Le Roi Lyon dompté par sa Rennes...

L'olympique lyonnais accueillait le Stade Rennais dans son antre de Gerland à 17h dans le compte de la 3ème journée de Ligue 1. Cela ne s'est pas passé comme prévu pour les joueurs d'Hubert Fournier.

Le Roi Lyon dompté par sa Rennes...
La joie des rennais face à des lyonnais trop frêles - eurosport.fr
Lyon
1 2
Rennes
Lyon: Lopes - Rafael, Yanga-Mbiwa, Umtiti, Bedimo - Gonalons, Ferri, Tolisso, Valbuena - Fekir, Lacazette
Rennes: Costil - Moreira, Diagne, Mexer, Armand, Baal - André, Fernandes, Sylla, Zeffane - Henrique
SCORE: 0-1 (Henrique, 8' ) , 1-1 (Fekir, 11') , 1-2 (Zeffane, 55)
ÈVÉNEMENTS: 3ème journée de L1

L'OL, avec un début de saison en demi teinte, voire même inquiétant (un nul et une victoire) devait se racheter cet après-midi devant son public. Le coach lyonnais avait aligné 3 de ses recrues, Rafael, Mapou Yanga-Mbiwa et Mathieu Valbuena étaient titulaires. 

Côté renais, Montanier avait opté pour une composition très défensive avec un 3-4-3, une technique qui a fonctionné à merveille. 

Une première mi-temps encourageante pour l'OL

 Mapou Yanga-Mbiwa, pour sa première titularisation sous le maillot lyonnais, a mis son équipe en difficulté, auteur d'une erreur défensive dès le début de la partie en perdant un ballon dans les 30  derniers mètres. Les rennais en ont profité pour ouvrir le score dès la 8ème minute grâce à Henrique. Servi par Zeffane, l'attaquant rennais à trompé Anthony Lopes d'une frappe du gauche. 0-1.

Mais les lyonnais ont su réagir rapidement, 5 minutes plus tard. Rafael lancé dans son couloir droit, centre du gauche, et sert parfaitement Fekir, seul au point de pénalty, qui reprend le ballon d'une demi-volée, c'est au fond, le lyonnais permet à son équipe de revenir dans la partie. Ce but lui fera du bien, lui qui est en manque d'éfficacité depuis la reprise, a été l'un voir le meilleur joueur de son équipe aujourd'hui.

A partir de la 25ème minute, les Gones monopolisent le ballon mais ça n'aboutit pas, seul la connexion Valbuena-Fekir et les montées de Rafael dans son couloir droit sont une réelle satisfaction. A l'image d'un Lacazette très loin de son niveau, maladroit et nonchalant qui commence à inquiéter. Il est même sorti à la 63ème minute sous les sifflets de Gerland, remplacé par son coéquipier guadeloupéen Beauvue auteur d'une entrée intéréssante dans ses placements et dans son jeu de tête. 

Zeffane éteint Gerland

S'il y'a bien un homme du match cet après-midi c'est l'ancien lyonnais Mehdi Zeffane. Mis à la porte par son staff qui ne comptait plus sur lui (3ème arrière droit dans la hiérarchie derrière Jallet et Rafael). Le jeune algérien cherchait du temps de jeu et s'est vu rejoindre Rennes récemment. Montanier a décidé de la faire jouer un cran plus haut, au poste de milieu offensif gauche, position qui lui réussit puisqu'il a inscrit un but et auteur d'une passe décisive, a inquiété ses anciens coéquipiers à plusieurs reprises. C'est à la 56ème minute qu'il a calmé son ancien public en trompant Rafael avant d’ajuster une frappe, qui trompe puissante le portier lyonnais. Il donne donc l'avantage à son équipe. Un but ô combien important puisqu'il a permis à son équipe de l'emporter! Les lyonnais ont tenté mais n'ont pas vraiment inquiété Costil. Mehdi Zeffane a réalisé sa meilleure performance en ligue 1.

"Défense, défense, défense" - une stratégie réussie

Les Bretons étaient clairement venus à Gerland pour défendre et ils l’ont bien fait. Benoît Costil avait annoncé aux micros de Canal + avant le match que le tactique était de "défendre et encore défendre" à l'image de la composition d'équipe qui a fait débat. Les choix de Philippe Montanier étaient finalement les bons. Ses joueurs ont défendu intelligemment et ont même su profité du peu d’occasions qu'ils ont eu pour surprendre des Lyonnais pas encore lancés. Lacazette et ses coéquipiers, auteurs d'une préparation plus qu'inquiétante ont récidivé. Encore trop maladroits défensivement et peut inspirés et manquant de mordant offensivement. Les automatisme qui ont fait leur force la saison dernière sont loin d'être de retour. Les nouveaux joueurs semblent pourtant les mieux intégrés et les plus en vogue. La mayonnaise va devoir prendre côté OL s'il veulent confirmer leur belle saison passée et ne pas être ridicules en Ligue des Champions. A savoir que le tirage aura lieu jeudi et que les lyonnais ne devraient pas être épargnés, figurant dans le 3ème chapeau.. Espérons quand même que les lyonnais réagiront vite et retrouveront un bon fond de jeu pour passer quelques dernières soirées européenne dans leur stade de Gerland qu'ils quitteront en janvier prochain.

Prochaine journée : 

samedi 17h : Caen -Lyon

samedi 20h : Rennes - Toulouse

Angélique Bernard