Lyon inaugure son stade de la meilleure des manières !

Le jour tant attendu pour tous les lyonnais est arrivé ! Le club a inauguré son Parc OL cet après-midi. Et quelle meilleure façon que de l'emporter 4-1 face à Troyes ?

Lyon inaugure son stade de la meilleure des manières !
Les joueurs lyonnais célèbrent le but de Lacazette, le 1er au Parc OL - L'Equipe
Lyon
4 1
Troyes
Lyon: Lopes, Jallet, Yanga-Mbiwa, Umtiti, Morel, Gonalons, Tolisso, Darder, Ghezzal, Grenier, Lacazette
Troyes: Bernardoni, Saunier, Ngcongca, Dabo, Nivet, Thiago, Camus, Pi, Confais, Cabot, Jean
SCORE: 1-0 Lacazette, Ghezzal, Ferri, Beauvue / Camus
ÈVÉNEMENTS: Ligue 1 2ème journée - Inauguration du Parc OL

C'est le grand jour !

Le Grand Stade de l'OL vu des tribunes - Twitter Caroline Bauer
Le Grand Stade de l'OL vu des tribunes - Twitter Caroline Bauer

Jean-Michel Aulas l'attendait, après des mois de galères et de travaux, son bijou est enfin prêt ! C'est quelques minutes avant la rencontre que le fil rouge a été coupé, accompagné notamment par le maire de la ville Gérard Collomb, Laurent Wauquiez, fraîchement élu ou encore Frédéric Thiriez, président de la Ligue. Du monde monde pour cette inauguration, journalistes, stars du football, curieux et bien sûr les supporters lyonnais attendaient du spectacle. Ils n'ont pas été déçus !  Un nouveau stade, une nouvelle mascotte, un nouveau coach et un nouveau maillot, que de nouveautés pour un OL qui doit faire peau neuve. Après une première partie de saison décévante, les lyonnais devaient revenir au niveau et montrer plus d'envie et d'efficacité. Même si tout n'a pas été parfait, les deux ingrédients étaient au goût du jour pour offrir à leur public un véritable spectacle ! 

Lacazette fait trembler les filets du Parc OL

Après une entrée des joueurs sous l'émotion pour ce premier match dans ce Parc OL, les lyonnais ont su mettre le pied sur le ballon dès le début de la partie. Un pressing, des beaux gestes et une domination qui a su profiter à Alexandre Lacazette dès la 18ème minute ! Comme un symbole, le buteur lyonnais a inscrit le premier but dans le nouveau stade de l'OL sur une passe de Clément Grenier, il a laissé explosé sa joie durant la célébration, suivi par ses coéquipiers. 

Mais après l'ouverture du score des joueurs de Bruno Génésio, les lyonnais ont laché comme à leur habitude, se laissant rapidement dépassés. Samuel Umtiti s'est lui illustré à la demi-heure de jeu en réalisant un retourné acrobatique qui est passé juste à côté du but troyen. Les lyonnais sont rentrés aux vestiaires avec seulement un petit but d'avance sur le score de 1-0 et des inquiétudes dans le jeu.

Au retour des vestiaires, c'est le même scénario qui se dessine, les joueurs rhodaniens se laissent dépasser en défense et enchainent les mauvaises passes. Ils seront punis par la sublime égalisation de Camus pour Troyes à l'heure de jeu. Ce n'est que quelques secondes plus tard, que le buteur lyonnais demande le changement à son banc, une frayeur pour tout le stade qui retient son souffle mais le club a ensuite précisé que c'était par précautions. Il sera remplacé par Claudio Beauvue. Suivi par le capitaine Gonalons, sorti en se tenant la cheville quelques minutes plus tard. Coup dur mais malgré la souffrance, les lyonnais ont eu de la réussite et beaucoup de talent cet après-midi, tout leur souriaient. C'est deux joueurs formés à l'académie qui ont aggravé le score dans les 20 dernières minutes permettant à l'équipe de souffler. Rachid Ghezzal s'est offert un but de toute beauté (72) et Jordan Ferri (81) ont assuré le succès lyonnais avec deux tirs dans la lucarne.

Beauvue ne gachera pas la fête

Après son show, Will i Am a accompagné Jean-Michel Aulas en conférence de presse
Après son show, Will i Am a accompagné Jean-Michel Aulas en conférence de presse

En fin de match, Beauvue vient aggraver le score avec un 4ème but de la tête sur corner. S'en suivra une enième célébration qui a fait réagir puisque le numéro 9, dans le colimateur des supporters, s'est fait une fois de plus remarquer en chambrant le virage, hué par les supporters. Une attitude inadmissible pour Jean-Michel Aulas et son entraîneur qui attendent des excuses. A noter que le joueur est annoncé sur la liste des départs, le Celta Vigo serait dessus même si son président annonce qu'il restera. Une fin de match controversée mais qui n'a pas gâchée la fête ! Les coéquipiers de Lacazette ont été à la hauteur des attentes et s'imposent sur le score de 4-1 pour la première au Grand Stade, deuxième victoire et le plein de buts en 2016 qui remet l'équipe sur les rails. Le match a été conclu par une démonstration de danse par la compagnie des Pockémons Crew, une Marseillaise et par la tant attendu show de Will i am qui a transformé le stade en véritable boîte de nuit en plein air. La star finira en conférence de presse avec le président lyonnais, fier et ému.

Jean-Michel Aulas : « C’est un moment inouï dans ma carrière. C’est dur à dire pour ma famille mais c’est peut-être le plus beau jour de ma vie. Le moment le plus émouvant aujourd’hui est le but d’Alexandre Lacazette. C’est ce dont j’avais rêvé. »

Un calendrier à venir difficile pour l'OL 

Un mois de janvier compliqué se profile pour les lyonnais qui ont un calendrier difficile puisque dès mercredi ils affronteront Paris en coupe de la Ligue au Parc des Princes puis Marseille à domicile ou encore le derby dimanche face à Saint-Etienne à Geoffroy Guichard. Ils devront donc garder un état d'esprit remarquable et gagner en confiance et en réussite pour remonter la pente puisqu'ils sont encore plus attendus au tournant avec ce nouveau stade. Le prochain rendez-vous c'est le 24 janvier prochain face à Marseille pour un vrai test en Ligue 1. Avec la nette avance du Paris Saint Germain le titre semble déjà joué mais L'OL est-il encore candidat pour la 2ème place? Ce mois de janvier significatif nous éclairera sur la question.