Fékir voit triple et crucifie Caen !

Le Stade Malherbe de Caen recevait les lyonnais d'Hubert Fournier pour le compte de la 4ème journée de L1. Le résultat est sans appel.

Fékir voit triple et crucifie Caen !
Fekir a survolé Caen - Le Parisien
Caen
0 4
Lyon
Caen : Vercoutre - Alhadur, Ben Youssef, Da Silva, Appiah - Bessat, Féret, Adeoti, Delaplace, Louis - Delort
Lyon: Lopes, Rafael, Yanga-Mbiwa, Umtiti, Morel, Gonalons, Ferri, Tolisso, Valbuena, Fekir, Beauvue
ARBITRE: Nicolas RAINVILLE
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1 - J4 - Stade Michel d'Ornano

L'olympique lyonnais auteur d'un début de saison en demi-teinte mais plus inquiétant que rassurant, qui ne compte que 4 points après trois journées, se rendait à Caen cet après-midi pour y affronter son ancien coéquipier, le gardien Rémi Vercoutre. La saison dernière, ils étaient venus s'incliner ici, sur un score de 3-0 en faveur de Caen. les joueurs voulaient donc remettre les pendules à l'heure, c'est chose faite ! 

Concernant les compositions d'équipe, la surprise venait en défense lyonnaise avec Morel aligné à la place de Bédimo, le camerounais semble touché, ne figurant pas sur le banc tout comme Koné ou encore Ghezzal. Lacazette n'était pas de la partie non plus, laissé au repos, il souffre du dos et était en soin hier avec son ami Clément Grenier. L'attaquant n'a donc pas été retenu en équipe de France et devrait revenir après la trève. Quant au milieu lyonnais, il ne devrait pas fouler la pelouse avant quelques mois. Du côté de Caen, l'homme en forme, Delort était titularisé en attaque ainsi que Jeff Louis qui comptait sa première titularisation. Imorou et Yahia blessés, Patrice Garande a titularisé Ben Youssef et Alhadhur. Les caennais ont réalisé un bon début de saison avec deux victoires en 3 matchs dont une au Vélodrome, ils se devaient de confirmer ce soir. 

Fékir total régal

Les deux équipes sont bien rentrées dans le match, proposant une partie pleine d'intensité et de fluidité. C'est Caen qui se créée la première occasion avec une frappe lointaine de Féret qui n'inquiète pas Lopes. Les lyonnais sont bien rentrés dans leur match à l'image d'un Fékir qui retrouve petit à petit la confiance et son niveau de la saison passée. L'attaquant lyonnais s'est illustré dès la 18ème minute en gagnant son duel face à Da Silva, Fekir élimine le défenseur d'un dribble extérieur dont il est le seul à avoir le secret, il arme une frappe croisée dans le  filet opposé et trompe Vercoutre, ça fait 1-0 pour l'OL. Mais suite à l'ouverture du score lyonnaise, les joueurs souffrent, mais heureusement pour eux, une extraordinaire Lopes est dans la cage. Auteur de plusieurs sorties et arrêts décisifs encore une fois, le portier rhodanien s'impose. Les caennais dominent clairement les coéquipiers de Fekir, la défense est inquiétée à plusieurs reprises. Avant la mi-temps, Delaplace se présente face à Lopes qui sort dans les pieds et sauve les siens. De même sur un coup-franc de Delort qui touche la barre transversale, pas loin de la faire tomber. Les joueurs de Caen mettent la pression mais ne trouvent pas le fond des filets. Contre tout attente, c'est de nouveau Fékir qui s'offre un deuxième but, qu'il s'est construit tout seul. L'attaquant donne le tournis à Alhadur et arme d'un plat du pied dans un angle impossible et aidé par un poteau rentrant qui humilie Vercoutre, tout réussi à Fekir cet après-midi lui permettant de retrouver toute sa confiance et son efficacité en l'absence de son coéquipier Alexandre Lacazette avec qui il a réalisé des merveilles la saison passée. Mais aujourd'hui Fekir a décidé de briller tout seul.

Les gones rentrent donc au vestiaire avec une avance de 2 buts qui ne reflète pas cette première mi-temps puisque Caen aurait pu prendre l'avantage à plusieurs reprises, en vain. L'efficacité est bien du côté de l'OL. 

Au retour des vestiaires, Fekir recidive dès la 59ème minute, le joueur est innarêtable ! Beauvue récupère un ballon de la tête, le dévie en direction de Tolisso qui lance Valbuena qui sert ensuite parfaitement Fékir à l'entrée de la surface, l'attaquant inscrit un triplé sur une frappe monstreuse, c'est le triplé pour le lyonnais en pleine bourre, son premier sous les couleurs de l'OL. Il est d'ailleurs le meilleur buteur de LIgue 1 avec 4 réalisations. Autant dire qu'avec cette entente Valbuena-Fekir et le bon match de Beauvue, Lacazette peut se faire du souci, lui qui ne connaissait pas de réel concurrent depuis 2 saisons voit un serieux concurrent en la personne de Claudio Beavue qui séduit de plus en plus le public lyonnais, pas avare d'effort et interessant dans le jeu notamment par son jeu de tête.

L'attaquant guadeloupéen s'offre même un but venu d'ailleurs en fin de match, ne laissant aucune chance au portier caennais avec un missile en pleine lucarne à la 87ème, Vercoutre est KO, les joueurs de Caen aussi ! L'addition est salée ! 0-4 !

Lyon se rassure, Fékir brille mais Tolisso sort sur civière

Seule ombre au tableau dans la merveilleuse après-midi pour l'OL,  la sortie du milieu de terrain Corentin Tolisso sur civière à la 70ème minute, touché à la cuisse gauche. La trève internationale tombe à pic pour l'infirmerie lyonnaise, un peu moins en terme de jeu alors que Lyon semblait retrouver un fond de jeu et une efficacité en attaque avec un Valbuena qui commence à trouver ses marques (auteur d'une passe décisive pour le héros du jour) et d'un Fekir étincellant ! Le joueur lyonnais a cadré 3 frappes, elles ont toutes finies au fond des filets de Rémi Vercoutre. La joie de l'attaquant lyonnais est sans appel et le résultat aussi. Les protégés de Jean-Michel Aulas qui ont obtenu un tirage clément en Champions League (Valence, Zenit, La Gantoise) se rassurent également en Ligue 1 avec une troisième place provisoire avant le choc de demain soir Monaco-PSG. le plus dur sera de confirmer après la trève et de bien débuter en Champions League. Les lyonnais iront à La Gantoise le 16 septembre et recevront Valence le 29 septembre.