Lyon laborieux mais Lyon victorieux

L'Olympique Lyonnais remporte sans briller son premier succès de la saison face à Guingamp (1-0) après un match plutôt terne.

Lyon laborieux mais Lyon victorieux
Claudio Beauvue ne célébre pas son premier but avec Lyon contre son ancien club [AFP PHOTO / FRED TANNEAU]
Guingamp
0 1
Lyon
Guingamp: Samassa - Jacobsen, Angoua, Levêque, Kerbrat - Diallo, Benezet, De Pauw, Sankharé - Privat, Salibur
Lyon: Lopes - Rafael, Bisevac, Umtiti, Morel - Gonalons, Tolisso, Ferri, Valbuena - Lacazette, Fekir
SCORE: 0-1, Beauvue (79e)

Claudio Beauvue avait promis de ne pas célébrer son but s'il venait à marquer contre le club avec lequel il s'est révélé la saison dernière (17 buts en Ligue 1). On joue la 79ème minute lorsque l'ancien Guingampais reprend victorieusement un long centre de Jordan Ferri contré par Benjamin Angoua. Comme promis, Beauvue n'aura pas fêté son premier but sous ses nouvelles couleurs alors qu'il était entré sur la pelouse quinze minutes plus tôt sous l'ovation de son ancien public. Avant ce but, le premier en match officiel en 2015 pour l'OL, les lyonnais n'auront pas montré grand chose.

Valbuena convaincant pour sa première

Il aura fallu attendre un coup franc de Nabil Fekir (26e) près du poteau gauche de Mamadou Samassa pour voir le premier tir dangereux pour des lyonnais poussifs. Le jeune international français mettait à contribution le gardien guingampais sur un nouveau coup franc (50e) provoqué par un Mathieu Valbuena très actif. Pour son retour en France après une saison réussie en Russie, le meneur français a beaucoup remué apportant un peu de danger devant. Mais à l'image d'un Fékir très peu en vue ce soir, Alexandre Lacazette longtemps incertain a été transparent, remplacé à la 63e par un Beauvue décisif. Pour que le club rhodanien soit à la hauteur des attentes placées en lui après une impressionnante dernière saison il faudra que son duo d'attaquants retrouve son niveau.

Bisevac sauve sur la ligne

Si l'ancien dauphin du PSG n'a été que trop peu dangereux, il s'est aussi montré plutôt fébrile défensivement notamment face à un Nicolas Benezet omniprésent en première mi-temps. Anthony Lopes a dû sauver les siens sur plusieurs occasions. D'abord lorsqu'il détourna en corner un ciseau de Sloan Privat (13e). Puis sur le corner qui suit en déviant la tête de Moustapha Diallo sur son poteau droit (14e). Enfin en étant décisif face à Jimmy Briand (90e+2). Sur cette action, tout le stade du Roudourou a cru à l'égalisation lorsque la balle est revenue sur Younousse Sankharé. Mais le sauvetage impeccable de Milan Bisevac a empêché la balle de se loger au fond des filets. Guingamp pourra regretter ce point perdu en fin de match comme la semaine dernière face à Nantes tandis que les lyonnais se rassurent en marquant trois points essentiels après leur triste match nul face à Lorient (0-0) en ouverture du championnat. Après un début de saison très compliqué, difficile de savoir si cette victoire va lancer la jeunesse lyonnaise. Il faudra en tout cas beaucoup plus dans tous les domaines pour faire aussi bien que l'année dernière...