Lyon - Monaco : le match de la peur

Après la trêve internationale, la Ligue 1 fait son retour avec une affiche attrayante entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco. Malades après un premier mois de compétition difficile, ces deux équipes n'auront pas le droit à l'erreur...

Lyon - Monaco : le match de la peur
Lyon - Monaco : le match de la peur ©fr.sports.yahoo.com
Lyon
Monaco

En difficulté après 3 défaites en 4 matches de championnat, l'Olympique Lyonnais reçoit une équipe monégasque qui a réalisé son plus mauvais début de saison depuis 2006/2007. Dos au mur, les deux équipes vont devoir se relancer à l'occasion de cette première affiche de la cinquième journée de Ligue 1. Malheur au vaincu.

Monaco, à la recherche du temps perdu ?

Avec 4 points après autant de journées, l'AS Monaco a déjà pris du retard sur certains de ses concurrents directs. Pour véritablement lancer leur saison, les hommes de Jardim affronteront ce vendredi soir une équipe lyonnaise qu'ils ont battu à deux reprises la saison dernière. Un match sous pression durant lequel ils devront enfin afficher les signes de supériorité et de confiance que l'on attend de leur part. Ainsi, c'est Monaco qui devrait faire le jeu à Gerland, avec à la base du projet monégasque, le 4-3-3 tant critiqué depuis la reprise du championnat. L'enjeu pour l'ASM sera de savoir si les individualités sont enfin prêtes physiquement après un mois de compétition et si elles seront ainsi capables de répondre aux attentes techniques et tactiques de Jardim. Inconsistante dans le jeu lors des 4 premières journées de Ligue 1 et en difficulté physiquement, l'équipe monégasque va devoir démontrer ce vendredi soir une vraie force collective si elle veut s'imposer à Lyon et lancer sa saison.

Enfin convaincre en 4-3-3

La notion physique aura donc son importance au cours de cette rencontre. Après une préparation axée autour du jeu, les profils monégasques ont affiché des lacunes athlétiques au cours des quatres premiers matches. Des lacunes qui les ont réellement empêché de s'adapter aux consignes imposées par Jardim. A Gerland, les coéquipiers de Toulalan devront enfin convaincre et faire le jeu. Si Berbatov s'est régulièrement retrouvé esseulé à la pointe de l'attaque monégasque, face au LOSC notamment, il devrait avoir plus de soutien face à l'OL avec la présence d'Ocampos et Ferreira Carrasco dans les couloirs. Ceux-ci seront ainsi amenés à repiquer de l'extérieur vers l'intérieur pour apporter le surnombre dans la zone du bulgare tandis que sur les ailes, Kurzawa et Fabinho, ou Dirar, auront la tâche d'étirer les lignes et de contourner le bloc Lyonnais. Mais l'efficacité de ce schéma ne passera pas sans l'implication de Kondogbia et Moutinho dans la construction du jeu. Jouer haut, acculer l'OL dans son propre camp, récupérer le ballon rapidement et accompagner les attaques en nombre, voilà le plan de Jardim. Voilà la seule façon dont les monégasques pourront nous convaincre.

Lyon, la part belle aux contres ?

©eurosport.fr

Face à ce plan ambitieux et audacieux, l'OL, fragilisé par les absences de Bedimo, Dabo, Grenier, Fofana ou Bisevac, évoluera certainement en contre, avec l'idée de profiter des largesses défensives de l'ASM. En 4-4-2 en losange, les hommes de Fournier devront tout d'abord fermer les espaces et couper toutes les solutions de passe dans leur 30 derniers mètres, pour rendre stérile et improductive la domination technique annoncée des coéquipiers de Moutinho. Sur les ailes, Ferri et Malbranque auront alors la tâche de couvrir dans la largeur pour gêner les montées de Kurzawa, Fabinho ou Dirar tandis que dans l'axe, Gonalons devra protéger ses défenseurs des rentrées dans l'axe de Ferreira Carrasco et Ocampos. La bataille dans l'entrejeu s'annonce alors cruciale pour les hommes de Fournier qui vont devoir se montrer solides dans un domaine où ils ont été fébriles lors des quatre premières journées. Sur le plan offensif, l'OL aura ensuite la tâche de se projeter vite vers l'avant, s'appuyant sur la vitesse de profils comme Fékir, Lacazette ou Yattara pour insister sur les soucis de couverture du bloc monégasque et sur le manque de mobilité de la paire Carvalho - Raggi. Ainsi, même si elle demande de la rigueur et s'annonce difficile, la tâche n'est pas impossible. A Lyon de se montrer suffisamment solide et vaillant pour enfoncer une équipe monégasque pas bien flamboyante depuis la reprise du championnat.

Les compositions probables

Olympique Lyonnais : A.Lopes - Jallet, Rose, Umtiti, Tolisso - Malbranque ( ou Mvuemba), Gonalons, Ferri, Fékir - Lacazette, Yattara

AS Monaco : Subasic - Fabinho (ou Dirar), Raggi, Carvalho, Kurzawa - Moutinho, Toulalan, Kondogbia - Ferreira Carrasco, Berbatov, Ocampos (ou Germain)

C'est une nouvelle phase de la saison qui va s'ouvrir ce vendredi soir à Gerland. La trêve internationale passée, il est désormais temps de lancer une série et de montrer des signes de confiance. Même s'il a son importance, le mois d'août est à oublier. C'est ce 12 septembre 2014 que la saison commence pour Lyon et Monaco. A eux de faire en sorte que cette nouvelle étape débute par une victoire...