Lyon sort les crocs !

Lyon s'est imposé largement sur la pelouse de la Mosson face à Montpellier. Grace à une victoire 5-1, les Lyonnais reprennent leur place de leader du championnat, devant le PSG.

Lyon sort les crocs !
Fekir - olweb
Montpellier
1 5
Lyon

L'Olympique Lyonnais était dans une période de moins bien , ou tout du moins traversait un bref passage à vide. Ce match contre Montpellier avait donc la valeur d'un vrai test contre une équipe en pleine réussite. Un test brillamment réussi, Lyon n'a jamais réellement douté lors de cette rencontre. Pourtant le bon pressing héraultais faisait plier la défense lyonnaise dès la 6eme minute. Dabo récupère la balle dans les pieds d'Umtiti, il efface Tolisso et remet pour Barrios qui pousse le ballon dans le but vide (1-0, 6eme). Lyon va alors montrer une maîtrise digne d'un champion de France. S'appuyant sur la technique du trio Lacazette-Gourcuff-Fekir, les Lyonnais maîtrisent totalement leur sujet. Le pénalty, sifflé suite à une faute d'El Kaoutari sur Fekir, est la logique récompense d'une grosse domination. Lacazette ne tremble pas et prend Jourdren à contre-pied (1-1, 27eme). Lyon égalise et déroule son jeu. Montpellier laisse de nombreux espaces que Fekir ne tarde pas à exploiter. Le "une-deux" avec Gourcuff est parfait, Fekir enroule du gauche et met l'OL sur de bons rails (1-2, 39eme). La première période est très agréable à suivre, Lyon mène logiquement au score.

Fekir était trop fort

Au retour de la pause, les seules frappes de Sanson (51eme) et Barrios (68eme) ne masqueront pas la supériorité technique des joueurs Lyonnais. Fekir, bien au-dessus du lot lors de ces 90 minutes, va tromper Jourdren d'un joli piqué à la suite d'un mouvement parfait avec Gourcuff (1-3, 71eme). La maitrise lyonnaise est totale. Le pénalty sévèrement concédé 4 minutes plus tard reste anecdotique. Lopes se met au niveau de ses coéquipiers et détourne la frappe de Barrios trop excentrée. La fin de match remémore le match aller quand Lyon avait étrillé Montpellier 5-1. La rentrée de Yattara va être décisive par deux fois. La première, quand celui-ci va parfaitement servir Tolisso (1-4, 90+1) et la deuxième quand son centre trouvera Lacazette totalement seul dans la surface (1-5, 90+4). Lyon n'a pas tremblé, n'a pas hésité quand il fallait montrer leur supériorité. L'OL reprend donc la première place et montre au PSG que le titre ne se décrochera pas aussi aisément que l'année dernière. Les hommes d'Hubert Fournier sont plus que jamais candidats au titre final. L'Olympico de dimanche prochain entre l'OM et l'OL fait donc déjà saliver...