Ce Lyon a des tripes et il récupère sa 2ème place

Lyon a mis fin à la malédiction au Stadium de Toulouse en s’imposant in-extrémis (2-3). Les Lyonnais reprennent provisoirement la deuxième place de la Ligue 1 en attendant Rennes-Monaco dimanche à 21h.

Ce Lyon a des tripes et il récupère sa 2ème place
Tolisso a offert une victoire primordiale à son équipe dans la course à la 2ème place - Le Progrès
Toulouse
2 3
Lyon
Toulouse: Lafont – Yago, Tisserand, Diop, Moubandje – Doumbia (puis Sirieix 77’), Blin, Didot (puis Trejo 63’) – Regattin (puis Akpa Akpro 69’), Ben Yedder, Braithwaite (cap.)
Lyon: Lopes – Rafael, Yanga-Mbiwa, Umtiti, Morel (puis Morel 76’) – Gonalons (cap.), Ferri, Tolisso – Ghezzal (puis Grenier 68’), Lacazette, Valbuena (puis Fekir 68’)
SCORE: pour le TFC, Tisserand (50’), Ben Yedder (82’). Pour l’OL, Grenier (73’), Lacazette (80’), Tolisso (85’)
ARBITRE: Clément Turpin
ÈVÉNEMENTS: Stadium de Toulouse, 35ème journée de L1

Avec des pertes de balles ahurissantes, une timidité dans l'impact physique et un manque d'agressivité, l’équipe de Bruno Génésio semblait une fois de plus mal embarquée. C’est Toulouse qui a mis le pied sur le ballon et qui a géné les lyonnais avec un bloc défensif haut et bien en place. Mais le TFC n’a pas fermé le jeu pour autant. C’est les hommes de Pascal Dupraz qui ont inscrit le premier but grâce à Tisserand à la suite d’un corner de Regattin à la 50ème minute.

Un coaching osé qui permet à l'OL de revenir dans la partie

Bruno Génésio, voyant son équipe en difficulté et un Lacazette trop esseulé, a réalisé un coup de poker en faisant rentrer Fékir et Grenier (67ème), pour Valbuena et Ghezzal, en difficulté et peu inspirés. Ces deux changements ont signé le passage du 4-3-3 au 4-4-2 et son jeu en losange qui a si souvent réussi à l’OL la saison dernière. C’est à ce moment-là que le match à basculé. Les Rhodaniens se sont montrés plus dangereux, compliquant la tache aux Toulousains qui ont empilé les fautes. C’est d’ailleurs Clément Grenier qui a égalisé sur coup franc à la 72ème minute. Le milieu de terrain formé à l’OL est pourtant dans une situation difficile puisqu’il peine à retrouver son niveau de jeu, devenu abonné au banc de touche. Il a même été annoncé sur la liste des transferts par son président cette semaine. Mais Grenier a montré qu’il était toujours lyonnais et qu’il parte ou qu’il reste, il ne compte pas lâcher bien au contraire. Quelle meilleure manière que de répondre avec un but ô combien important! C’est Lacazette, servi par Ferri, qui donne finalement l’avantage à l’OL à la 80ème minute. C'est le 18ème but pour l'attaquant cette saison en L1. A noter qu'aucun Français n’a marqué plus de buts que Wissam BenYedder et Alexandre Lacazette (12 buts) dans les 5 grands championnats en 2016 (via Opta Jean).

Mais ces dix minutes vont être complètement folles, le TFC n’a pas dit son dernier mot puisque Ben Yedder égalise dans la foulée sur une frappe de Braithwaite repoussée par Lopes (82ème). Les Toulousains croient encore à l’exploit mais c’était avant un but de Corentin Tolisso qui permet à son équipe de ramener 3 points importants dans la course à la deuxième place. Tolisso a repris un centre de Ferri, dévié par Lacazette, suite à un cafouillage dans la surface, c’est au fond (85') ! Malgré 7 minutes de temps additionnel, Toulouse n’a pas sur revenir et reste 19ème, à 3 points de Reims, premier non relégable.

Lyon retrouve sa deuxième place, provisoirement 

Grâce à cette victoire, l’OL a su mettre fin à une malédiction au Stadium de Toulouse puisque les Gones ne l’avaient pas emporté dans ce stade depuis 2005. Ils ont également mis fin à une « remontada » de Toulouse qui restait sur 3 succès de rang. Une victoire au mental encore une fois qui démontre que les coéquipiers d’Alexandre Lacazette ne comptent pas lâcher cette deuxième place qui leur offrirait une place en Champions League dans le nouveau Parc OL. Ils sont ce soir 2èmes, avec un point sur Monaco qui affrontera Rennes demain soir pour un match capital.