Lyon ramène trois points importants

La lanterne rouge, Troyes, recevait l’olympique lyonnais qui l’a emporté difficilement grâce à un pénalty de Beauvue (0-1).

Lyon ramène trois points importants
Claudio Beauvue a inscrit son 4ème but en L1 ce soir - olweb
Troyes
0 1
Lyon
Troyes: Bernardoni, Martins Pereira, Mavinga, Veskovac, Dabo, Ayasse, Nivet, Darbion, Camus, Pi, Jean
Lyon: Lopes, Jallet, Gonalons, Y.Mapou, Morel, Tolisso, Darder, Ferri, Valbuena, Lacazette, Beauvue
SCORE: Beauvue (76)
ARBITRE: Rouge pour Jean (35)
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1, 12ème journée

Privés de leur défenseur central Samuel Umtiti (suspendu) et de Kalulu, Bisevac, Malbranque ou encore Grenier tous en reprise, les lyonnais se déplaçaient au Stade de l'Aube pour y affronter Troyes. Les troyens à la peine sont toujours derniers du classement de Ligue 1 avec 4 petits points, étaient eux aussi privés de deux défenseurs. les lyonnais, 4ème avant le match, n'arrivent toujours pas à convaincre et inquiètent.

Lyon a dominé cette première période mais est resté trop stérile notamment offensivement comme depuis plusieurs matchs, les lyonnais ont su cadrer une seule frappe en 45 minutes, une stat inquiétante. A la 35ème minute,  Jean est exclu suite à un tacle sur Darder, les troyens, déjà dominés dans le jeu, devront jouer 55 minutes à 10.

Une victoire qui ne gomme pas des stats inquiétantes

Les joueurs d’Hubert Fournier ont finalement réussi à ouvrir la marque grâce à un pénalty obtenu par Lacazette, très maladroit sur ce match, à la 76ème minute. L’attaquant lyonnais touché à la cheville sur l’occasion laisse son coéquipier Claudio Beauvue tirer. Le pénalty est parfaitement tiré et permet aux Gones de souffler même si tout n’est pas grandiose, les trois points sont là. Lopes a encore dû sortir un grand match pour sauver la barraque à plusieurs reprises. Un but a même été réfusé à Valbuena pour hors-jeu en fin de match. Sur 30 tirs ce soir, l’OL n’en a cadré que 5, des stats répétitives et qui commencent à inquiéter. 38 centres ont également été tenté, aucun n'est arrivé à bon port... Quelles solutions trouver ? Lacazette et Beauvue ne sont peut-être pas fait pour jouer ensemble? Des joueurs démotivés? Un coach qui a perdu toute emprise sur son vestiaire? Un milieu bien trop brouillon? Des blessés certes, mais cela ne peut pas être la seule et unique raison de ce début de saison lyonnais ô combien inquiétant et imprécis!

Si les rhodaniens patinent et peinent à cadrer, leurs rivaux stéphanois, eux, avancent et enfilent les buts (ils ont battu Reims 3-0). Les deux équipes s’affrontent dimanche pour un derby alléchant, mais attention l’OL devra proposer un tout autre niveau de jeu s’il ne veut pas revivre le scénario de la saison dernière à Geoffroy Guichard (3-0). Un avantage, l’OL reçoit Saint-Etienne à Gerland pour un dernier derby devant ses supporters revanchards, pas le droit à l’erreur !

Avec cette petite victoire, l'OL s'installe toute de même à la deuxième place du classement provisoire, à dix points du PSG, indéniable leader. Les troyens restent à la dernière place de L1, à moins d’un réveil rapide, l’Estac devrait retrouver la Ligue 2 dès la saison prochaine.

Mais un match important attend l’OL, mercredi soir face au Zenit qui pourrait être un véritable tournant de la saison des protégés de Jean-Michel Aulas. Une défaite les mettraient hors-jeu de la Ligue des Champions et compliquerait même une place en Europa League, dur… Une semaine décisive à venir ! 

* Concernant Alexandre Lacazette il a affirmé sur OLTV, avoir une petite douleur à la cheville mais il devrait être là mercredi et pour cette semaine importante.