Lyon veut bien débuter

Ce dimanche à 17h, l'Olympique Lyonnais entame son championnat par la réception du Stade Rennais à Gerland. Des matchs bien souvent à l'avantage des Gones.

Lyon veut bien débuter
© Le Progrès
Stade Rennais
Lyon | 17:00

Malgré la transition que connaît l'OL avec bientôt l'arrivée du Grand Stade obligeant Jean-Michel Aulas à faire des sacrifices sur son effectif, le club est a toujours pour objectif l'Europe. C'est la dix-huitième saison consécutive où les lyonnais sont engagés dans une compétition européenne. De ce fait, la saison de l'OL a commencé bien avant celles de ses adversaires de Ligue 1. Comme Lille, Lyon a dû jouer le troisième tour préliminaire de la Ligue Europa face au Mlada Boleslav (victoires 4-1 à l'aller et 2-1 au retour). Avant d'accéder aux phases de groupes, Gones et Dogues devront d'abord passer par les barrages face au FC Porto pour l'un, et au FC Astra pour l'autre.

Des championnats qui commencent souvent bien

Depuis dix saisons, l'OL ne s'est jamais incliné lors d'une première journée (huit victoires, deux matchs nuls). Les Lyonnais commencent bien leur saison, chaque année. Preuve en est, lors de leur préparation, les hommes d'Hubert Fournier n'ont perdu qu'une seule fois, face à Debrecen (4-2), vice champion d'Autriche. Depuis, l'Olympique Lyonnais a enchaîné deux victoires face à Copenhague d'abord (2-0) puis face au Shakhtar Donetsk (4-1). Un match nul 0-0 face au champion de l'Europa League, le FC Séville est venu terminer la préparation. Ensuite, l'OL a eu sa double confrontation face au Mlada Boleslav remportée avec brio. Philippe Montanier, entraîneur de Rennes a même souligné le bon début de saison lyonnais sur le site officiel du club : « Ce n’est pas facile de commencer à Lyon. C’est certainement l’équipe la plus en forme en ce début de championnat. Ils ont fait des matchs amicaux de niveau international et ont déjà joué en compétition officielle en League Europa ».

Un Mercato agité à Rennes, Lyon très discret

© leprogres.fr

Alors qu'à Lyon le mot mercato rime souvent avec départ, le club de Jean-Michel Aulas a limité la casse cet été. Bafétimbi Gomis (Swansea) et Jimmy Briand ont quitté le club gratuitement, tout comme Rémy Vercoutre qui est parti à Caen. Du côté des arrivées, l'OL a renforcé sa défense classée dixième la saison passée avec les arrivées de Lindsay Rose contre 1,8 millions d'euros et de Christophe Jallet contre 750 000 euros.
En Bretagne, le Stade Rennais est sans doute l'un des clubs qui a le plus chamboulé son effectif. Arrivées de Brüls, Prcic, Fernandes, Sorin, Enrique, Zajkov et Mexer. Départs de Férêt, Alessandrini, Boye, Bakayoko, Romero et Kadir. 

Un match difficile

Hubert Fournier a annoncé en conférence de presse d'avant-match que la confrontation face au club rennais sera loin d'être de tout repos : « On s’attend à un match compliqué. Ce sera un vrai test ». De plus, les Bretons ne sont pas passés loin d'une relégation en fin de saison précédente, le club veut donc prendre un maximum de point le plus tôt possible pour se rassurer et éviter les mauvaises frayeurs.

 

Fournier est rancunier

« On va essayer de bien débuter en espérant que Philippe Montanier ne va pas me pourrir ma première comme il avait pourri ma dernière avec Rennes face à Reims la saison dernière ». Pour rappel, Rennes avait battu Reims 3-0 avec notamment ce but gag de Paul-Georges Ntep. Les deux hommes se sont aussi croisés à Boulogne où Fournier était pendant quatre ans, l'adjoint de Philippe Montanier sur le banc.