OL 1 - 0 Rennes : 3 points et c'est tout

Le match (ou presque), les notes et le programme.

OL 1 - 0 Rennes : 3 points et c'est tout
OL 1 - 0 Rennes : 3 points et c'est tout

Eliminé en phase de poules de Ligue des Champions 4 jours auparavant, L’OL reçoit Rennes dans un match capital à la course aux places européennes. Une coupe d’Europe qu’on espère aux grandes oreilles mais force est de constater que le rythme effréné de Nice, Monaco et Paris ne laisse pas beaucoup de place à l’optimisme. Cependant depuis Toulouse les lyonnais performent, au moins d’un point de vue comptable. 12 points récoltés sur les 15 mis en jeu et un résultat face à Metz en suspens mais qui pourrait donner une victoire sur tapis vert à l’OL.

L’OL veut donc continuer sa série et pour cela Genesio opte pour un 4-4-2 afin de réintégrer Fékir dans le onze aux dépens de Darder qui prend (de nouveau) place sur le banc. Pour le reste, pas de changement par rapport à l’équipe qui a démarré le match face à Séville. Seulement démarré car jamais fini, la désagréable impression que les gones auraient pu jouer infiniment sans marquer.

Le XI : Lopes – Rafael Mapou Diakhaby Morel – Gonalons Tolisso – Ghezzal Valbuena – Fékir Lacazette

33 500 supporters, version officielle (moins de 30 000 version officieuse), s’étaient déplacés au Parc OL et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont été courageux. Le spectacle proposé fut digne d’un replacement défensif de Morel, en d’autres termes, le néant.

Les chiffres d’avant-match :

Une formalité pour l'OL?
Une formalité pour l'OL?

Le match (ou presque)

Première surprise, Lyon est privé de ballon et concèdera la possession de balle à Rennes (58%). Ce qui est en soi est une surprise car l’OL est alors l’équipe ayant la plus forte possession de balle derrière le Paris Saint Germain.

Les autres statistiques sont également en faveur des bretons, illustration parfaite d’un match raté de A à Z.

Mais, bien que tous les éléments soient en sa défaveur, l’OL va s’imposer 1 à 0  dans un match où le seul éclair sera le but de Valbuena qui fait le buzz, son 3ème lors de ses 3 dernières prestations. Vous l'avez?

But de Valbuena : 

Alors oui c’est inquiétant, oui on ne peut être satisfait d’un contenu comme celui-ci surtout à 8 jours de se déplacer sur le terrain de l’AS Monaco mais parfois il faut savoir gagner « salement ». Et sur cet aspect, l'objectif est rempli.

Vous savez ces rencontres sur Football Manager où tu encaisses un but sur la seule frappe de l'adversaire, où tes stat's sont ahurissantes mais tu perds la partie. Tu as envie de ragequit et relancer la sauvegarde. Demande à Gourcuff s'il n'en a pas envie. 

Cette fois ci ça tourne pour l'OL et donc 3 points dans la poche en attendant la décision d’une victoire sur tapis vert face à Metz ce qui pourrait porter le total à 6 points engrangés lors de 2 non-matchs. L’OL navigue à vue et le navire menace de se crasher à tout moment. Cependant le capitaine Aulas tient le barre et maintient sa confiance en Génésio qu’il décrit toujours comme l’homme de la situation même devant des contenus de match indignes du 2ème budget français, de la 2ème académie d'Europe, du formidable outil 100% connecté et du miel 100% production Décines.

 

Les faits marquants

- Rachid Ghezzal : «Nous avons livré un match de merde». Il omet cependant de préciser que sa contribution y a été exemplaire
- 3ème but lors des 3 dernières rencontres disputées pour Valbuena. Suffisant pour que le président songe à renouveler son contrat
- Lacazette est esseulé
- Fékir semble toujours aussi perdu sur le terrain
- L’absence d’idées dans l’animation offensive
- Et dans l’animation défensive
- La blessure de Tolisso qui pourrait manquer la fin d’année

 

Les faits non marquants

- Octobre 2024, Morel est toujours titulaire à l’Olympique Lyonnais
- Le jeu proposé est indigne mais personne ne semble s’en inquiéter
- La billetterie tourne bien mais la bière est toujours aussi dégueulasse
- Christian Gourcuff est mauvais perdant
- Yoann Gourcuff est mauvais tout court

 

 

 

Les notes

 

Lopes (8) : S’il y en a un qui a été au niveau sur ce match, c’est bien lui. Il a beau avoir racheté le stock de boule quies du formidable service Marketing de l’OL, il n’était pas en sourdine.

Rafael (5,5) : Toujours très actif sur son côté droit, il a néanmoins souffert face à Ntep, pas non plus aidé par Ghezzal. Un carton jaune après un tacle non maitrisé (pour rester poli).

Mapou (4) : Je compte 28 neurones.

Diakhaby (6) : Mapou et Nkoulou devaient être les leaders de la défense, 10 titularisations plus tard, le taulier c'est Mouctar.

Morel (?) : La rédaction refuse de noter ce qui n’est pas assimilé au football.

Gonalons (5) : Indispensable et incontournable en sentinelle depuis 2 mois, il semble perdu lorsque l’équipe évolue avec 2 milieux centraux à plats.

Tolisso (5) : Point négatif 1 : Corentin est fatigué. Point négatif 2 : Corentin s’est blessé. Mais point positif 1 : sa blessure va lui permettre de se reposer pour démarrer 2017 sur les mêmes bases que ce début de saison.

Ghezzal (2) 

Valbuena (7) : (Presque) fini les roulades, place au jeu. Tout ce qu’il a fait a été fait proprement. Un but inscrit et une influence ascendante dans le système de l'OL, il est récompensé de ses efforts à vouloir jouer au football malgré que son coach, lui, s'y oppose.

Fékir (3) : Prenez Rachon, mais rendez nous Nabil.

Lacazette (5) : Esseulé comme jamais, il s’est appliqué à bonifier les ballons reçus. Sur l’un d'eux il dribble 3 joueurs tout en vitesse et en puissance, sur un autre il prend parfaitement la profondeur et provoque l’expulsion de Bensebaini. Mais ChristopherDu13 dit qu’il n’y a pas carton rouge alors…

 

Demandez le programme

 

Entrée en lice en Coupe Moustache avec la réception des bouseux de Guingamp mercredi 14/12/2016 à 21h05. L’occasion pour les lyonnais de laver l’affront du 22/10 qui les avait vu s’incliner 1-3 au Parc OL contre la bande à Jimmy.

Cependant l’équipe devrait être remaniée à quelques jours d’un déplacement crucial à Monaco.

L’équipe possible : Gorgelin – Jallet Mammana Diakhaby Rybus – Tousart Ferri Darder – Ghezzal Cornet Fékir