Lyon pourra s'en mordre les doigts

Quinze jours après le match nul (1-1) contre la Gantoise, l'Olympique Lyonnnais s'est incliné à Gerland contre Valence (0-1). Sans avoir été emballant, l'équipe espagnole réussi une très belle opération tandis que la qualification en huitième de finale s'éloigne pour des Lyonnais imprécis.

Lyon pourra s'en mordre les doigts
Sofiane Feghouli inscrit l'unique but de ce Lyon-Valence [Reuters]
Lyon
0 1
Valence
Lyon: Lopes ; Morel-Umtiti-Bisevac-Jallet ; Gonalons-Tolisso-Darder-Valbuena ; Kalulu-Lacazette
Valence: Domenech ; Cancelo-Mustafi-Abdennour-Orban ; Fuego-Pérez-Parejo ; Piatti-Feghouli-Negredo
SCORE: 0-1, min 42, Feghouli
ARBITRE: Milorad Mažic (SER)
ÈVÉNEMENTS: Ligue des Champions : 2ème journée

Après cette défaite (0-1) pour le retour de la Ligue des Champions dans son stade de Gerland, les Lyonnais pourront nourrir des regrets. Mais depuis le début de la saison et la blessure de Nabil Fékir en équipe de France, Lyon ne parvient pas à retrouver l'élan offensif qui faisait sa force l'année dernière. Ce soir, les joueurs d'Hubert Fournier ont pourtant eu plusieurs occasions de faire trembler les filets. Un coup-franc de Mathieu Valbuena détourné sur son poteau par Domenech (27e), une barre transversale sur un tir dévié d'Alexandre Lacazette (45e) et des frappes de Morel (45e+1) et Ferri (45e+2).

Darder sort sur blessure

Mais malgré ces occasions en première période, ce sont les joueurs de Valence qui sont rentrés aux vestiaires en menant au score. Si Abdennour a falli ouvrir la marque sur une tête (9e), l'ouverture est venue d'une frappe de Sofiane Feghouli (42e) qui, quelques minutes plus tôt avait vu sa tentative échouer sur la barre (40e). Pendant que les Lyonnais réclamaient un pénalty sur l'action précédente, et que Sergi Darder blessé au genou attendait son remplacement, Valence a rapidemment joué un coup franc qui ammèna ce but. Les Rhodaniens pourront regretter cette minute d'inattention qui coûte cher. Quant à Hubert Fournier, qui n'avait déjà que très peu de solutions au milieu avec les blessures de Fofana et Grenier, les ennuis continuent avec la blessure de sa recrue espagnole (37e).

Lyon domine sans marquer

Après la pause, Lyon a poussé, Lacazette aurait pu marquer sur une frappe sortie par Domenech encore (47e), mais sa domination est rapidement devenue stérile. Des mauvais choix dans le dernier geste, un manque de lucidité, une baisse physique auront empêché les Lyonnais de mettre véritablement en danger l'équipe espagnole. Si en toute fin de match, Tolisso et Umtiti (90e+1) étaient tout près d'égaliser, cela n'aura pas suffi pour aller chercher le match nul. Avec un point en deux matches, Lyon est troisième, à égalité de points avec la Gantoise. Valence est deuxième avec 3 points tandis que le Zenith se détache avec 6 points. Les coéquipiers d'Alexandre Lacazette devront aller chercher la victoire en Russie pour continuer de croire à la qualification. Sinon, l'espoir d'un huitième de finale dans son nouveau stade s'envolera.