec les Bleus suite à sa prestation en demi-teinte.

22h55 : Dans le stade toujours plein, tour d'honneur en forme d'adieu pour Jimmy Briand et Maxime Gonalons. Deux joueurs appreciés de Gerland qui ne seront sans doute plus là la saison prochaine. Ils rêvaient sans doute d'une meilleure communion avec le public. De son côté, Rémi Garde, que l'on dit toujours hésitant à prolonger son contrat, disparait très rapidement dans les couloirs du stade, sans réagir au tifo qui lui avait réalisé les Bad Gones, les ultras lyonnais. La soirée fut longue à Lyon.