Lyon : direction Europa League

En battant Nice sur le plus petit des scores (1-0), l'Olympique Lyonnais a gagné son ticket pour la Ligue Europa. Mais, que ce fut dur !

Lyon : direction Europa League
Gonalons aura mené une dure bataille face aux Niçois (crédit-photo : Twitter de l'OL)
OGC Nice
0 1
Olympique Lyonnais
OGC Nice: HASSEN, PUEL, GENEVOIS, KOLODZIEJCZAK (CARTON JAUNE 93'), AMAVI, MENDY, ABRIEL (MAUPAY 70'), PIED (BRUINS 70'), EYSSERIC (BRÜLS 59'), BAUTHEAC, CVITANICH
Olympique Lyonnais: LOPES,ZEFFANE,KONÉ,UMTITI (CARTON JAUNE 48'),BEDIMO/GONALONS,MALBRANQUE,MVUEMBA,GRENIER (FEKIR 79')/GOMIS (CARTON JAUNE 26'),LACAZETTE (58' BRIAND)
SCORE: 1-0 : 5ÈME MINUTE : KONÉ
ARBITRE: ARBITRE : SAÏD ENNJIMI
ÈVÉNEMENTS: 38ÈME JOURNÉE DE LIGUE 1 ALLIANZ RIVIERA

Il fallait aller chercher un résultat à Nice, les Lyonnais l'ont fait ! Après une première mi-temps, un peu dominée par Nice, la seconde le fut totalement par ces mêmes Niçois ! Mais Lyon aura marqué ce but important de Baky Koné, alors que Marseille l'emporte 1-0 à Guingamp !

Koné en héros

Aligné au départ pour pallier l'absence de Milan Bisevac, Bakary Koné a voulu vengeance, après une saison compliquée pour le Burkinabé. Et dès la 5ème minute de jeu et une tête ravageuse sur un coup-franc de Clément Grenier, la vengeance était plus que parfaite ! Lyon menait, mais s'exposait au danger ! Zeffanne, côté gauche aura eu du mal à tenir Bauthéac, virevoltant en première mi-temps. Eysseric aura l'occasion de remettre les pendules à l'heure, mais sa frappe tendue ne trouve pas le cadre de Lopes (14ème). Offensivement, Lyon se fait quelques étincelles, mais Gomis est trop maladroit (25ème, 31ème). Lopes est même obligé de se détendre sur un puissant coup-franc niçois (39ème minute). 

Nice pousse, en vain

Au retour de la mi-temps, paradoxalement, Lyon pousse par Bafé Gomis qui part de fois ne trouve pas le but. Puis plus rien pour Lyon. Pire, Nice va totalement poussé, et mettre à mal Lyon : Maupay, Bruins ne trouvent pas le cadre (75', 77'), tandis que Cvitanich de la tête trouve les gants de Lopes (78'). La fin du match marquera surtout l'exclusion de Remi Garde pour son dernier match sur le banc lyonnais. Tant pis, la fête est belle pour Lyon qui était sous pression, mais est qualifié pour l'Europa League. Un beau cadeau de départ pour Rémi Garde et plusieurs cadres qui devront quitter le club rhodanien ! Pour Nice, le maintien acquis, un nouveau cycle devrait voir le jour dans l'équipe de Claude Puel !