L'OL en tête, sans pour autant se la prendre

Hubert Fournier le répétait cette semaine en conférence de presse, Lyon n'est pas favori pour le titre. « Mais si Marseille et Paris n'en veulent pas... ». Boutade prémonitoire sur le scénario de ce week-end. L'OM a déjoué, le PSG s'est laissé aller, Lyon en revanche a cartonné.

L'OL en tête, sans pour autant se la prendre
Lacazette a encore frappé deux fois face à Toulouse. ©Eurosport
Lyon
3 0
Toulouse

Les sondages sont sans appel, l'Olympique Lyonnais n'a quasiment aucune chance de devancer Marseille et le PSG à la fin du championnat. Pourtant la formation rhodanienne est en tête après 20 journées. Mieux elle pratique depuis quelques semaines le meilleur football du championnat de France. La victime du jour s'appelle Toulouse. Victoire 3-0 pour les gones jamais inquiétés par leur adversaire. Pour en venir à bout Lyon a deux armes plus si secrètes : Lacazette et Fekir. Les deux buteurs de cette partie. Après les attentats de cette semaine et l'attaque à Charlie Hebdo, Gerland fait le silence total à l'entrée des joueurs. Les 36 000 spectateurs entament ensuite une minute d'applaudissement puis la marseillaise avant le coup d'envoi.

Lacazette toujours aussi en forme

Malgré l'émotion, la rencontre démarre tambours battants. Le pressing lyonnais se met immédiatement en marche et empêche le TFC de conserver le ballon. Les occasions ne tardent pas à arriver ; l'ouverture du score non plus. 14ème minute, et toujours le même à la finition pour les gones : Alexandre Lacazette. Servi en profondeur, comme souvent par Nabil Fekir, il place une frappe puissante au premier poteau. Deux minutes plus tard Rachid Ghezzal est tout proche de doubler la mise ; Après avoir éliminé Ahamada, il se trouve en position trop excentré sur la gauche du but pour pouvoir trouver le cadre. Sur cette action il profite d'une superbe passe d'Alexandre Lacazette au milieu d'une défense Toulousaine vraiment pas sereine. 27ème minute de jeu à la faveur d'une passe contrée de Corentin Tolisso vers Fekir, Lacazette ajuste à nouveau le portier Toulousain en une touche. Quatrième doublé consécutif en L1 pour le numéro 10 lyonnais. Une première dans l'histoire de la première division. Exceptionnel.

Les gones déroulent encore 

Toulouse tente tout de même de placer quelques piques grâce à un Braithwaite enfin en jambes dans ce championnat et meilleur Toulousain cet après-midi. Ses initiatives permettent au TFC de se montrer dangereux, notamment grâce à une frappe de Sirieix qui fuit le cadre (31ème). Aucun Lyonnais ne s'arrête pour répondre à la presse à la pause. Pas d'enflammade dans les rangs de l'OL. C'est ce que confirme Cristophe Jallet qui finit par s'exprimer juste avant de revenir pour le début de la seconde période. L'objectif dit-il c'est de vite tuer le match. Souhait rapidement exaucé par son équipe. A la 48ème minute, Ahamada tente de s'opposer à Fekir lancé en profondeur par Ghezzal mais son arrêt du pied est maladroit. Le ballon monte et termine sa couse au fond. L'Olympique Lyonais gère ensuite son avance sans encombre et le score ne bouge plus. Gourcuff fraîchement entré en jeu est pourtant tout proche de donner un peu plus d'ampleur au succès des siens à la 87ème minute mais bute sur Ahamada. Dans le temps additionnel, Martin Braithwaite fait lui le show face à Bisevac mais ne parvient pas à sauver l'honneur. Sa frappe passe à droite du but de Lopes.

Et si c'était L'OL ?

« Non » réponse spontanée de Maxime Gonalons au micro de Bein Sports à la question « Lyon peut il croire au titre ? ». Le capitaine Lyonnais s'explique : « On reste bien les pieds sur terre, je ne vous fait pas de langue de bois … Surtout pas de relâchement ». Au rang des nombreuses satisfactions Cristophe Jallet omniprésent a encore beaucoup apporté côté droit. Rachid Ghezzal titularisé derrière les deux attaquants a réussi deux passes décisives, symboles de l'altruisme inhabituel dont il a fait preuve. Le titre est évidemment encore très loin mais en continuant à jouer comme ça, Lyon ne pourra plus se cacher bien longtemps